Voile au tiers VS voile bermudienne

Discussions théoriques sur l'architecture navale

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
tool
Bosco
Bosco
Messages : 57
Enregistré le : 12 janv. 2014 13:46

Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par tool » 25 janv. 2016 17:21

Bonjour à tous ,

Étant complétement novice dans le domaine de la voile une question me taraude depuis que je fréquente le forum : presque toutes les construction amateur que je vois sont équipées de voiles au tiers et très rarement de voile bermudiennes, alors que ces dernières me semble avoir plusieurs avantages comme par exemple : la simplicité ( de fabrication aussi je suppose) , le nombre d'éléments moins important, la facilité de réglage etc..

Est-ce que c'est juste une question de "tradition" ou bien il y a des avantages objectifs à utiliser la voile au tiers en construction amateur plutôt qu'une voile bermudienne ? (j’entends par là la fabrication aussi de la voile en elle même et pas seulement le canot)

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par Luc » 25 janv. 2016 17:48

Il y a un excellent article sur la question des gréements comparés sur la page d'accueil du site: "le gréement que l'on attendait pas".

Une voile au tiers c'est plus facile à manoeuvrer, plus facile à gréer et plus simple au niveau du gréement dormant, parfois inexistant. Et de plus, avec un mât plus court, on peut avoir une surface de voile plus importante.

Mais je ne suis pas utilisateur de voile au tiers. Je vogue sous gréement aurique :tchin:
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par Padélis-Célakélos » 25 janv. 2016 18:05

Je vais répondre pour ce que je connais : le bermudien.
Pour une voile triangulaire il faut un mat plus haut, donc du haubanage casi-obligatoire avec les renforts de coque.
Une voile bermudienne n'est pas plus simple à réaliser, au contraire, elle est plus complexe car offre une possibilité de réglages beaucoup plus étendue.
Vite fait comme ça les possibilités de réglages d'une voile bermudienne.
Réglage de la taille du creux en jouant sur la tension de la drisse et sur la bordure.
Réglage de la position du creux en jouant sur le Cunningham, la tension de drisse, tension de la bordure, réglage du mat par le pataras, et tension du hale bas.
Réglage du devers sur la chute en jouant sur le hale bas, le chariot d'écoute, le cintrage du mat .
Je dois en oublier plein :?

Et . . .tu dois reprendre tous ces réglages si tu prends ou largue un ris :mrgreen:

De plus il est plus facile de lui "tirer sur la gueule " donc la pose de renforts est obligatoire, plus importants en taille et nombre.
De plus encore une voile bermudienne qui marche bien est faite avec une coupe de tissu orienté ( triradial) pour éviter justement les déformations trop rapides.


Pour la voile au tiers, en plus de son aspect esthétique indéniable, elle joue sur l'élasticité de l'ensemble mat/vergue de pic et peut être bome s'il y en a une , pour s'autorégler du mieux qu'elle peut.
De toute façon ses possibilités de réglages sont moins nombreux.
Mais je laisse répondre les inconditionnels de voile au tiers :D
:tchin:
Je bois(e) sans soif !

eric17

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par eric17 » 25 janv. 2016 18:23

Ben ça dépend de ce que tu entends par "voile bermudienne"...

Si c'est juste une voile triangulaire, fixée à un mât sur son côté vertical, et - parfois - à une bôme pour sa bordure horizontale, la réponse est toute simpe : c'est une voile d'efficacité très moyenne, d'après les essais de Marchaj :
http://www.voiles-alternatives.com/docu ... archaj.pdf
http://www.voiles-alternatives.com/view ... ?f=20&t=59
et plein d'autres sources, demander à M. voleur :wink:

On présente souvent, comme un des avantages de la voile bermudienne, son allongement, c'est à dire un rapport hauteur/base très élevé : même chose que pour les ailes d'avion ou les quilles de bateau, quand c'est plus long c'est plus efficace (mais du coup il faut un mât très haut).

Mais en fait cette voile ne devient vraiment intéressante que quand on y ajoute une voile d'avant (foc), ou plus exactement une voile choisie parmi tout une garde robe, et adaptée à la force et à la direction du vent. C'est ce côté versatile qui donne leur supériorité à ces voiles triangulaires : toutes seules elles sont médiocres...
Mais du coup, le mât subit des efforts énormes, pour qu'il tienne, il faut ajouter tout un tas de haubans, et comme le mât est très haut, tout un tas de barres de flèches pour que ces haubans tirent avec un meilleur angle.
C'est de là que vient le terme "gréement Marconi", par comparaison avec les antennes radio de M. Marconi.

Ça revient vite assez cher, c'est compliqué à régler, mais encore plus à calculer lors de la conception. En plus, les voiles d'avant, de surface très importantes, sont difficiles à régler sans une aide mécanique : les très chers winches...

Donc si on fait un tableau avantages/inconvénients pour différents types de voiles, sans tenir compte de la mode ou des courants dominants (ou du marché de l'occase), il y a un vrai débat.

Bon OK si on veut être hype et gagner des régates, et qu'en plus on a des sous (plein de _), là d'accord y'a pas photo !!

Edit : un point à Padelis pour la rapidité. Par contre les possibilités de réglage des voiles au tiers sont infinies (ou presque), on peut l'amurer un peu partout, la tangonner dans tous les coins, et même l'envoyer en l'air comme les ailes d'un papillon : c'est un métier !! :-)
Edit 2 : pour répondre au commentaire ci-dessous (ça se fait pas, mébon), ben moi non plus je ne connais pas bien. J'ai regardé faire, avec admiration, des spécialistes qui m'ont dit ensuite n'y rien connaître eux mêmes, par rapport aux anciens !
Modifié en dernier par eric17 le 25 janv. 2016 19:53, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par Padélis-Célakélos » 25 janv. 2016 19:19

eric17 a écrit :Edit : un point à Padelis pour la rapidité. Par contre les possibilités de réglage des voiles au tiers sont infinies (ou presque), on peut l'amurer un peu partout, la tangonner dans tous les coins, et même l'envoyer en l'air comme les ailes d'un papillon : c'est un métier !!
C'est pour ça que je laisse répondre les spécialistes de ce type de voile que je pratique peu. :D
:tchin:
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par to » 25 janv. 2016 21:12

Je pratique un peu la voile au tiers, et j'aime ça :smt004

C'est une voile qui convient très bien aux petits voile-avirons que plusieurs sur le forum affectionnent, c'est pourquoi on en voit pas mal par ici. Rapidement : on apprécie un mat court facile à mater, facile à ranger dans le bateau pour le transport. On aime un gréement qui est prêt en 5 minutes, sans aucun haubanage. Une seule voile, quelque soient les conditions, c'est un gain de place dans un petit bateau. Ses performances : suffisantes en ce qui me concerne, avec plein de puissance au vent arrière, et une remontée très correcte au près.
De toute façon je ne fais pas de régates....

Et pour finir, mais tout le monde le sait déjà, c'est le plus beau gréement qui existe :smt033

Bon, honnêtement j'hésiterai à utiliser la voile au tiers sur un bateau plus grand, même si Roxanne ou Romilly :smt007 :smt007
Image
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
tool
Bosco
Bosco
Messages : 57
Enregistré le : 12 janv. 2014 13:46

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par tool » 26 janv. 2016 19:43

Merci pour ces réponses/infos fort intéressantes

Du moins , on peu se poser quelque questions au vue des ces réponses :

- Apparemment la "meilleure" voile d'après les essais en soufflerie ainsi que les essais grandeur nature est indéniablement la voile pince de crabe et pourtant elle n'a pas proliféré ( du moins en dehors du pacifique je crois) ... serait-ce la peur de l'inconnu et/ou le traditionalisme du milieu de la voile ? :roll:

-Ce qui me gêne réellement dans la voile au tiers c'est le dépassement de la voile du mât par l'avant , ce qui oblige de gambéyer pour changer d'amure ce qui me semble fastidieux, donc peut-être que la voile à corne ( aurique?) serait le bon compromis entre la bermudienne et la voile au tiers : moins de réglages à faire , plus de surface pour une même longueur de mât par rapport à la bermudienne et "symétrique" par rapport au vent (pas besoin de gambéyer ), qu'en pensez-vous ?

eric17

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par eric17 » 26 janv. 2016 20:14

- Pour la voile "en pince de crabe", il y a surtout 1 problème : prendre des ris (même si plusieurs méthodes ont été essayées.. pas simple..).
Mais en fait, c'est surtout LA voile des zozos praoistes, alors on va pas faire comme ces doux dingues, non ??? :?

- Pour la voile au tiers : on ne va certainement pas s'em---der à la passer de l'autre côté du mât !!
Ça marche plutôt bien "du mauvais côté". Même des fois, mieux que du bon !! (avec des voiles un peu trop creuses ?).
Par ailleurs, la prise de ris type Paradox, avec une bôme tournante, pourrait attirer des gens

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par Luc » 26 janv. 2016 21:02

Pour ma part j'ai choisi la voile aurique à cause de son côté "usine à gaz" pour le gréement courant et le gréement dormant (deux drisses pour hisser la corne: encornat et pic).
Mais c'est un choix. J'aime les poulies, les drisses, les choses compliquées. Mais les manoeuvres sont à prévoir d'avance et probablement toujours en pied de mât surtout s'il est nécessaire d'utiliser des contre-drisses pour l'affallage. Mais la voile aurique revient en force avec des espars en carbone...

J'ai vu To tirer des bords comme une flèche dans le Golfe sans jamais gambeyer avec sa voile au tiers. Il me semble que cette manoeuvre de changer de côté de mât est liée à la direction du vent (grand largue ou vent arrière) et à la longueur du bord mais peut être aussi à la taille de la voile.
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

Avatar du membre
jeromecha
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 262
Enregistré le : 22 avr. 2012 20:44
Localisation : Beaujolais
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par jeromecha » 26 janv. 2016 21:32

Sur mon skerry, effectivement j'ai l'impression que ma voile au tiers fonctionne mieux du mauvais côté (vergue et bome au vent) que du bon !!
Sinon vos voiles au tiers est sont bômées ou à bordure libre ?
Enfin, vous n'avez pas de problème de manque à virer avec ce type voile ? Moi oui, mais ça vient peut-être pas de la voile :oops:
Maintenant que j'ai construit un bateau en CP, je rêve d'en construire un en bois d'arbre. C'est grave docteur ?

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par to » 27 janv. 2016 13:32

J'avais des problèmes pour virer avec ma pirogue, mais aucun problème avec mon nouveau bateau. Donc ça ne vient pas de la voile au tiers :lol:
Ça peut venir du bateau, de la technique :oops: , du réglage de la voile.... Tu peux essayer de changer le point de drisse sur la vergue, le point d'amure sur la bôme : un peu plus en avant ou en arrière ça change le comportement du bateau.
jeromecha a écrit :Sinon vos voiles au tiers est sont bômées ou à bordure libre ?
Euh, pour moi c'est bômée ET à bordure libre :smt005

Et je ne gambeye jamais, c'est réservé aux voiles au tiers amurées en abord.
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par SVS » 27 janv. 2016 14:31

(Aïe, là je sens que je vais déclencher un orage...)

Àmha, pour les petits bateaux, c'est uniquement affaire d'esthétique. Pour avoir eu une voile à livarde (un peu comme une voile au tiers, mais avantages et inconvénients amplifiés) et aujourd'hui un gréement bermudien, full-batten à corne, je peux témoigner que l'on s'amuse autant avec les deux et inversement.

Je dirais que tous les arguments que je connais et pratique (longueur des espars, haubanage, élancement, capacités de réglage, rendement) sont de la post-rationalisation. In fine, si tu veux un bateau avec un look traditionnel, voire breton, tu prends une voile au tiers. Pour ma part, j'ai fait le choix corne+full-batten parce que ça "donnait un air japonisant / voile de jonque", sur une coque inspirée des "punaises de Seine" du début du siècle dernier (dont le mât était en bambou). La seule meilleure raison que j'ai pu lire sur ce fil est celle de Luc (comme souvent) : lui, il a choisi de se compliquer la vie avec plein de drisses et de poulies, parce que !

A+

SVS

Avatar du membre
jfrancois
Corvettard
Corvettard
Messages : 477
Enregistré le : 30 juin 2006 10:50
Loisirs : bois dans tous ses états
surtout s'il est rond ou qu'il flotte
Localisation : manosque

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par jfrancois » 30 janv. 2016 12:14

Bonjour

j'ai une voile au tiers amurée en pied de mat
j'avais quelques difficultés à virer avec obligation de prendre beaucoup de vitesse (!)
je pense que ça venait d'un mauvais centre de voilure
problème résolu par l'adjonction d'un bout hors d'1 m au delà de l'étrave et d'un petit foc.
ce foc est tout bêtement le tourmentin de mon ancien bateau 3m² et c'est sufisant pour virer même en jouant sur les 2 écoutes sans toucher à la barre.

en plus c'est joli !

JF
quand je réalise une belle manœuvre c'est que j'ai foiré quelque part.

un vieux rocher est toujours plus solide qu'un bateau neuf .

JIBI
Second
Second
Messages : 1853
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par JIBI » 31 janv. 2016 09:48

Bonjour
Retour d’expérience
TAKKA a une voile au tiers bomée ( ou sur balestron ) puisque la "bôme" n'est par attachée au mât .
Mickael Storer, l'architecte, préconise que l"amure soit 25/30 cm en avant du mât . Dans ces conditions , le bateau peut manquer a virer si il n'a pas un bon élan pour passer le lit du vent .
Du coup , mon palan d'amure (3 brins) est maintenant situé au bout avant du balestron ( il est réglable puisque tenu par un erseau en trois) et au pied du mat ..... et mon bateau se met bout au vent tout seul dés que je lâche la barre ... c'est très sécurisant et pratique en solo . Je ne pense pas que l'angle de barre correspondant (moins de 5 ° )soit un vrai frein à l'avancement .
En prime , le balestron remonte vers l’arrière = moins de danger pour les cranes inattentifs et moindre risque de chalutage de la voile ... et re-prime la surface de voile devant le mât est très réduite . Je ne sens donc pas de différence entre la "bonne" main et la "mauvaise" main.
prise la semaine dernière entre les tours de La Rochelle ..avec vent pratiquement nul .
Image
Je constate que moins il y a de toile a l'avant ...mieux le bateau vire ... c'est exactement l'inverse d'un foc même modeste qui augmente la surface de voilure a l'avant ....
Vos reflexions/commentaires/ :smt005 :smt005 :smt005
:smt006 :smt006 :smt006
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par mirmily » 31 janv. 2016 11:48

jfrancois a écrit :j'ai une voile au tiers amurée en pied de mat
j'avais quelques difficultés à virer avec obligation de prendre beaucoup de vitesse (!)
je pense que ça venait d'un mauvais centre de voilure
problème résolu par l'adjonction d'un bout hors d'1 m au delà de l'étrave et d'un petit foc.
ce foc est tout bêtement le tourmentin de mon ancien bateau 3m² et c'est sufisant pour virer même en jouant sur les 2 écoutes sans toucher à la barre.
en plus c'est joli !
JF
Tu n'aurais pas quelques photos, par hasard ? :smt026 :smt026
:tchin:

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par mirmily » 31 janv. 2016 11:58

JIBI a écrit : Je constate que moins il y a de toile a l'avant ...mieux le bateau vire ... c'est exactement l'inverse d'un foc même modeste qui augmente la surface de voilure a l'avant ....
Vos reflexions/commentaires/ :smt005 :smt005 :smt005
:smt006 :smt006 :smt006
Jolie photo et très belle voile.(Je critiquerais cependant le point d'écoute trop étarqué pour le peu de vent...)
En tout cas bien mieux portée que celle-ci ;
Image
Même si les conditions de vent n'étaient pas les mêmes, on voit effectivement que depuis l'origine, tu as reculé le point d'amure. Ce qui a aussi remonté la bôme.
Accessoirement, j'adore l'allure de Takka. :smt023
:tchin:

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par mirmily » 31 janv. 2016 12:10

SVS a écrit :(Aïe, là je sens que je vais déclencher un orage...)
Àmha, pour les petits bateaux, c'est uniquement affaire d'esthétique. La seule meilleure raison que j'ai pu lire sur ce fil est celle de Luc (comme souvent) : lui, il a choisi de se compliquer la vie avec plein de drisses et de poulies, parce que !
A+
SVS
Comme tu peux le constater, ça ne déclenche pas d'orage. Dès qu'un individu a trouvé son plaisir, celui là a raison.
J'ai toujours eu des gréements marconi, j'ai découvert la voile au tiers depuis le tiKnot et j'ai moi aussi autant de bonheur à tirer des bords quelque soit la manière. :wink:
:tchin:

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par Padélis-Célakélos » 31 janv. 2016 12:47

Ben pour moi, j'ai appris à naviguer il y a . . .longtemps :? sur des Houari.
Après j'ai eu un Aurique en bois ( et oui )
un houari mais en plastic
en suite 2 marconis.
Pour mes navs' plus lointaine je navigue sur du marconi
Dès que j' ai un peu de temps je retourne naviguer sur les auriques et houaris en bois de mon Aber Benoit chéri :smt007 et cet hiver je remonte mon Tupperware en houari.
Par contre mes expériences en misainier se limitent à des annexes ( en bois quand même) de 2 ou 3 mètres, regréés avec cette voile.
Par contre mon annexe chérie je compte la gréer en cat boat houari pour apprendre à ma deuxième génération montante à naviguer, et sur autre chose que les optis en rotomoulé. :D

PS :
j'aimais bien la couleur bleue de la première voile de Takka :D
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par to » 31 janv. 2016 14:12

SVS a écrit :(Aïe, là je sens que je vais déclencher un orage...)
Ben non, je suis d'accord aussi. Le principal c'est de préserver la diversité des gréements qu'on peut croiser sur l'eau, c'est tellement triste toutes les coques blanches du crouesty avec leurs gréements bermudiens identiques :cry: Le seul bateau qui attire l'oeil des visiteurs c'est la Bételgeuse avec son long bout-dehors et ses belles voiles auriques ocres.
Du coup, s'il n'y avait que des voiles au tiers partout, je me mettrais à la voile de jonque :wink:
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par mirmily » 31 janv. 2016 17:11

Padélis-Célakélos a écrit :Ben pour moi, j'ai appris à naviguer il y a . . .longtemps :? sur des Houari.
j'aimais bien la couleur bleue de la première voile de Takka :D
Moi aussi, le tout premier bateau à voile sur lequel j'ai posé mes fesses était un petit catboat gréé en houari avec lequel avec deux copains on a fait du longe côte dans la baie de Wissant pendant tout l'été 64... :?
:tchin:

Avatar du membre
jeromecha
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 262
Enregistré le : 22 avr. 2012 20:44
Localisation : Beaujolais
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par jeromecha » 01 févr. 2016 08:30

Comme JIBI je suis curieux d'avoir l'avis des spécialistes sur la "contradiction" suivante :

- sur TAKKA JIBI recule la voile au tiers pour que son bateau vire mieux
- d'autres (ils sont nombreux) ajoutent un foc pour mieux virer.

Dans mon esprit si on ajoute un foc au avance de centre vélique donc on rend le bateau "mou", donc il vire moins bien.. mais peut-être que je me trompe.

Ayant des difficultés à virer avec mon skerry et avant de me lancer dans la fabrication d'un petit foc et/ou de reculer ma voile au tiers, j'aimerais vos avis !!


D'ailleurs JIBI tu pourrais me montrer ton système de fixation réglable du hale-bas (palan d'amure)sur la bome?
Moi j'utilise l'encornat visé sur la bome pour fixer le point d'amure, du coup ce n'est pas très réglable !!
Maintenant que j'ai construit un bateau en CP, je rêve d'en construire un en bois d'arbre. C'est grave docteur ?

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par mirmily » 01 févr. 2016 10:45

D'abord et avant tout, il faut que l'ensemble GV + foc ait un centre de voilure équilibré par rapport au centre de dérive. Il faut donc reculer le mât ou lui donner une quête pour que l'équilibre global soit respecté.
Ensuite, le foc te permet de virer plus facilement car pendant le virement il va porter à contre dès que le bateau va se trouver dans le lit du vent, ce qui va aider à passer sur l'autre amure.
Quand JIBI recule son point d'amure, il recule d'autant son centre de voilure, ce qui rend le bateau plus ardent et facilite le virement de bord.
Si tu as des difficultés à virer, tu peux essayer d'avancer ton encornat sur la bôme, ce qui va avoir le même effet...
:tchin:

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par to » 01 févr. 2016 13:08

Voire virer l'encornat, je n'en ai pas mis sur mes deux gréements au tiers (est-ce que ça me fait deux tiers de gréement :smt017 ), et je me suis aperçu que la bôme ne touche jamais le mat, même quand je suis "mauvais côté amure".
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
jeromecha
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 262
Enregistré le : 22 avr. 2012 20:44
Localisation : Beaujolais
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par jeromecha » 01 févr. 2016 13:18

Merci à vous pour vos réponses.
J'ai déjà commencé à donner un peu plus de quête à mon mat il faut donc maintenant que :
- je remplace l'encornat en bois par un bout' pour pouvoir régler plus facilement la position de la voile. Pour moi l'encornat ( bois ou textile) sert principalement à empêcher la voile de trop avancer au prés
- que je me confectionne un petit foc pour faire des tests. vu la taille de ce foc (max 1,5m²) je pense le faire, dans un premier temps,dans une bâche agricole (méthode polytarp, y'a pleins d'exemples sur le web).
Modifié en dernier par jeromecha le 01 févr. 2016 15:26, modifié 1 fois.
Maintenant que j'ai construit un bateau en CP, je rêve d'en construire un en bois d'arbre. C'est grave docteur ?

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par to » 01 févr. 2016 13:57

J'avais essayé de lancer un fil sur toutes les subtilités de la voile au tiers, n'hésite à poster tes interrogations/essais là-bas : http://www.bateaubois.com/fora/viewtopic.php?f=7&t=3158
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

JIBI
Second
Second
Messages : 1853
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par JIBI » 01 févr. 2016 23:04

Bonjour
D'ailleurs JIBI tu pourrais me montrer ton système de fixation réglable du hale-bas (palan d'amure)sur la bome?
Image
Hélas je n'ai pas de meilleures photos sur le sujet...
Sur cette photo c'est le bracelet noir a l'avant du balestron ....mais c'est trés simple
> Un mousqueton pris dans une grande erse (environ 1.20 m ) qui fait donc une boucle de 60 cm en double.
> La boucle fait 3 ou 4 fois le tour de la bôme ( i.e du balestron)
> A la fin des tours , le mousqueton passe (tout juste ) dans la boucle et se fixe sur la poulie haute du palan.
On peut aussi utiliser un maillon rapide pour ce faire .
C'est le frottement des 3 ou 4 tours en double autour du balestron qui "fixe" suffisamment le système..... que l'on peut quand même faire glisser à la main en insistant .
:smt006 :smt006 :smt006
PS -- AMHA .....essaies d'avancer au max ton point d'amure sur la bôme .... Je n'ai jamais mis d'encormat... mon palan d'amure est suffisamment souqué pour que -même au prés- ma voile ne parte pas vers l'avant .
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

Avatar du membre
jfrancois
Corvettard
Corvettard
Messages : 477
Enregistré le : 30 juin 2006 10:50
Loisirs : bois dans tous ses états
surtout s'il est rond ou qu'il flotte
Localisation : manosque

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par jfrancois » 06 févr. 2016 11:46

Bonjour

je ne passe que le week end
pour Mirmily . photos prises pendant mes modifs.
je n'en ai pas en navigation n'ayant pas le bras assez long .........

Image

Image

Image

Image

Image

JF
quand je réalise une belle manœuvre c'est que j'ai foiré quelque part.

un vieux rocher est toujours plus solide qu'un bateau neuf .

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2758
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par pilotedebord » 06 févr. 2016 12:18

beau canot' :smt007
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par mirmily » 06 févr. 2016 19:06

Ah oui, alors ! Joli canot' :smt007
:tchin:

Avatar du membre
tool
Bosco
Bosco
Messages : 57
Enregistré le : 12 janv. 2014 13:46

Re: Voile au tiers VS voile bermudienne

Message non lu par tool » 13 févr. 2016 20:06

Merci pour vos retours d'expériences fort instructifs !

Une question pour JIBI ( et les autres aussi :wink: ) :

J'aime bien la configuration de ta voile au tiers : elle est très reculé par rapport au mât ce qui permet de diminuer la surface non utile (en avant du mât) et tend vers une voile aurique : à combien de pourcentage de longueur de la vergue tu met en avant du mât ( par rapport à la longueur totale de la vergue) ? je ne sais pas si ma question est clair , dans le cas contraire je ferais un schéma

Et les autres aussi , vos réponses m'intéressent autant :wink:

En fait j'essaie de récolter le maximum d'informations pour choisir la configuration que je vais adopter pour grée un petit canot que j'ai fabriqué ( qui vous sera présenté prochainement :wink: ) . Pour le moment je m'oriente vers un catboat avec voile au tiers..

Répondre