Etude cruiser hauturier

Discussions théoriques sur l'architecture navale

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Luc » 02 janv. 2015 12:59

Une paille :smt033 Il faut juste que je divorce momentanément, que j'épouse une riche et qu'elle décède accidentellement... ou alors il faudrait que que je dévalise une banque ou que je trouve un mécène, peut être une grosse boîte du CAC 40 dont le bateau portera le nom ou que je vende mes organes en viager :mrgreen: Je peux toujours vendre la maison mais je ne suis pas certain que la plaisanterie soit aux gouts des miens, ils m'aiment bien mais il doit y avoir une limite...
Bref, même en tirant au maximum, à ce prix là, la question ne se pose pas.

La budgétisation avance parallèlement au diagramme de reflexion.

Mais l'intérieur est dans l'esprit de l'ouvrage envisagé. Jusque dans les détails des poignées escamotables pour les planchers.
Merci pour le lien, il y a de bonnes idées à saisir.
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

Avatar du membre
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Enregistré le : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Captainjo » 02 janv. 2015 13:31

Un essai plus avancé d'agencement, je connais pas le plan de Luc ni la couleur des banquettes, c'est juste pour voir ce qu'on peut caser dans cette coque et se rendre compte du volume habitable.

Image

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...

Avatar du membre
LaurentC
Corvettard
Corvettard
Messages : 476
Enregistré le : 18 août 2013 13:33
Localisation : Entre Vaucluse et Gard, il y a le Rhône

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par LaurentC » 02 janv. 2015 13:37

Aussi administrateur du forum. Donc n'hésitez pas à me contacter en MP si vous avez des soucis techniques...

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2400
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par wedell » 02 janv. 2015 14:37

LaurentC a écrit :Doghouse ?
Ah ça, oui! Quelle confort et quelle sécurité!

Pour mes vieux jours, je verrais plutôt ça:
http://www.junkrigassociation.org/photo ... y/11328007
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Padélis-Célakélos » 02 janv. 2015 17:12

Captainjo a écrit :Un essai plus avancé d'agencement, je connais pas le plan de Luc ni la couleur des banquettes, c'est juste pour voir ce qu'on peut caser dans cette coque et se rendre compte du volume habitable.

Image

Captain'Jo
Nickel !
Le poste avant est assez vaste pour loger le combiné 3 moteurs et la scie à ruban :D
Comme ça, en ouvrant les portes tu peux travailler des pièces jusqu'à 6 mètres .
Tu montes une boîte de réparation navale itinérante . 8)
Elle est pas belle la vie :?:

PS Captain Jo:
as tu déjà dormi dans des bannettes au dessus du carré ?
Si c'est non, je te déconseille fortement, tu es tellement loin du centre de gravité que tu fais l'ascenseur bi-directionnel sur au moins 3 mètres en cas de mer formée.
A déconseiller si tu tiens à conserver ton 4 heures et ton minuit aussi.
Sur la plupart des bateaux que je connais et équipés à la base de ce genre de couchettes, elles sont toutes transformées en équipets.
Perso, et je n'arrête pas de le dire, dans la brafougne la meilleure couchette c'est le plancher du carré, au moins tu ne tomberas pas plus bas et tu es proche du centre de gravité.
Du moins c'est mon avis :D
Allez Captain :tchin:
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Enregistré le : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Captainjo » 02 janv. 2015 17:29

Padélis-Célakélos a écrit : as tu déjà dormi dans des bannettes au dessus du carré ?
Hélas non, sur l'Aglode, il y a une telle couchette repliable, mais assez petite, avec le risque énorme donc de :smt078 sur l'occupant de la couchette inférieure... un certain Pilot'... :?

C'est juste un essai, Luc parlait de fourrer 7 barbus à bord, donc il faut bien trouver de la place :?:

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Padélis-Célakélos » 02 janv. 2015 17:34

Un truc assez classique:
la table centrale s'abaisse de moitié et forme une bannette double avec l'assise du carré .
Au port c'est jouable :D
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
LaurentC
Corvettard
Corvettard
Messages : 476
Enregistré le : 18 août 2013 13:33
Localisation : Entre Vaucluse et Gard, il y a le Rhône

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par LaurentC » 02 janv. 2015 18:26

Faut aussi prévoir :
- une table à cartes
- des WC et une douche
- un placard à cirés (vu le programme, chauffé...)
- un coin rangement
- une cuisine
- des coffres
- des réserves d'eau, de fioul...
- éventuellement, un désalinisateur, etc.
Tiens, le Nauticat a tout ça, pour six personnes, dans 10,40 m... (voir ici)
Avec une doghouse :smt007
Alien a vraiment des bons plans...

Je me répète un peu (vous me dites, si je vous gonfle...) mais, au vu du programme, c'est le genre de coin où il y a autant d'eau au-dessus de la flottaison qu'en dessous. Et pour qu'une croisière familiale ne se transforme pas en épreuve, il faut vraiment prendre en compte le confort de l'équipage.
Et pour moi, confort, ça veut dire chaleur + hygiène + sec + protection + intimité + cuisine.
Et comme le programme, toujours, vise du hauturier plutôt que des soirées au port, il faut prendre également en compte le confort des bordées (en haut / en bas).

Intéressant, mais pas simple...
Aussi administrateur du forum. Donc n'hésitez pas à me contacter en MP si vous avez des soucis techniques...

Avatar du membre
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Enregistré le : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Captainjo » 02 janv. 2015 18:49

Bon faut pas s'affoler... déjà il faut valider la carène, établir un devis des masses, une ébauche de courbe de redressement, puis positionner le moteur, les mâts, les réservoirs etc... avant de placer la commode Louis XV !

Réunion demain chez luc du Design Team :smt101

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...

Seddar
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 19 sept. 2011 20:33

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Seddar » 02 janv. 2015 19:11

Bonne année à tous !

J'ai croisé des Nauticat en Ecosse, et c'est vrai que ce sont des bateaux magnifiques et qui répondraient parfaitement au cahier des charges de Luc si ce n'est que leur coques sont en plastoc. Ceci dit coup d'oeil vaut la peine côté aménagement.

Les réservoirs en dessous du niveau du moteur, y'a aucun souci, c'est le cas du mien et je n'ai pas de pompe de gavage (pour info un injecteur nécessite une pression de plusieurs dizaine de bars pour cracher dans le cylindre, 60 bars pour le mien, donc la pompe à gasoil du moteur arrive à "tirer" le gasoil). La pompe de gavage c'est une sécurité mais j'ai déjà vu des plaisanciers la cour-circuiter car elle était morte (et ça marche pareil). Je suis néanmoins d'accord avec Alien, il est encore trop tôt pour s'y attarder.

Je trouve que, mine de rien, le projet avance plutôt bien.

Suivant le conseil de Padélis qui voulait que ceux qui ont fait de la navigation hauturière s'expriment, il me parait en effet indispensable d'aller faire un tour en mer et de gouter au "gros temps". Bon, je parle pas forcement d'aller bastonner dans les quarantièmes, mais de voir le Gascogne faire le gros dos par force 7 quand on n'a pas de port à moins de 100 miles ou pire, que le temps soit trop gros pour oser entrer dans un port, ça change la façon de dessiner :tchin: . Je n'ai moi-même pas beaucoup d'expèrience (3000 miles en skippant mon enclume que j'aime). Cela dit, pour un APS, je trouve que les lignes sont plutôt bien, à affiner certes, mais pas mal du tout.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par to » 02 janv. 2015 19:21

C'est vrai que l'idée du fifty avec timonerie a son charme... Tout dépend si Luc veut avancer à la voile à tout prix ou si une risée gazole ne lui fait pas peur...

Une autre pensée : vu la taille de la bête, est-ce qu'un voilier en bois classique ne sera pas d'un entretien trop conséquent pour un retraité ? même si je ne doute pas que Luc gardera une forme éclatante et sa musculature d'athlète :mrgreen:
Faut croire que je deviens allergique à l'odanléfon :smt005
Une petite coque acier serait-elle envisageable ? Patapé, patapé :oops:
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3041
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par alien » 02 janv. 2015 20:08

Padélis-Célakélos a écrit :Un truc assez classique:
la table centrale s'abaisse de moitié et forme une bannette double avec l'assise du carré .
Au port c'est jouable :D
C'est le type d'aménagement qu'on appelle dinette.
C'est l'horreur.
Il faut virer les gens qui dorment pour prendre son petit déjeuner.
C'est impraticable en navigation.
Les couchettes superposées ? Ca se discute.
En course c'est l'idéal. On envoie les poids lourds hors quart dormir dans les couchettes au vent et pendant ce temps la vie (dure) continue pour les autres.

Un programme de retraite c'est navigation à deux la plupart du temps.
De temps à autres des amis ou des enfants.
Donc priorité au confort pour deux.
Quand on est vieux, on a mal partout et on a pas envie de jouer les contorsionnistes.
Oublier les tables qui se replient.
Les couchettes soute à voiles.
Les recoins où il faut s'enfiler à plat ventre.

A deux, on navigue rarement de nuit sauf à avoir marié Florence Arthaud.
(Encore que celle là c'est vraiment une mauvaise pisseuse)

Je vois mal madame Luc prendre un quart de nuit dans le Skagerrak!

Luc, on trouve des Nauticat 33 de 20 à 30 ans à des prix très raisonnables.
Au kilogramme ce sont sans doute les bateaux les moins chers :shock: .

Le stratifié dans les fonds doit avoisiner 3 ou 4 cm d'épaisseur.
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Padélis-Célakélos » 02 janv. 2015 21:07

alien a écrit :Padélis-Célakélos a écrit:
Un truc assez classique:
la table centrale s'abaisse de moitié et forme une bannette double avec l'assise du carré .
Au port c'est jouable


C'est le type d'aménagement qu'on appelle dinette.
C'est l'horreur.
Il faut virer les gens qui dorment pour prendre son petit déjeuner.
C'est impraticable en navigation.
Deux choses :
Je ne parle pas de dînette tel que pratiqué sur les Evasions et autre Westerly, mais bien, comme je l'ai écrit d'une table centrale qui sert de pilier et de range bouteilles, deux abattants, 1 Bd et 1 Tb, l'un s'abaisse au niveau de l'assise et forme une couchette double.
Exemple : le First 30, je vous ferais des photos à l'occasion, seul le côté Bd est condamné, le Tb reste libre d'accès pour la cabine avant, les chiottes et la cuisine, et le canot ne fait que 30 pieds.
D'autre part tu dis impraticable en navigation, sans doute, c'est pourquoi j'ai écrit " Au port c'est jouable "
alien a écrit :A deux, on navigue rarement de nuit
Peut être mais on fait comment ,
Brest -les Scillys mini 24 H
Les Scillys - Irlande 36 H mini, plutôt 48 H
La Corse en moins de 36 H c'est chaud, à moins de se taper toute la Riviéra Italienne avant de traverser
Le Gas Cogne mini 72 H.
Palma de Majorque au plus court c'est 2 X 24H si tu fais escale à Ibiza et en plus c'est souvent tout "risée Mâââzout"
Il reste bien les Anglos Normandes et les Iles de Bretagne sud, c'est toujours magnifique, mais l'été maintenant :roll:
Et s'il faut attendre d'avoir un équipage pour bouger . . . :? . . .
Modifié en dernier par Padélis-Célakélos le 02 janv. 2015 21:17, modifié 1 fois.
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Enregistré le : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Captainjo » 02 janv. 2015 21:08

Reste plus qu'à adapter ça dans la descente :

Image

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2758
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par pilotedebord » 02 janv. 2015 22:15

Padélis-Célakélos a écrit :
comme je l'ai écrit d'une table centrale qui sert de pilier et de range bouteilles, deux abattants, 1 Bd et 1 Tb, l'un s'abaisse au niveau de l'assise et forme une couchette double.
.
Un peu comme sur mon aquila où tu replies le coté babord et tu tires le dessus de la couchette pour en avoir une double.

Mais c'est pas vraiment du grand luxe, tout du moins dans le sens que Luc veut donner à son croiseur hauturier.

Le sujet avance, continuons.

Le brainstorming de demain devrait accoucher de modifications, j'en suis certain. On verra bien ce qu'en dit la design team.
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Luc » 02 janv. 2015 23:59

Je vous remercie pour vos idées! je n'en suis pas encore à la couleur des rideaux... même si je note sur le carnet de projet. :tchin: Les premières esquisses donnent une table de carré décentrée mais avec banquettes ouvrantes plus une banquette latérale, une cabine au centre et une cabine d'avant. Table à carte et cuisine répartie de part et d'autre de la descente. Classique. Le roof le sera beaucoup moins. Ce sera un peu le style Lamborghini Countash ou Chevrolet Corvette avec des lignes fuyantes dans les deux plans mais sans facette. Le franc bord de 95 est déjà une bonne prise au vent.

Pour le moteur, je lorgne sur un 40 cv avec l'arbre, l'accouplement et l'hélice qui vont avec et deux cent litres de réserve. Je n'exclue pas une risée au gaz oil :smt003

Salut Seddar. Heureux de te te savoir par là. Lilou était encore à flot il y a dix jours.
Justement je pensai à toi dont le domaine est plus proche de la "feraille". J'envisage des varangues en acier (simple joue ou double ou les deux alternées) mais également une étude d'un lest en acier en plaques de 20 en incluant les boulons de quille lors de la soudure des plaques ? Idiot ? possible ? à oublier ?
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

Avatar du membre
LaurentC
Corvettard
Corvettard
Messages : 476
Enregistré le : 18 août 2013 13:33
Localisation : Entre Vaucluse et Gard, il y a le Rhône

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par LaurentC » 03 janv. 2015 00:05

alien a écrit :Un programme de retraite c'est navigation à deux la plupart du temps.
De temps à autres des amis ou des enfants.
Donc priorité au confort pour deux.
Il faudrait que Luc nous précise un peu son programme, car entre les sept barbus et le couple de retraités, ben...
Ceci étant, chuis assez d'accord avec Padélis, il y a des moments où envisager de passer une nuit ou deux au large, c'est tentant.
Mais j'en reviens à une question précédente : deux à bord, ça veut dire que chacun est capable (au moins en cas de problème) de mener le bateau seul et en sécurité. D'où fifty, ou gréement + plan de pont adapté au PPCD. Y compris manœuvres de port.
Je sais, les saloperies comme les pendilles ou les duc-d'albe, c'est plutôt en Méditerranée...
alien a écrit :Luc, on trouve des Nauticat 33 de 20 à 30 ans à des prix très raisonnables.
C'est clair ! :shock:
http://www.annoncesbateau.com/voilier/o ... 61300.html

J'avoue que, à ce prix là...
Aussi administrateur du forum. Donc n'hésitez pas à me contacter en MP si vous avez des soucis techniques...

Avatar du membre
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Enregistré le : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Captainjo » 03 janv. 2015 10:36

Pour en revenir à la facilité de manœuvre, que pensez-vous de la solution des focs baumés, en théorie pas d'écoutes à reborder lors des virements. Et réductions par prise de ris.

Image

Brasser 25... petit norvégien en acier extra lourd qui m'a toujours fait rêver !

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2389
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Padélis-Célakélos » 03 janv. 2015 11:27

Ce que j'en pense ?
Franchement à part l’esthétique de la chose, je n'en pense pas grand chose de bien.
Plus de drisses et d'écoutes à gérer, de plus rendement médiocre.
Il est maintenant admis que le meilleur rendement des voiles d'avant est obtenu par la présence d'une seule voile sur l'avant, style génois ou foc de route suivant la force du vent.
Toujours du côté rendement, en laissant l'affectif de côté , seul le foc sur bout dehors aura un bon rendement à condition que le bout dehors soit ferment maintenu latéralement.
Ce foc va déverser dans la trinquette devant elle, qui elle même va déverser dans l'attaque de la grand voile, bof :?
le réglage de l'ensemble est assez pointu pour éviter qu'elles ne se déventent mutuellement.
Seul avantage, au portant plein cul, les deux voiles d'avant en ciseau 8)
Mais c'est vrai, c'est zouli :D
Je bois(e) sans soif !

Seddar
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 19 sept. 2011 20:33

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Seddar » 03 janv. 2015 11:58

Salut Luc,

J'espère bien que Lillou est à flot, d'autant plus qu'un ami du port me met le chauffage en route pour éviter le gel (c'est ça de boire des canons sur les pontons !).

Pour la ferraille:

-Les varangues, je ne sais pas trop, en termes de résistance aucun souci, mais sur le long terme le bois et l'acier ne joueront pas pareil, ça risque de se déformer et de créer des fuites, il faudrait être sur de son assemblage acier/bois.

-La quille: aucun problème, il faudrait juste la surprotéger en peinture (4/5 couches d'époxy bi-composant+antifouling) et mettre 2 anodes. Après, des plaques de 20 mm en acier, ça ne se perce pas comme un contreplaqué de 10 mm :smt017 Va falloir faire usiner les plaques en atelier (ce qui ne devrait pas couter bien cher). Il est aussi possible de créer une quille moulé à la fonte avec un moulage au sable et la fonderie du coin (si elle est en forme, sans quoi aucun peu d'intérêt).


A savoir que de l'acier "joue contre joue" avec du bois, ça fait finir par enlever la peinture (plusieurs années je pense) et que tu ne sauras pas repeindre sans démonter. Le gros souci avec l'acier c'est la rouille, d'où la surprotection de peinture (comment ça j'enfonce des portes ouvertes? même pas vrai :mrgreen: ). Dans une conception qui utilise de l'acier, faut que le pinceau puisse passer partout (dixit Moitessier qui du coup préférait les plats aux cornières, avec raison).

Avatar du membre
LaurentC
Corvettard
Corvettard
Messages : 476
Enregistré le : 18 août 2013 13:33
Localisation : Entre Vaucluse et Gard, il y a le Rhône

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par LaurentC » 03 janv. 2015 13:00

Captainjo a écrit :Pour en revenir à la facilité de manœuvre, que pensez-vous de la solution des focs baumés, en théorie pas d'écoutes à reborder lors des virements. Et réductions par prise de ris.
Border un foc, ce n'est pas la manœuvre la plus compliquée, d'autant plus que ça peut se faire depuis le cockpit, tranquille.
Par contre, les prises de ris... Et bof pour les ris automatiques, avec leurs kilomètres de bout...
Emmangasineur ?
Je regarde ce que dit Moitessier dans la Longue route sur le plan de voilure. Il me semble qu'il y a un truc là-dessus (voilure divisée au maximum + bômes à rouleau, de mémoire. Moderne, quoi...)
Captainjo a écrit :Brasser 25... petit norvégien en acier extra lourd qui m'a toujours fait rêver !
Effectivement.
Aussi administrateur du forum. Donc n'hésitez pas à me contacter en MP si vous avez des soucis techniques...

Avatar du membre
LaurentC
Corvettard
Corvettard
Messages : 476
Enregistré le : 18 août 2013 13:33
Localisation : Entre Vaucluse et Gard, il y a le Rhône

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par LaurentC » 03 janv. 2015 13:24

ici : https://dl.dropboxusercontent.com/u/261 ... 0route.pdf

En espérant que le lien Dropbox (provisoire) fonctionne.

Bientôt, compte-rendu de la design team en live chat... ça, c'est moderne...
Aussi administrateur du forum. Donc n'hésitez pas à me contacter en MP si vous avez des soucis techniques...

Avatar du membre
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Enregistré le : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par Captainjo » 03 janv. 2015 19:24

Et bien bel après-midi de travail dans le "bar des vikings" :tchin:, bonne bière, déco sympa et brownies maison :D

Image

Donc le projet est bien ficelé, on en reste à la carène actuelle et on a surtout causer structure, roof et agencement, un peu de la voilure et de la motorisation, surtout dans une optique devis de masses, stabilité et centres d'effort.

Donc non, Luc ne pense pas obliquer vers un cata de 30 tonnes en ferrociment :shock:

La suite plus tard !

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par sly » 03 janv. 2015 19:30

Bonjour à tous et meilleurs vœux pour 2015...

Je profite de mon passage ici pour vous transmettre ma pensée profonde, après avoir suivi vos débats passionés. Je pense que vous êtes pour la plupart, complètement cinglés.

Le projet de Luc me paraît, pour le moment, au minimum hasardeux. On en est à faire des plans de forme, d'aménagement, de gréement, etc... plus farfelus les uns que les autres. Il me semble qu'un certain nombre d'étapes soit passablement mal dégrossies avant le passage à la suivante.

C'est bien de rêver, et de conseiller. Mais de mémoire, il me semble qu'une coque d'Hyppocampus n'a jamais pu être terminée, malgré les conseils avisés de certains forumeurs, qui ont eu la chance de ne pas payer les factures des solutions qu'ils préconisaient... Au delà d'un certain programme, d'une certaine taille et d'une certaine somme, on ne joue plus.

A bon entendeur !!
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2400
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par wedell » 03 janv. 2015 20:04

Captainjo a écrit :
Donc le projet est bien ficelé, on en reste à la carène actuelle
Captain'Jo
Là, c'est sûr que c'est un peu prématuré de dire ça! :shock: Il y a à peine le début d'une ébauche maladroite qui va demander beaucoup d'efforts et de réflexion avant d'accoucher de quelque chose de viable.
sly a écrit : Mais de mémoire, il me semble qu'une coque d'Hyppocampus n'a jamais pu être terminée,
Ah!? Tu as des infos? Je croyais le bateau terminé et rendu à la Réunion. Je crois que c'était là qu'il voulait aller. Et quant au silence, je l'attribuais au fait que, le bateau étant fini, le constructeur ne voyait plus l'utilité de donner des nouvelles. Ca arrive souvent sur ce forum.
Si je me rappelle bien, également, (et il faudrait relire les posts pour se rafraichir la mémoire), le constructeur n'était pas, lui non plus,(désolé luc) très porté à écouter les conseils mais plutôt à n'en faire qu'à sa tête.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3041
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par alien » 03 janv. 2015 20:18

Ou la la quelle salade !
Bon courage pour le brain storming.
Des cerveaux en ébullition ne produisent que des bulles et de la mousse.
L'acculturation est un peu trop rapide.
Ca dérive dans le phantasme d'adolescent.
Faut être un peu plus rigoureux, rationnel, prudent, progressif et accepter l'idée qu'on a jamais fait de l'urbanisme en dessinant des poignées de porte.
Tout mélanger dans un rêve exalté ne pourra conduire qu'à une catastrophe ou l'abandon.

A suivre, je vais aux moules.
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par sly » 03 janv. 2015 20:26

Ils sont a Mayotte, mais aucune nouvelle du bateau (à priori partis sans et avant la fin des travaux). Je crois me souvenir que ça couinait niveau finance pour l'équipement... Déjà 2 mats sont... 2 fois plus chers qu'un seul... Sans compter tout le reste. Une coque nue représente à peine 40% du coût final. Et le prix de l'équipement est une fonction exponentielle de la longueur et surtout du poids. Il faut y penser avant de rajouter 2 tonnes par-ci, 1 tonne par-là...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par sly » 03 janv. 2015 20:31

Le programme ! Le programme précis ! Tout doit partir de là !
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
LaurentC
Corvettard
Corvettard
Messages : 476
Enregistré le : 18 août 2013 13:33
Localisation : Entre Vaucluse et Gard, il y a le Rhône

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par LaurentC » 03 janv. 2015 21:08

sly a écrit :Le programme ! Le programme précis ! Tout doit partir de là !
+1

Mais bon...
Aussi administrateur du forum. Donc n'hésitez pas à me contacter en MP si vous avez des soucis techniques...

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2400
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Etude cruiser hauturier

Message non lu par wedell » 03 janv. 2015 21:20

sly a écrit :malgré les conseils avisés de certains forumeurs, qui ont eu la chance de ne pas payer les factures des solutions qu'ils préconisaient...
Ah ça!, c'est sûr, t'as eu chaud! :smt040
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Verrouillé