Knörr

Discussions sur les voiliers habitables non transportables

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Seddar
Pilotin
Pilotin
Messages : 131
Inscription : 19 sept. 2011 20:33

Re: Knörr

Message non lu par Seddar »

Bonjour à tous,

Bâche indispensable en effet, et aérée bien entendu. Pas évident à rendre étanche au niveau du mat mais ça se fait.

Je plussoie pour l'hivernage, surtout qu'après un hiver passé à Foleux, je confirme que ça gèle pas mal.

Pour le pont, je dirais lattes mais pas forcément calfatées à l'ancienne, ça peut se faire collé au sika si c'est bien pensé.

pour après, ben ça dépend... Le chantier imaginé par Luc est important. Il faut réfléchir à l'usage futur du bateau, à savoir si il servira aux ballades familiales, à quelques sorties en mer, à dormir etc... en gros, le chantier de réhaussage du pont est à faire si on compte s'en servir pour des durées supérieures à la journée.

Si y'a besoin d'un coup de main pour l'hivernage/bachage etc, je peux venir un week-end un de ces jours. Je serais à Larmor Baden pour Noël de toute façon, donc pas très loin. Eventuellement, un week end bateau bois?

Sinon pour le sourire, mon bateau est amarré devant La Duchesse Anne à Dunkerque. Hier, c'était les journées du patrimoine, et pendant que je prenais mon petit-déjeuner (tard, c'était dimanche), j'ai eu le plaisir d'entendre sonner Amazing Grace depuis la plage arrière de la Duchesse Anne. Petite Pensée pour Luc, et pour Anne qui du coup s'est retrouvé Duchesse le temps de quelques chansons... :tchin:
anne
Mousse
Mousse
Messages : 15
Inscription : 01 sept. 2016 17:19

Re: Knörr

Message non lu par anne »

Elendil est arrivée sans encombre à Foleux. Pilote a pu tester la barre, pas évident :evil: !! Nous avons trinqué au viking :tchin: Puis préparation pour l'hiver en suivant vos conseils, l'aigle va s'endormir dans sa couverture.
Merci à tous :smt006 :smt006
Avatar de l’utilisateur
mirmily
Second
Second
Messages : 1895
Inscription : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Knörr

Message non lu par mirmily »

En cet instant - comme souvent - toutes nos pensées vont vers vous et vers Luc.
Merci à vous de nous donner ces quelques nouvelles.
:smt006 :smt006
anne
Mousse
Mousse
Messages : 15
Inscription : 01 sept. 2016 17:19

Re: Knörr

Message non lu par anne »

Chers amis

Les nouvelles pour Elendil ne sont pas bonnes.
Elle a passé l'hiver. Mais malgré les visites régulières, les retrouvailles du printemps ont été dures. Son état, nous a obligé à la sortir de l'eau rapidement. Notre volonté de la réparer s'est heurtée à l'ampleur des travaux.

J'ai donc proposé aux enfants de la faire déconstruire et avec ce que nous pourrons récupérer, le clan construira quelque chose dans le jardin.

Vous savez tous, ayant suivi sa construction, ce que peut contenir ce bateau. Alors si pour vos navires vous avez besoin de quelque chose, n'hésitez pas à me demander, ce sera avec joie que je vous le cèderai. Par vous Elendil continuera à naviguer.

Et pour rester sur une note d'avenir, Amazing Grace vient d'être immatriculée.

Je laisse Sol terminer: "Si Elendil brillera différemment, Amazing Grace nous portera sur l'eau !"
Pierre Desvaux
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 278
Inscription : 03 oct. 2015 19:41
Loisirs : Astronomie, bricolage et constructions bois
Localisation : Saone et Loire
Contact :

Re: Knörr

Message non lu par Pierre Desvaux »

Les décisions personnelles sont des décisions personnelles... Mais comme elle sont rendues publiques, on a, je suppose, avoir de les commenter...

Personnellement, et cela n'engage que ma toute petite personne, il ne me viendrait jamais à l'idée d'oser détruire l'oeuvre "symbolique et porteuse de tant de sens" d'une personne proche disparue, parce qu'elle ne marche pas... ou quelle prend l'eau. Je préférerai plutôt la laisser être détruite par le temps.

Se dire qu'il vaut mieux récupérer les planches pour faire un truc qui serve à quelque chose, pourquoi pas, c'est de l'utilitarisme. Je ne crois pas que l'utilitarisme soit porteur d'autant de sens que ce que recherchait le créateur d'Elendil...

Mais bon, tout cela est une question de valeur...
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2698
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Knörr

Message non lu par Padélis-Célakélos »

D'accord avec Anne pour déconstruire ce bateau.
Il représente un investissement en temps, connaissances et argent qui est difficile à supporter pour le maintenir en état.
De plus je ne crois pas que Luc aurait vu d'un bon œil qu'il dépérisse à tirer sur sa chaîne seul au fin fond d'un arrière port, sale, de plus en plus dégradé pour finir irrécupérable avec tout ce qu'il contient.
Le lien entre la mer et l'œuvre de Luc continue de plus belle avec l' A.G. qui est beaucoup plus abouti comme bateau, beaucoup plus simple à entretenir, déplacer, manier et charrier les tonnes de souvenirs.

Anne, si on me demandais mon avis, je soutiendrais votre décision commune qui, je suppose, n' a pas été simple à prendre.
En toute amitié.
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1489
Inscription : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Knörr

Message non lu par Gwengolo »

D'accord, aussi, pour déconstruire ce bateau.

Luc ne voyait pas Elendil comme un objet figé, auquel aucune évolution n'était possible : il comptait refaire tout le pont et le roof.

Utiliser les morceaux du bateau, pour en faire un objet collectif de mémoire, semble bien dans l'esprit du clan qui entoure Anne.

Luc sera plus présent dans son jardin, à travers un objet fabriqué par sa famille, plutôt que dans un objet ressemblant vaguement à une épave de bateau sur une quelconque vasière isolée et difficile d'accès...

Et je ne parle même pas du fait, que cette vague épave puisse écraser le gros orteil d'un photographe amateur...

Finalement en déconstruisant et en reconstruisant, la famille reprend le flambeau allumé par Luc...
Marin de marée basse.
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2744
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Knörr

Message non lu par wedell »

Je me doutais bien que tôt ou tard on en arriverait là.
C'est tout à l'honneur de la famille de Luc d'avoir le courage de trancher dans le vif même si la mort d'un bateau est infiniment triste. Surtout celui-là qui n'aura goûté que trop brièvement aux caresses des vagues.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Pierre Desvaux
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 278
Inscription : 03 oct. 2015 19:41
Loisirs : Astronomie, bricolage et constructions bois
Localisation : Saone et Loire
Contact :

Re: Knörr

Message non lu par Pierre Desvaux »

Le parti des "utilitaristes" à tout va semble être chez lui ici...

Personnellement, j'ai réalisé deux ou trois trucs dans ma vie, et j'y ai mis un peu beaucoup de moi-même. J'espère 'un peu) que mes proches ne vont pas se dépêcher de les envoyer à la benne 10 mois après mon départ sous prétexte que cela ne marche pas, que c'est pas beau, etc ...

Sans beaucoup intervenir sur ce forum, il y a longtemps que je le lis avec attention, et j'ai suivi l'aventure extraordinaire d'Elendil et des autres bateaux de Luc avec un profond intérêt.

Je ne l'avais jamais rencontré, mais j'ai été profondément bouleversé par la disparition de Luc

Elendil n'est pas que trois bouts de bois qui essaient d'aller sur l'eau (comme voudraient le croire les utilitaristes ). C'était une démarche, un chemin, un enthousiasme (au sens de "marche avec les dieux"). La moindre des choses serait de le respecter un minimum.

On n'a décidément pas les mêmes valeurs... Je suis effaré.
Avatar de l’utilisateur
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 545
Inscription : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Knörr

Message non lu par marlin »

« j'espère un peu »...oui mais ils feront bien ce qu'ils voudront et peut-être qu'ils auront quelques comptes à régler ou que la réalité leur imposera des choix qui mériteront un effort pour les comprendre et les respecter.
Il faut bien lâcher prise quand on est mort, et même avant si possible.
C'est en sçiant que Léonard . .
Avatar de l’utilisateur
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 3089
Inscription : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: Knörr

Message non lu par pilotedebord »

Pour avoir bien connu Luc et le clan (en fait nous sommes assez proches, Luc ayant fait ses premiers pas de marins à bord de mon bateau), je peux affirmer que la décision a été longuement murie. Pas facile à prendre. J'ai participé aux débats côté technique et maritime.

Un peu de genèse : avant son départ, Luc avait prévu un gros chantier de 3 mois. 3 mois à sa vitesse donc sûrement 3 ou 4 fois plus pour le commun des mortels sans compter la technique et les finances.
- changement du rouf
- rehausse du rouf
- changer le pont en le rehaussant
- refondre tout le lest (1 ou 2 tonnes de lingots de plomb) en un seul morceau à reposer sous la quille pour gagner de la place dans les fonds.
- réorganiser l'intérieur

"Luc marchait vite, à grands pas. Ses chaussures sont sans doute trop grandes maintenant pour ceux qui restent. Je ne suis pas à la hauteur du rêve et des pas de Luc".

La décision n'est pas dans l'utilitarisme mais bien dans la continuité de l'oeuvre de Luc par une réalisation de son clan dont il sera forcément fier.

Dans la décision, les cotés affectifs, techniques et financiers ont bien été pris en compte. Il n'y a pas eu de précipitation. Des sondages de la coque ont eu raison de toutes les éventualités de reprise.

Élendil n'est pas que trois bouts de bois, je peux l'affirmer. Il y a une âme dans ce bateau. Pour y être retourné très souvent depuis Aout dernier pour assurer un suivi (je suis le plus près du port), j'ai toujours ressenti une présence à bord, la marque de Luc. Quand on a ramené Élendil de la Roche Bernard à Foleux, Il devait bien se marrer de là-haut à nous voir nous dépatouiller avec le moteur. Il nous a bien fait rire aussi.

Pour justifier la décision côté technique, voici de quoi faire un peu votre propre avis :
- pont et rouf HS, pourri on passe à travers.
- intérieur tout plein de champignons,
- bordés HS par endroit, en oeuvres mortes et oeuvres vives.
- entrée d'eau par les clins nécessitant une reprise
- la structure est à peu près saine mais commence aussi à être attaquée
- ......

Côté navigation, Élendil avait peu navigué à la voile et demandait une grosse mise au point/simplification. Quand je vois le temps que nous avons passé avec To sur Amazing Grace nettement plus petit et plus abouti, je n'ose imaginer l'ampleur de la tâche pour Élendil. Pour cela il faut les moyens humains et financiers, les capacités techniques et physiques, du temps.

Une fois la décision prise, j'ai participé au démontage : accastillage, électronique, moteur....... Pas facile de démonter le bateau d'un copain. Cela a permis de découvrir d'autres choses. Un jour ou l'autre Élendil serait passée par le fond, au port ou en navigation. Notamment les passe-coques ne tenaient que par l'opération du Saint Esprit et un peu de SIKA.

Voila. La décision a été prise, une partie des travaux de déconstruction est effectuée.

Comme disait Anne, tout le matériel qui était à bord est disponible et à vendre. J'ai pas la liste exhaustive sous la main mais il y a à minima :
- centrale de nav complète, vhf asn avec antenne, réchaud ENO 2 feux, WC, moteur Volvo complet avec arbre et hélice tripale (déjà vendu), 3 batteries OPTIMA 75 Ah, survie 4 places à réviser, mouillage (ancres et chaine), contacteurs et shunts électriques, câble grosse section avec cosses, poêle Reflex avec cheminée (production eau chaude possible), vaches à eau, pompe de cale, feux de navigation de pont et de tête de mat....

@Pierre : moi aussi j'ai construit quelques menues choses notamment qui vont sur l'eau. Ce sont mes réalisations, celles de mes rêves. Je n'ai personne pour reprendre le flambeau. Ces réalisations partiront à la casse ou pourriront au fond du jardin. Je ne peux obliger mes filles à reprendre la suite. Ne pas se pourrir la vie ni celle de nos descendants. À moins que mon petit-fils...........

Question de valeur.
c'est en faisant qu'on devient faisou
Avatar de l’utilisateur
mirmily
Second
Second
Messages : 1895
Inscription : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Knörr

Message non lu par mirmily »

C'est une excellente décision que celle prise par Anne et son "clan" puisque vous l'appelez ainsi.
Le point de vue de ma fenêtre n'est pas celui de Pierre qui verrait plutôt une bande d'utilitariste se précipitant pour charognardiser un héritage sacré.
Alors que déconstruire Elendil c'est justement en sauver l'esprit. Sauver ce qui peut l'être pour que ce peu reste et vive ailleurs. Quitte à garder sur un coin de cheminée une poulie faite main qui dans trente ans rappellera aux petits enfants de Luc l’œuvre incroyable de leur aïeul.
Elendil a aussi perdu la vie avec la disparition de Luc. Et la laisser continuer à pourrir, ce serait les abandonner tous les deux.
Content d'ailleurs que ce travail soit commencé.

:tchin:
Pierre Desvaux
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 278
Inscription : 03 oct. 2015 19:41
Loisirs : Astronomie, bricolage et constructions bois
Localisation : Saone et Loire
Contact :

Re: Knörr

Message non lu par Pierre Desvaux »

Ok, merci pour ces précisions. J'avais vu cela de ma fenêtre, de très loin... Désolé d'être intervenu mal t'a propos.
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Knörr

Message non lu par alien »

Quelle autre solution ?

La construction c'était un chemin initiatique.
Une fois rejetés les schémas traditionnels, il lui fallait se construire un personnage de viking .
Pourquoi ?
Je ne le sais pas.
Lors de ses obsèques, j'ai observé la réticence du clergé.
On ne peut pas être viking et chrétien disait l'officiant.
La dépouille de Luc a été incinérée.
On peut se recueillir sur sa tombe.
Aucune raison de créer un sanctuaire.

Je n'ai qu'une réticence.

Il y a sur ce bateau pas mal de choses que j'ai donné.

J'aimerai que ce que j'ai donné soit donné et non vendu:
- Une partie du lest, environ 500kg de plomb
- Le réservoir en inox
- La ligne d'échappement (tuyaux, pot à barbotage, sortie de coque)
- Le joint Stopelo
- Les commandes à distance
- etc...

C'est juste pour que la boucle continue .
A chacun suivant ses moyens et ses mérites .








.
des solutions simples pour se compliquer la vie
Avatar de l’utilisateur
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Inscription : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Knörr

Message non lu par Captainjo »

Bonjour à tous,

Comme le disait mon frère Samy, ce bateau n'est plus rien sans son capitaine.
Et tout comme le premier canot' Ultreïa qui a fini en morceaux, il n'était qu'une étape dans un parcours initiatique fait de rêves.

Le viking n'a nul besoin de monument, il est dans chaque rocher, dans chaque vague, chacun d'entre nous portera aussi une partie de son rêve.

Un tel bateau demandait des soins constants, une mise au point ardue voire problématique. Je respecte complètement la décision prise.

A tire personnel je serais heureux d'en avoir juste un bout de planche à mettre symboliquement dans mon futur yacht de haute mer !

Amitié,
Jérôme
Dernière modification par Captainjo le 01 juil. 2017 19:02, modifié 1 fois.
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...
Répondre