Voile au tiers

Discussions théoriques sur l'architecture navale

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Voile au tiers

Message non lu par to » 25 oct. 2015 20:06

On a chacun notre système pour gréer nos voiles au tiers, voilà comment je fais :
https://youtu.be/1zW1a-Rneh8
Critiques et autres systèmes bienvenues !
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1015
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Voile au tiers

Message non lu par Gwengolo » 25 oct. 2015 21:30

Merci pour cette vidéo.
L'idée du palan d'amure qui revient au barreur est une bonne idée.
Mais cela ne posent-il pas un problème lors de la prise de ris ? Car le taquet de drisse n'étant pas au même endroit que le taquet d'amure, il y a un (deux : affalage, réétarquage) petit laps de temps où la voile doit pas mal fassêyer ...(lorsque tu te diriges vers le mât, ou quand tu retournes vers le banc).
Marin de marée basse.

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par mirmily » 25 oct. 2015 21:55

Très bonne idée que ce fil tant il y a de versions du gréement en question.
Sympa le mousqueton de bosse de ris, ce qui permet si je comprends bien de n'avoir qu' une bosse pour tous les ris. :smt023
:tchin:

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Voile au tiers

Message non lu par Padélis-Célakélos » 26 oct. 2015 09:24

Bien ta vidéo To , c'est plus explicatif qu'un long discourt 8)
Je crains juste pour la solidité de tes petits coinceurs en sifflet, a voir à l'usage. :D
Bon c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de forces en présence .
:tchin:
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par Luc » 26 oct. 2015 12:15

Le pro de la go-pro !
Je sais que j'ai tendance à choisir des drisses un peu forte mais j'ai l'impression que celle que tu utilises doit un peu scier la main, non ?
Le système est en tous cas bien vu.
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par to » 26 oct. 2015 19:42

Padélis-Célakélos a écrit : Je crains juste pour la solidité de tes petits coinceurs en sifflet, a voir à l'usage.
On verra, ils sont quand même en inox.
Luc a écrit :j'ai l'impression que celle que tu utilises doit un peu scier la main, non ?
Si tu parles du palan d'amure, c'est sûr que ça scie les doigts, mais en même temps on ne tire pas dessus en permanence. C'est du dyneema, et je regrette de ne pas en avoir utiliser aussi pour la drisse, celle que j'ai s'étire un peu trop.
mirmily a écrit :Sympa le mousqueton de bosse de ris, ce qui permet si je comprends bien de n'avoir qu' une bosse pour tous les ris. :smt023
C'est ça l'idée, je ne me voyais pas avec 2 bosses de ris à chaque bout de la bôme, c'aurait été un beau bazar...
Gwengolo a écrit :le taquet de drisse n'étant pas au même endroit que le taquet d'amure, il y a un (deux : affalage, réétarquage) petit laps de temps où la voile doit pas mal fassêyer ...(lorsque tu te diriges vers le mât, ou quand tu retournes vers le banc).
Le plus gênant c'est surtout la vergue qui n'en fait qu'à sa tête et essaye systématiquement de fracasser la mienne quand j'affale :x

Maintenant, à vous de dévoiler vos astuces :tchin: :tchin:
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par Luc » 26 oct. 2015 21:16

Moi je n'ai pas d'astuce. Je fréquente seulement le gréement aurique :smt033 J'aime bien les rotations sur un axe... un peu dans l'esprit de la flamme et du sceptre :smt006 :smt006 :smt006 :D
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

GCJ
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 6
Enregistré le : 27 nov. 2012 20:37

Re: Voile au tiers

Message non lu par GCJ » 27 oct. 2015 19:58

Le plus gênant c'est surtout la vergue qui n'en fait qu'à sa tête et essaye systématiquement de fracasser la mienne quand j'affale
Un simple bout' frappé en haut et au pied du mat peut servir de lazzy-jack rudimentaire. La vergue coincée entre le mat et ce bout' perd une grande partie de sa liberté descendante et donc de sa nocivité.
Mais pour des lazzy-jacks plus performants on peut copier cet américain: video youtube : youtube.com/watch?v=-8LV3R06jHQ

JIBI
Second
Second
Messages : 1853
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

Re: Voile au tiers

Message non lu par JIBI » 28 oct. 2015 09:38

Bonjour
Je n'ai qu'une "bosse de ris" ... a l'arriere !!!!
J' accroche l'avant de la bôme sur la voile avec un mousqueton ..mais il est fixé sur la bôme et sert pour tous les ris
.. ce qui implique pour la prise de ris sur l'eau
> d'affaler complètement ...
> de reculer la bôme pour atteindre le point d'amure
> de mettre le mousqueton sur le "bon" ris
> de s'occuper de l’arrière
> avant de re-hisser le tout.
A l’arrière, un autre mousqueton pris dans un erseau coulissant sur la vergue ( c'est ma bosse de ris) permet d’attraper la cosse de ris souhaitée
...puis on étarque l'ensemble sur la bôme via un bout passant dans un trou en bout de bôme revenant a un taquet clam-cleat sur la bôme.
Le bout est marqué pour savoir approximativement quel doit être sa longueur en fonction du ris pris.
Comme TO , les hanets de ris ne prennent que la toile et pas la bôme.... ce que je vois parfois...et qui fatigue inutilement la toile.
Je n'ai pas de problème particulier pour affaler .....ma vergue est grée "a la Storer"....qui descend très vite mais se contrôle assez bien..... en plus je porte (le plus souvent) un bonnet..!!
:smt006 :smt006 :smt006
PS- Pas de photos malheureusement ..je cherche encore mon appareil ..égaré dans le déménagement... :roll:
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par to » 28 oct. 2015 10:34

GCJ a écrit : Mais pour des lazzy-jacks plus performants on peut copier cet américain: www.youtube.com/watch?v=-8LV3R06jHQ
Alléchant, mais ça implique de gréer une balancine/lazyjack sur la bôme => trop de complications pour moi, je tiens à la simplicité de mon gréement. Ce week-end, 15 minutes entre l'arrivée à la cale et le bateau prêt à appareiller, voiture garée 8)
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
athanase
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 563
Enregistré le : 23 oct. 2009 21:12
Localisation : Tarn
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par athanase » 28 oct. 2015 11:52

Une bonne vidéo pour tout comprendre !
Merci To tu es le roi de la Go pro
:tchin:
Gréement de jonque pour le Tanto n°2 ( Construction du mat), Etude d'un transportable de 5,50m

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par Luc » 29 oct. 2015 22:32

Je sais, ce n'est pas de la voile au tiers. Mais le développement sur la voile aurique dans le dernier numéro de Watercraft est excellent. Ou comment obtenir une même surface de toile avec un mât court et donc un gréement dormant simplifié en utilisant des espars légers (en carbone dans l'article). A creuser :tchin:
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par mirmily » 01 févr. 2016 14:56

Suite au conseil de to sur le fil "Bermudien vs Tiers", je reviens sur ce fil pour continuer à parler de la voile au tiers.
Le sujet m'intéresse d'autant plus que je vais assez vite me confronter au gréement de mon canot'. (Mais je n'ai pas encore fabriqué mon nouveau mat)...
JIBI a écrit :Bonjour

Je n'ai pas de problème particulier pour affaler .....ma vergue est grée "a la Storer"....qui descend très vite mais se contrôle assez bien..... en plus je porte (le plus souvent) un bonnet..!!
:smt006 :smt006 :smt006
PS- Pas de photos malheureusement ..je cherche encore mon appareil ..égaré dans le déménagement... :roll:
Et depuis octobre, tu n'as toujours pas retrouvé ton appareil ? :?: :mrgreen: :mrgreen:
Je m'intéresse aussi au circuit de l'écoute. Il y a presque autant de versions que de bateaux.
:tchin:

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2400
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Voile au tiers

Message non lu par wedell » 01 févr. 2016 15:49

Je crois qu'il y a quelque confusion dans le type de bateau et les recettes. Les écarts types entre centre de voilure et centre de dérive sont surtout valables pour les bateaux à quille d'un certain poids mais on parle ici de voiliers proches du dériveur de sport: Une carène dont la symétrie varie à chaque seconde et un CV baladeur suivant qu'on borde ou pas.Sans parler du poids de l'équipage souvent double de celui du bateau.
Quelqu'un a dit plus haut qu'ajouter un foc pour aider au virement de bord avançait le centre de voilure et ne semblait donc pas logique.
Pourtant ça marche. Sauf que ça marche non pas quand le foc sert à la propulsion, mais quand il est à contre, et donc la contrarie.
Il serait donc plus logique de rajouter un tape-cul qui reculerait le CV. Ça aussi, ça marche. Sauf qu'il ne rend pas simplement le bateau ardent pendant les virements de bord, mais tout le temps.
Si on veut s'en tenir à une seule voile avec les avantages que cela comporte (simplicité de manœuvre, économie, faible encombrement) je crois qu'il faut impérativement avancer le CV au maximum par rapport au CC, quitte à avoir un bateau mou à plat par petit temps. C'est le cas de beaucoup de dériveurs. Une barre positive s'obtient facilement dans ces conditions en donnant quelques degrés de gite grâce à l'asymétrie de la carène.
D'ailleurs,si on observe un misainier ou un catboat, deux types de bateaux qui virent généralement sans problème, on notera que le mât est sur l'extrême avant du bateau et l'écart entre CV et CC important. Je pense que là est le secret d'un bateau évolutif sous une seule voile, au tiers ou non.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par to » 01 févr. 2016 15:55

Pour info, la page de Mickael Storer dont on parle régulièrement :
http://www.storerboatplans.com/GIS/GISRigging.html
Bon système, qui nécessite par contre un mat plus long de 40-50 cm au moins.
Avantage : la vergue descend à l'horizontal, ça épargne le crâne. Et pas de frottement contre le mat quand on hisse la voile.
J'avais prévu mon mat plus long pour utiliser cette méthode, mais c'était encore trop court. Résultat, j'utilise un rocambot, qui bloque un peu quand je hisse la voile :x
Modifié en dernier par to le 01 févr. 2016 17:51, modifié 1 fois.
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par mirmily » 01 févr. 2016 16:38

@ wedell Je ne vois pas tellement de confusion. Tu dis en d'autres termes ce que j'exposais sur l'autre fil. Quant au type de bateau, il est certain que sur nos petits canot's la gîte et la position de l'équipage à bord a un effet considérable. Cependant quand on navigue en solo, les déplacements sont plus limités et encore plus sur les double-ended...
@to : Sur le site de Storer, où trouves-tu le lien vers le système remplaçant le rocambeau ? Merci
:tchin:

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2400
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Voile au tiers

Message non lu par wedell » 01 févr. 2016 16:56

Ah? J'avais compris qu'au contraire ton idée était de reculer le CV pour aider à virer. j'ai dû rater un post quelque part alors, désolé.

J'ai pas trouvé sur le site de Storer, non plus. Mais je connais le principe: La drisse part de l'avant de la vergue, passe le mât du côté opposé à la vergue puis dans une poulie simple frappée environ au milieu de la vergue puis passe dans la poulie de tête de mât et descend sur le pont: Peu de frottement que l'on hisse ou qu'on affale, mais la vergue est bien plaquée contre le mât quand hissée à bloc et s'équilibre naturellement.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par to » 01 févr. 2016 17:52

J'ai rectifié le lien, il manquait juste un l à html...
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
jeromecha
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 262
Enregistré le : 22 avr. 2012 20:44
Localisation : Beaujolais
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par jeromecha » 02 févr. 2016 08:23

wedell a écrit :Ah? J'avais compris qu'au contraire ton idée était de reculer le CV pour aider à virer. j'ai dû rater un post quelque part alors, désolé.
C'est moi qui avait ça, ca me paraissait logique.
wedell a écrit : Mais je connais le principe: La drisse part de l'avant de la vergue, passe le mât du côté opposé à la vergue puis dans une poulie simple frappée environ au milieu de la vergue puis passe dans la poulie de tête de mât et descend sur le pont: Peu de frottement que l'on hisse ou qu'on affale, mais la vergue est bien plaquée contre le mât quand hissée à bloc et s'équilibre naturellement.
[/quote]

J'utilise ce système et j'en suis bien content... mais la question que je me pose est : comment ça se passe lors d'une prise de ris en navigation. Si on affale la voile à moitié le temps de prendre le ris, la voile ne part-elle pas sous le vent (dans le cas où la vergue est sous le vent du mat)? Faudrait que j'essaye ...
Maintenant que j'ai construit un bateau en CP, je rêve d'en construire un en bois d'arbre. C'est grave docteur ?

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par mirmily » 02 févr. 2016 09:21

jeromecha a écrit : J'utilise ce système et j'en suis bien content... mais la question que je me pose est : comment ça se passe lors d'une prise de ris en navigation. Si on affale la voile à moitié le temps de prendre le ris, la voile ne part-elle pas sous le vent (dans le cas où la vergue est sous le vent du mat)? Faudrait que j'essaye ...
Avec nos petits bateaux, en général on choisit sa voilure avant de quitter la plage, la cale, la rive. Il peut cependant arriver d'avoir à prendre un ris en navigation. Il faut faire des essais et voir comment réagit le bateau.
En solo et avec un bateau volage, il peut être plus simple de tout affaler, de prendre son ris et de tout renvoyer. C'est facile vu la petite surface de toile.
J'ai un copain qui relève sa dérive, amarre sa barre dessous (sandow), affale à moitié, prend son ris, renvoie, ressort sa dérive et reprend sa route. Son bateau se stabilise pendant la manœuvre en dérivant comme une savonnette. Il ne faut pas dans ce cas avoir à faire du cap et il vaut mieux avoir un peu d'eau libre dessous même si avec un peu d'entraînement c'est assez rapide.
A deux, on peut plus facilement manœuvrer. L'un reste à la barre et maintient le bateau dans le lit du vent pendant que l'autre s'occupe du ris.
Dans tous les cas il est nécessaire d'avoir un système rapide comme celui de to, par exemple.
:tchin:

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2400
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Voile au tiers

Message non lu par wedell » 02 févr. 2016 09:23

Si tu n'as pas de tape-cul pour te tenir face au vent, le plus facile est de tout affaler, prendre le ris et rehisser.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

JIBI
Second
Second
Messages : 1853
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

Re: Voile au tiers

Message non lu par JIBI » 03 févr. 2016 09:16

Bonjour
Je ne prendrais surement pas le risque de prendre un ris en route AVANT d'avoir tout affaler ...
Déjà, le poids du bonhomme a l'avant juste derrière le mat pendant l'accrochage du ris à l'avant de la bôme rend le bateau très instable ... si en plus la vergue se balade et prends au vent ...on a pas fini de se bagarrer avec l'ensemble .... :twisted: et/ou de passer a l'eau :smt005
Comme TO , j'utilise un mousqueton a l'avant et a l'arrière de la bôme . Pour ne pas avoir le problème de fixation dans les œillets , l'ouverture de mes mousquetons étant faible ( + ou - 1 cm) , j'ai mis un petit erseau dans mes œillets de ris. :roll:
je roule grossièrement la toile en surplus et attache les deux rabans sans la prendre sur la bôme.
:smt006 :smt006 :smt006
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par mirmily » 03 févr. 2016 10:07

C'est en effet la solution la plus sage et la plus logique quand on est en solo.

GCJ
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 6
Enregistré le : 27 nov. 2012 20:37

Re: Voile au tiers

Message non lu par GCJ » 08 mars 2016 17:19

Une carène dont la symétrie varie à chaque seconde et un CV baladeur suivant qu'on borde ou pas.Sans parler du poids de l'équipage souvent double de celui du bateau.
Pour l'histoire de manquer à virer, il me semble que la plupart du temps le canot s'est planté bout au vent et ne veut pas abattre, il n'est donc pas assez mou à ce moment là.
Je pratique trois méthodes sur mon canot gréé au tiers, selon l'ampleur du plantage possible si je n'ai pas assez de vitesse :
1) rester à la contre-gite tant que la voile n'a pas franchement basculé. Le poids sur l'arrière sous le vent fait pivoter l'avant. C'est tellement efficace que j'ai tendance à pratiquer tout le temps.
2) relever la dérive en cours de manoeuvre pour faciliter l'abattage, mais j'ai une dérive pivotante aisément manipulable depuis le poste du barreur.
3) au pire, mettre la barre à contre, laisser reculer le bateau qui pivote alors sur la bonne amure, il n'y a plus qu'à accompagner l'abattée puis reborder classiquement.

JIBI
Second
Second
Messages : 1853
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

Re: Voile au tiers

Message non lu par JIBI » 08 mars 2016 19:00

Bonjour
Dimanche dernier , l'un de mes acolytes de V.A.P a eu la bonne idée d'apporter son appareil photo .
Je lui ai demandé de faire quelques clichés " techniques" du gréement de TAKKA

palan d'amure .... au fond en vert un pare-battage home made
Image
Vue de face.... le sandow vert en pied de mat pris dans le taquet évite - en cas de dessalage- que le mat flottant ne quitte son pied de mat
NB - Je suis fana des filets/fourre-tout pris dans le livet ajouré avec des cabillots
Image
Rocambeau a fond "a la storer" .... avec un ris = 20nds de vent
Image
Violon de ris simplifié
Image
En route avec un ris ( + ballast 35 kgs en pied de mât ... il fallait ça! )...l'image paisible est trompeuse
Image

:smt006 :smt006 :smt006
Modifié en dernier par JIBI le 08 mars 2016 19:03, modifié 1 fois.
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

JIBI
Second
Second
Messages : 1853
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

Re: Voile au tiers

Message non lu par JIBI » 08 mars 2016 19:03

Bonjour
mettre la barre à contre, laisser reculer le bateau qui pivote alors sur la bonne amure
Dans les rares cas de "manque a virer" ... c'est ma méthode préférée quoique anti-instinctive .
:smt006 :smt006 :smt006
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par to » 08 mars 2016 19:15

JIBI a écrit : Image
Et tu n'as pas peur qu'à force de tirer sur ton palan d'amure un jour ta bôme se fende ? C'est peut-être une crainte infondée de ma part, mais je préfère faire un tour de bout autour de l'espar histoire de répartir la traction.
J'ai hâte de comparer les perf de ton GIS à côté du mien :tchin:
Un seul ris pour 20 noeuds de vent ? C'est plus stable que je pensais :oops:
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par mirmily » 08 mars 2016 23:41

Merci, JIBI, pour les photos... :smt006
:tchin:

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par mirmily » 08 mars 2016 23:48

une vidéo intéressante de Ross Lillistone sur le gréement au tiers bômé.
https://www.youtube.com/watch?v=E35-enwImJw
Et sur la même page Youtube, d'autres vidéos tout aussi parlantes de son "Phoenix III".
:tchin:

Avatar du membre
jeromecha
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 262
Enregistré le : 22 avr. 2012 20:44
Localisation : Beaujolais
Contact :

Re: Voile au tiers

Message non lu par jeromecha » 09 mars 2016 13:31

Merci JIBI pour les photos très explicites.
Par contre je ne comprends pas l'utilité du petit tendeur vert qui doit empêcher le mat de sortir du pied de mat en cas de dessalage : le hale-bas empêche déjà le mat de sortir du pied de mat vu qu'il lie le mat à la coque par l'intermédiaire de la voile.
Bon si tu dessales voile affalée, là je comprends, mais ça doit être rare quand même!!

Une autre vidéo avec un système plus complexe mais apporte t'il vraiment un plus ?????
Maintenant que j'ai construit un bateau en CP, je rêve d'en construire un en bois d'arbre. C'est grave docteur ?

Répondre