Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Discussions théoriques sur l'architecture navale

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Lorenzo
Bosco
Bosco
Messages : 61
Enregistré le : 15 déc. 2013 20:32
Localisation : Rennes
Contact :

Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par Lorenzo » 04 avr. 2015 10:03

Bonjour,

j'ai longtemps pensé qu'il ne fallait pas dépasser les 45 degrés d'angle de barre pour qu'un safran ne décroche pas (souvenir d'adolescent de lecture glénan-esque…),
Et puis récemment sur un forum voisin, je tombe sur l'avis d'un membre émérite du forum bateaubois.com, à savoir le très estimé Alien, Jacques pour les intimes :)
où celui ci, croquis à l'appui, estime que même à 35 degrés, le safran décroche déjà.

j'en perd mon latin !

j'attends vos points de vue tourbillonnants avec plaisir,


Lorenzo.
Modifié en dernier par Lorenzo le 04 avr. 2015 11:12, modifié 1 fois.

eric17

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par eric17 » 04 avr. 2015 10:18

Ça doit dépendre aussi de la vitesse du bateau et du profil du safran en question : à basse vitesse (manoeuvres de port) avec un profil très épais, ça a encore une action à 45°...
Pour tous les autres cas je suis d'accord avec Le Vénérable* (ma position préférée sur un bateau est "à plat ventre sur le pont", avec la tête qui dépasse, à l'avant ou à l'arrière, pour voir "comment ça coule" - ou "tourbillonne" - ).

* t'tation Lorenzo, "emeritus", ça veut dire "en retraite", et même "limite gaga mais qui s'accroche" : comme je serai bientôt membre de ce club, va falloir mesurer ses propos, les djeuns, là !!

Avatar du membre
Lorenzo
Bosco
Bosco
Messages : 61
Enregistré le : 15 déc. 2013 20:32
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par Lorenzo » 04 avr. 2015 11:38

je m'en tiendrais à la version moderne proposée par le petit Robert :
◆ (fin XIXe) Mod. Qui, par une longue pratique, a acquis une compétence, une habileté remarquable. ➙ distingué, éminent, expérimenté.
- - -
Afin de ne pas offusquer les plus jeunes d'entre vous, je rappelle que le Bateau ivre est un poème écrit par Arthur Rimbaud alors qu'il était âgé de 17 ans.
- - -
En faisant une recherche rapide sur le web, je suis tombé sur un fichier dédié aux safrans, fort intéressant, certes dédié à la voile radio commandée :
http://www.cvrl.fr/technique/
en cliquant sur le lien rouge, vous actionnez directement le téléchargement.


J'en ai extrait un schéma qui concerne plus précisément le sujet abordé dans ce topic:

Image


Lorenzo

Avatar du membre
Lorenzo
Bosco
Bosco
Messages : 61
Enregistré le : 15 déc. 2013 20:32
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par Lorenzo » 04 avr. 2015 12:04

Pour ceux qui adorent les courbes graphiques, voici un PDF intitulé "EFFET D’UN TOURBILLON LONGITUDINAL SUR LE COMPORTEMENT D’UN PROFIL PORTANT BIDIMENSIONNEL" :shock:

http://website.ec-nantes.fr/actesjh/ima ... n_jh12.pdf

À vos neurones ! :twisted:

eric17

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par eric17 » 04 avr. 2015 12:12

.... t'as pris quoi, ce matin, au petit dèj ? :shock:

Bon, si en plus tu nous colles des histoires de vortex (déjà évoquées chez toi, à propos des voiles crab claw... j'ai toujours pas tout compris, d'ailleurs), on va pas s'en sortir ... et ça donnerait quoi, avec un canard devant, et des safrans tuberculés (en plus) ??

signé : Gagaric17*
(*demande à Padelis, il confirmera)

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par to » 04 avr. 2015 12:45

le pdf ci-dessus a écrit : Les résultats ont montré que la présence du tourbillon inhibe le phénomène d’hystérésis lors du
décrochage statique du profil NACA0015, ceci étant associé à une modification notable des états de
couche limite tant en valeur moyenne que fluctuante.
C'est exactement ce que j'ai observé en navigation avec mon précédent bateau :smt005
Les mecs, vous aimez vous faire mal... :smt033 :smt033
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par Padélis-Célakélos » 04 avr. 2015 14:28

Moi j'm'en fou !
Le safran je le garde pour la Paella et de toute façon j'ai un gouvernail sur mon canot :mrgreen:
Bon trèfle de plaisanterie, je tiens d'une personne assez douée dans les calculs de profils NACA appliqués aux appendices directionnels de navires, qu'il faut toujours terminer l'arrière du safran par une très légère dissymétrie ( par exemple un dernier coup de rabot sur une des deux faces) de manière à éviter ou retarder la création de la dépression provoquée par un écoulement trop laminaire des deux filets d'eau.
:tchin:
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Enregistré le : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par Captainjo » 04 avr. 2015 15:41

Les profils Naca ont été étudiés pour les avions et les navettes spatiales, il y en a même préconisés pour passer le mur du son...alors pour un voilier qui se traîne à 5 nœuds...

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par to » 04 avr. 2015 15:57

Padélis-Célakélos a écrit :'il faut toujours terminer l'arrière du safran par une très légère dissymétrie ( par exemple un dernier coup de rabot sur une des deux faces)
C'est exactement ce que j'ai fait sur mon safran-gouvernail ! J'ai poussé le concept même un peu plus loin, les yeux les plus aguerris verront certainement une certaine assymétrie générale sur la coque :smt005

Jo, peut-être que ton bateau se traîne à 5 noeuds, mais le mien il va FONCER à 5 noeuds, nuance...

Bon, j'arrête de pirater ce fil, je sors du boulot, et je vais me préparer pour la mizalo de demain :smt006
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par Padélis-Célakélos » 04 avr. 2015 22:29

De tout cœur avec vous pour ce WE maritime.
J'espère que vous :tchin: à la santé des absents :?
Je bois(e) sans soif !

JIBI
Second
Second
Messages : 1853
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par JIBI » 05 avr. 2015 07:30

Bonjour
je tiens d'une personne assez douée dans les calculs de profils NACA appliqués aux appendices directionnels de navires, qu'il faut toujours terminer l'arrière du safran par une très légère dissymétrie ( par exemple un dernier coup de rabot sur une des deux faces) de manière à éviter ou retarder la création de la dépression provoquée par un écoulement trop laminaire des deux filets d'eau.
Je ne suis pas du tout doué pour la théorie....mais en pratique cette legére dissymetrie évite -en principe- que l'appendice-en-action (safran -dérive) ne vibre...Et c'est vrai sur mon bateau.
:smt006 :smt006 :smt006
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

Avatar du membre
Lorenzo
Bosco
Bosco
Messages : 61
Enregistré le : 15 déc. 2013 20:32
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Angle d'incidence, maximal, d'un safran

Message non lu par Lorenzo » 05 avr. 2015 14:39

Je dois dire que ce procédé me laisse des plus dubitatifs.

Répondre