bateau/poutre : vidéo

Discussions théoriques sur l'architecture navale

Modérateur : Modérateurs

Répondre
phil_d
Pilotin
Pilotin
Messages : 117
Enregistré le : 14 nov. 2006 12:21
Localisation : Calais

bateau/poutre : vidéo

Message non lu par phil_d » 21 mars 2010 19:52

La première foi que j'ai lu Gutelle, j'ai eu un peu de mal a combrendre qu'un grand bateau soit calculé comme une poutre posé sur les vagues.
Un bateau flotant sur toute sa longueur je trouvait ça bizare.
Je suis recement tombé sur un bout de vidéo qui m'aurais permi d'accepter l'idée plus vite.

la partie interessante est entre 1'30 et 2'15. (pour le reste on n'est pas sur le bon forum)

http://www.youtube.com/user/adrienbatea ... W5NPW35y80


Je sais que ceci n'a que peu d'interet vu la petite longueur moyene des bateau du forum mais on ne sait jamais des fois que quelqu'un ait envie de concevoir un bateau de plus de 30m.

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 21 mars 2010 21:14

Salut,

J'ai aussi vu cette vid et été impressioné de la même manière.

Voici la version originale:
http://www.youtube.com/watch?v=NE_ri8PkihE


et une autre:
http://www.youtube.com/watch?v=cddtyqQNHtM

Je ne suis pas d'accord avec le commentaire du second, l'acier d'un bateau sain travaille dans le domaine élastique et supporte parfaitement ce traitement... sauf dans le cas de certains tas de rouille du style Erika...

Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

phil_d
Pilotin
Pilotin
Messages : 117
Enregistré le : 14 nov. 2006 12:21
Localisation : Calais

Message non lu par phil_d » 21 mars 2010 21:41

Tout en restant en déformation plastique, avec le temps il peut y avoir rupture par fatigue.
Le commentaire n'est pas faux, mais il n'y avais sans doute pas plus de risque ce jour là qu'un autre si le bateau n'etait pas trop vieux.
Phil

Avatar du membre
woodsman1946
Mousse
Mousse
Messages : 12
Enregistré le : 02 mai 2009 19:01
Localisation : pas loin de Nîmes, Gard limite Hérault

Message non lu par woodsman1946 » 25 mars 2010 09:49

Impressionnant les déformations du porte contener...

JIBI
Second
Second
Messages : 1853
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

bateau poutre

Message non lu par JIBI » 25 mars 2010 15:30

Bonjour,
Effectivement les "navires" sont (doivent) etre concus pour ne reposer qu'en partie sur l'eau... qui en mer n'est pas plate...d'ou la "poutre creuse"... car il faut une poutre....
En janv/ fev 1993, j'ai participé au convoyage d'une peniche de Seine de Port St louis du Rhone a Djibouti. equipage 2 de Port St Louis a Port Said puis 3 sur le Canal et la Mer Rouge
-- "Fleche d'or" aujourd'hui "Lifebuoy" .
--une Freycinette de 1947 -- déchirable -- donnée par l'armateur -- petroliere -- 6 cuves indépendantes -- 70 Tonnes de lest
-- pavillon Sao Tomé-- Les Aff Mar ne voulaient absolument pas nous voir partir a la mort sous pavillon national -- ca se comprend
-- Routage de Meteo-France/Toulouse.. heureusement ... via Standard C
Mon Commandant Yves MARRE a poursuivi jusqu'au Bangladesh pour en faire un dispensaire flottant (c'était le but de l'opération) avec un équipage plus nombreux et y a fondé une association trés active aujourd'hui
:http://www.friendship-fr.org/emirates.htm.
Cette peniche n'étant pas faite pour la mer, elle ne pouvait affronter des creux de face superieurs a 1.00m...
A ce point, le dormeur sur une banette derriere le barreur dans la marquise se reveille tout seul -- malgré la fatigue-- puisqu'il est litteralement "envoyé en l'air" sous la deformation des structures qui vibrent.. et le bateau risque trés rapidement de "casser".. alors plus que 2 solutions pour éviter la fatigue du métal
>> = mettre en panne et "aller a la choule" . La peniche "fond plat" se met toute seule travers a la lame... le fond plat suit la houle.. d'ou un roulis d'enfer pour l'équipage.. une vie a bord "invivable" ...et de nombreux bleus.
>> Prévoir son itinéraire . selon la météo ..et ... des refuges... pas trop loin.
En l'occurence 6 jours de piquet a Messine + 9 jours a Panormon (Crete) + re 9 jours dans le detroit de Bab-El-Mendel -Sortie de Mer Rouge a l'abri d'une ile... sur 43 jours de "Voyage".
Batiment tout a fait inadapté a la navigation en mer certes.. mais.. je confirme..... l'acier est bien ELASTIQUE...
......Ce voyage "one way" a reussi...et le projet de Y. MARRE aussi....meme si c'est trés imprudent..!!!
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

Répondre