brevet Thonet de 1855

Au comptoir on discute de tout et de rien.. du temps, de l'humeur du capitaine..

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
marlin
Corvettard
Corvettard
Messages : 465
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

brevet Thonet de 1855

Message non lu par marlin » 21 oct. 2019 11:58

 « ….Le cintrage du bois bouilli se fait dans un bain de colle. »
Ça dit quelque chose à quelqu'un, ce bain de colle ?

(La technique du bois courbé par autoclave (brevet Thonet de 1855)
En 1855, Michael Thonet découvre la technologie du cintrage du bois par autoclave bien moins coûteux que le processus de délamination. Cette méthode consiste à attacher une bande de métal à l'extérieur de la courbe pour éviter l'étirage du bois. Cette lamelle est donc fixée solidement par des serre-joints à chaque extrémités du morceau de bois. Au moment du cintrage à chaud, le bois se contracte sans se fendre car la résistance est reportée sur la lamelle en métal.
Le processus en quatre étapes consiste en la découpe bois de hêtre massif dans le sens de la longueur (dans le sens des fibres), du détrempage dans une étuve pendant 20mn à 40mn, du cintrage et de la mise en forme dans un moule en fonte puis finalement de la phase de séchage.
 La difficulté réside dans les accessoires et techniques mises en place pour éviter que le bois ne se brise. Le choix du hêtre doit être sans nœud. Le cintrage du bois bouilli se fait dans un bain de colle. La lamelle de métal fixée au bâton de bois évite les fissures dues à une trop forte pression. Les fibres du bois sont préservées, ce qui assure une excellente solidité du meuble.)
Thonet_Biegemaschine_Foto_Credit_Thonet_Claus_Setzer.jpg
db026a5ab63f0a655080926211a2b7bf.jpg
:tchin:
C'est en sçiant que Léonard . .

Répondre