doublage panneaux de coque cp

Discussions théoriques sur l'architecture navale

Modérateur : Modérateurs

Répondre
salaisien
Matelot
Matelot
Messages : 42
Enregistré le : 03 nov. 2013 16:06
Loisirs : bricolage, pêche à la ligne

doublage panneaux de coque cp

Message non lu par salaisien » 21 févr. 2014 15:13

Bonjour à tous,
Après abandon du projet GT 23 :cry: (je vends les plans à - 50%) , j'aimerais savoir, pour une vedette de 8.9m,coque à bouchains, comment coller des panneaux cp de 12mm (2x12=24mm) pour la coque, technique et matériaux. Pas de courbures extrêmes, coque à marotte style DOERAK.
Merci d'avance
Salaisien

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2512
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par to » 21 févr. 2014 18:01

Bonjour,
question trop vague, qui montre que tu dois continuer à apprendre les différentes techniques de construction navale. Il ne faut pas hésiter à regarder tous les blogs de construction pour s'en inspirer, et petit à petit tu peux visualiser les opérations nécessaires à construire un beau bateau.
Pourquoi l'abandon du GT23 ? Attention, une coque de 9m, c'est déjà un gros morceau !

Si tu tiens quand même à une réponse, je dirais : avec de l'epoxy, mais tu ne serais pas plus avancé.

:smt006
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par Luc » 21 févr. 2014 19:59

Sauf si tu a des presses gigantesques je ne vois pas comment tu peux coller des panneaux entiers...
Ou alors il s'agit d'une construction en plis croisés genre "strip planking" ?
Mais peut être qu'il existe du CP de 24 mil ? (blague).
Le collage est, selon moi, toujours en nombre impair (juste regarder la tranche d'un cp quelconque). Donc si strip planking il y a trois couches c'est mieux que deux (3 x 8). Collage epoxy ou PU, c'est selon l'environnement de travail (température, hygrométrie).
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

salaisien
Matelot
Matelot
Messages : 42
Enregistré le : 03 nov. 2013 16:06
Loisirs : bricolage, pêche à la ligne

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par salaisien » 22 févr. 2014 16:27

Bonjour à tous,
Le sujet est clos je ferais une coque métallique ( bateau fluvial).
Merci pour vos réponses,
Salaisien

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par Luc » 25 févr. 2014 12:02

Si tu repasses par ici, tu peux t'adresser à Seddar pour les coques métalliques fluviales, c'est son job. Et il est pointu dans son domaine.
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3041
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par alien » 25 févr. 2014 21:25

C'est triste à dire mais tu as sans doute fait le meilleur choix :oops:
L'acier est certainement le matériau le plus adapté à la navigation fluviale.
Et peut être même maritime !

Pour la deuxième fois en deux ans, une grosse patache en ferraille de construction allemande est venue s'échouer sur la plage, en bas de chez moi (en Bretagne), pendant une tempête. Le calme revenu, un chalutier l'a tirée et remorquée au chantier voisin. Pas plus de cabosses qu'avant. Justes un peu d'abrasion et d'éraflures réparées par une retouche d'antirouille.
Dans le même temps, plusieurs bateaux en polyester sont partis à la cote sans espoir de retour.

Des Doerak et autres coques bataves, il y en en plein en bas de chez moi (en bourgogne) pour cause d'importateur.
La partie sous marine est impressionnante car tout est fait pour protéger l'hélice et la coque.

Dans les années post 68, j'ai un peu pratiqué la construction en acier. Si on est pas chaudronnier de métier, il y a un certain nombre de pièges à éviter.
- épaisseur des tôles : on peut descendre jusqu'à 2,5mm mais plus la tôle est fine, plus elle gondole. Un bouchain vif avec des tôles qui se gondolent c'est très laid. Un mm de plus apportera moins de déformations, une résistance à la corrosion accrue.
- meulage : ne pas espérer corriger d'éventuels défauts par meulage. On ne sait pas ce qu'on enlève et in fine il peut ne rester que quelques dixièmes de métal. Apprendre les chaudes de retrait et le maniement du chalumeau.
- budget : Le prix des tôles n'est rien comparé au reste : sablage, traitements époxy et finitions.
- isolation thermique : un bateau métallique est invivable si il n'est pas correctement isolé. Au programme : variations de température et condensations.

On est pas racistes et on aimerait bien suivre l'avancement du projet.
des solutions simples pour se compliquer la vie

salaisien
Matelot
Matelot
Messages : 42
Enregistré le : 03 nov. 2013 16:06
Loisirs : bricolage, pêche à la ligne

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par salaisien » 28 févr. 2014 16:07

Bonjour à tous,
L'explication de mon abandon de projet de bateau en bois pour bateau fluvial
J'ai peut être l'occasion de récupérer une vedette hollandaise de 9m abandonnée dans un chantier naval, avec les papiers en règle.
Je pourrais récupérer la coque le reste, moteur hs, pont hs, cabine hs.
Pour le prix du grutage et du transport cela vaut le coup d'essayer je pense. Pour le sondage de coque on peut louer l'appareil et s'il faut réparer je saurais faire (la technique ok mais j'aurais certainement besoin de conseils) et le fait de mettre à nue la coque permet de travailler en ordre et avec méthode et ne négliger aucun recoin et détail.
J'attends la décision pour début Avril.
Cordiales salutations,
Salaisien

Seddar
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 19 sept. 2011 20:33

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par Seddar » 28 févr. 2014 22:45

Attention !!!

Récupérer une coque d'une vedette hollandaise, c'est pas très compliqué mais la retaper entièrement c'est autre chose.

Primo, faire un sondage de coque, ça ne s'improvise pas et savoir quelles réparations effectuer non plus. Je peux t'aider la-dessus puisque c'est mon métier actuel.

Secundo, la soudure étanche demande une certaine habilité et du matériel de qualité.

Tertio, debâcler une coque et la ré équiper en totalité, ça revient presque a faire un bateau neuf.

Je conseille donc d'étudier au maximum la proposition de prévoir ton temps et ton budget au mieux. Si la coque est saine, ça peut être une aventure magnifique, sinon ça peut devenir un moyen de se ruiner. Si tu postes des photos de la coque, je peux te donner un avis rapide.

Bonne chance en tout cas et courage!

salaisien
Matelot
Matelot
Messages : 42
Enregistré le : 03 nov. 2013 16:06
Loisirs : bricolage, pêche à la ligne

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par salaisien » 01 mars 2014 18:30

Bonjour SEDDAR,

Le marché est simple: grutage et transport (c'est pas loin) 1000€, location testeur 100€, si trop de réparation coque, direction ferraille, 7/8 tonnes à 130€ c'est presque une opération blanche.
Je suis à la retraite et j'étais dans la serrurerie un long moment, mais pour les soudures étanches je peux compter sur un soudeur professionnel.
J'ai passé des heures à visionner des sites de vente, et à moins de 50 k€ je n'ai pas trouvé le bateau que j'ai en tête.
Partir en construction amateur avec vnf ?, pas sur d'y arriver. Rénover un bateau avec papiers en règle me parait plus adapté, et la disposition intérieure plus simple à concevoir dans une coque nue, isolation ou mobilier, chauffage ou elec
Le bateau est à l'eau,si je fait affaire je fait des photos dès sa sortie et je te recontacte
Cordiales salutations
Salaisien.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3041
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par alien » 02 mars 2014 21:00

Dans ma vie de constructeur navigateur, fouineur, j'ai vu deux coques acier en dentelle.
Les deux avaient connue la mer.
En eau douce, la première cause d'usure des barluts en acier c'est l'abrasion qui touche essentiellement les fonds.
Difficiles à protéger sur les coques à fond plat. Ca frotte pour cause de non entretien des voies navigables, voitures immergées (c'est si facile quand on est bien assuré :D ).
Tu as parlé d'un genre de Doerak. Ces bateaux sont hyper protégés. Fers de quille de 10 à 15mm d'épaisseur. Traitements des tôles efficace. Le seul point faible peut être les bouchains.
Mais effectivement, une coque sans moteur, sans aménagements, c'est inquiétant!
des solutions simples pour se compliquer la vie

salaisien
Matelot
Matelot
Messages : 42
Enregistré le : 03 nov. 2013 16:06
Loisirs : bricolage, pêche à la ligne

Re: doublage panneaux de coque cp

Message non lu par salaisien » 03 mars 2014 16:35

Bonjour ALIEN,
Le style Doerak était pour une coque en bois à marotte si je pouvais la doubler. Sinon la coque à bouchains fait 9m x 3m, elle n'à pas bougée depuis des années, le roof, la cabine et chambre arrière en bois. Si sondage positif démontage complet superstructures et intérieur, sortie moteur et réservoirs et mise à nue de la coque.
J'ai discuté avec un propriétaire qui doit faire démonter le vaigrage parce que l'isolation en laine de verre colle sur sa coque et est saturée de condensation. Bon courage. Plutôt que de démonter un intérieur pour modification je préfère repartir de zéro sans être gêné.
Et si l'affaire se fait il y aura certainement plus de bois sur mon steel-boat que sur nombre de voiliers plastocs :smt003
Je vous tiens au courant,
Cordiales salutations,
Salaisien.

Répondre