Totalement idiot comme idée ?

Discussions théoriques sur l'architecture navale

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Totalement idiot comme idée ?

Message non lu par Bernard » 30 nov. 2009 01:56

Totalement idiot comme idée de partir d'un mat de planche à voile en fibre pour réaliser un pic de grand-voile sur un gréement houari, ou la corne sur un gréement aurique ? Qui à renforcer le dit mat avec du carbone, d'après ce que je me suis amusé à calculer avec un copain cet après-midi en jouant avec des vieux mats de planche (l'idée est purement théorique, mais sachons tout de même que les mats en question sont d'une pièce), le gain de poids est d'au moins 50%, voire 60-65 par rapport à un espars en bois plein. Idiot ou non ? Je pense pas idiot sur une petite unité, genre 5-6 mètres. Mais valable jusqu'à quelle taille, quelle surface de voile, ou quel déplacement ?

J'ai déjà vu des bout-dehors ou des tangons bricolés (et parfois pas mal) de cette façon.

D'accord, c'est pas du bois, mais en haut ou aux 3/4 d'un mat, léger c'est bien aussi...

Vous en pensez quoi, en dehors du fait qu'il est 2h du matin et que je ferais mieux d'aller me coucher ?

Avatar du membre
jfrancois
Corvettard
Corvettard
Messages : 477
Enregistré le : 30 juin 2006 10:50
Loisirs : bois dans tous ses états
surtout s'il est rond ou qu'il flotte
Localisation : manosque

Message non lu par jfrancois » 30 nov. 2009 10:11

bonjour
j'ai fais les essais de ma voile au tiers avec un mat de planche à voile
pour la vergue dans le 4m
aucun problème c'est costaud à défaut d'être esthétique .
JF
quand je réalise une belle manœuvre c'est que j'ai foiré quelque part.

un vieux rocher est toujours plus solide qu'un bateau neuf .

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 30 nov. 2009 13:18

J'ai réalisé ma bôme et ma vergue avec cette méthode. La vergue est issue du manchonage de 2 hauts de mat, elle est donc biconique avec la partie manchonée, celle dont le diamètre est le plus fort, au niveau du point de drisse. c'est donc tout à fait esthétique. Je vous ferai bientôt des photos que je mettrai sur mon blog.

Il faut à mon avis choisir des mats avec le taux de carbone (100%) et l'indice de rigidité (IMCS) le plus élevé possible. Et on peut ensuite aisément le renforcé en stratifiant du manchon carbone, et en essorant la résine en enroulant du tissus d'arrache. C'est très propre.

Ne pas hésiter à peindre les espars, ce qui protégera des U.V.. On peut même pousser le vice et faire une peinture imitation bois avec un fond bois clair et une 2ème couche plus foncée passée à l'éponge cranté. Un coup de vernis par dessus et c'est ni vu ni connu à un mètre.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 30 nov. 2009 16:36

Donc ça marche, comme je le pensais et comme je l'ai déjà vu.
Maintenant, le tout est de savoir jusqu'où on peut aller. Quelle est la poussée exercée sur un pic de grand-voile ou une corne de longueur x, avec une voile de surface y ?

Une idée d'où je peux trouver quelque chose pour calculer ça ?

Pour la résistance de départ d'un mat de planche, il doit y avoir moyen d'estimer en connaissant l'indice ICMS de départ et la longueur du mat...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 30 nov. 2009 20:48

Mouaiffff, pour ma part je n'ai fait aucun calcul, ni pour le mat, ni pour la vergue, ni pour rien du tout. Je vais essayer, voir si ça n'est pas trop souple, et si ça l'est : renfort... (c'est très facile de rajouter de l'épaisseur sur des tubes carbone, comme je l'ai dit au dessus). Nous sommes partis sur le même diamètre que le bois plein, avec une épaisseur "standard". Je sais, c'est tout à fait pifométrique mais bon...

En ce qui concerne les calculs, je reste dubitatif... En effet, en 2002, 8 multicoques 60' ORMA ont dématé pendant la saison, tous calculés par HDS (Hervé Devaux Structure). Des spécialistes, des ordinateurs surpuissants, des logiciels... Pour un tel résultat... On fait des calculs hyper-pointus (dans des conditions théoriques qui n'ont rien à voir avec la réalité), puis on multiplie par un coefficient de sécurité (calculé comment, lui, au fait ?) puis on fabrique (le mieux possible, mais bon, la perfection est-elle de ce monde ?) et puis, et puis, une vague, une rafale, et hop, on prend tout sur la tête ? huit fois en plus ?

Finalement, l'étape du calcul était-il aussi nécessaire que ça ? Quelle aurait été la différence avec la méthode pifométrique ? Je crois que la meilleure méthode c'est essayer, améliorer, essayer...etc. jusqu'à ce que cela tienne et soit satisfaisant.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 30 nov. 2009 20:55

Assez d'accord avec Sly sur ce coup.

Quand on voit comment les véliplanchistes tirent sur leur gréement, je me dis que les mâts carbone dont vous parlez pourront supporter les derniers outrages sans broncher...

A+

SVS

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 30 nov. 2009 22:47

J'ai trouvé ceci, si quelqu'un y comprend quelque chose....

http://www.structil.fr/fr/produits/avant_profiles.html
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 30 nov. 2009 23:22

A vue de nez, ça c'est plus solide qu'un mat de planche...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 01 déc. 2009 07:42

Bernard a écrit :...A vue de nez...
Eh ben ça commence bien, les calculs...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 01 déc. 2009 10:49

Yé veux dire qu'on est largement au dessus...

herve31
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 7
Enregistré le : 01 oct. 2009 16:27
Localisation : région toulouse

je l'ait fait sur Avel

Message non lu par herve31 » 07 oct. 2010 09:11

c'est mon voile-aviron de 4,5m en gréement houari. J'ai utilisé l'extrémité d'un bête mat de PAV (fibre de verre et non carbonne) pour le pic, et un autre tronçon pour le bout dehors. Rien ne bouge et c'est super léger. En plus, j'ai choisi un vieux mat familial (windsurfer pour ceux qui s'en souviennent) qui est marron.

Il y a des photos dans ces 2 articles :

http://www.hisse-et-oh.com/articles/art ... ticle=1116
http://www.hisse-et-oh.com/articles/art ... rticle=890

hervé[/img]
restauration d'un chassiron junior coque bois de 1965

Tholmorian
Pilotin
Pilotin
Messages : 106
Enregistré le : 02 juil. 2007 16:10
Loisirs : Kayak (modèle custom CK420 en CP)
Localisation : Rhisnes, Belgium

carbone sur verre

Message non lu par Tholmorian » 07 oct. 2010 10:49

Si tu renforces un mat fibre de verre avec du carbone, ce dernier étant beaucoup plus rigide, il va reprendre toute la force et le verre plus rien. Tu dois donc mettre le paquet de carbone ou il va se fissurer de partout. Je renforcerait plutôt de la fibre de verre avec de la fibre de verre, pour que la force soit répartie dans l'ensemble de la section.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 07 oct. 2010 13:40

Le carbone et le verre ne répondent pas aux même contraintes. Le carbone est raide mais cassant, et ne supporte pas les chocs ou les contraintes ponctuelles.

Un tissus de verre (ou de kevlar) sera utile sur un mat carbone pour le protéger , lui apportera plus de souplesse, pour un poids un peu supérieur. L'utilisation de tissus verre (dans un sens) carbone (dans l'autre) est très fréquent. Les U.D. sont d'ailleurs souvent tisser ainsi. Cela limite le risque de rupture catastrophique de type "bambou".

Ainsi, mon mat est renforcé verre au pied de mat, et au niveau de l'étambrai.

A l'inverse, renforcer un tube en verre avec du carbone se fait très bien. Il n'est qu'à voir les skis. On rajoute quelques fils de carbone pour obtenir la rigidité voulue (des skis tout carbone seraient en effet incontrôlables).
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Répondre