pied de mat ( passage en gréement houari )

Discussions sur les voiliers habitables transportables

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Merci :D
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
mirmily
Second
Second
Messages : 1895
Inscription : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par mirmily »

Ça le fait, et c'est peut être l'occasion de remplacer le bitton en question qui semble en bout de course... :wink:
:tchin:
Avatar de l’utilisateur
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1413
Inscription : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Gwengolo »

C'est joli.
La longueur est la bonne.
Ça va accentuer le côté gréement traditionnel.
Marin de marée basse.
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Pour le biton central j'ai eu la bonne surprise en le râpant un peu pour ajuster ma delphinière de m’apercevoir que le teck en dessous de la première couche est encore sain, surprise.
Néanmoins son remplacement est prévu . . .plus tard . . .
En effet , après 3 mois bercé par les douces effluves de sciure et de copeaux de bois, je ne me vois pas descendre à fond de cale pour meuler la couche de plastoc qui enserre ce bout de bois sur ma quille :?
Donc projet remis . . .à plus tard :mrgreen:

Pour la longueur, elle m'a été dictée par plusieurs critères:
l' esthétique, c'est vrai
mais aussi le poids de cet appendice
et surtout mes disponibilités en longueur de planches dans mon stock :cry:

Et une petite surprise que je vous réserve.
Comme vous l'avez constaté, je n'ai pas de balcon ni ne filières sur mon canot, et ce pour une raison d'esthétique.
Mais à l'aube de mes 60 printemps je me sens un poil moins fougueux et désire avoir un peu plus de sécurité pour mes déplacements sur l'étrave.

Je suis dons en train de concocter une sorte de main courante centrale sur mon canot qui sera amovible et tenue par un point sur mon étai et par mon mat.
Cette main courante sera faite par mon aviron donc je ne peux pas faire de delphinière plus longue que la distance mat/étai supportable par mon aviron .
Ceci expliquant cela :D
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1413
Inscription : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Gwengolo »

Padélis-Célakélos a écrit : une sorte de main courante centrale tenue par un point sur mon étai et par mon mat.
Tu décales l'étai qui est actuellement sur l'étrave, pour le fixer au bout de la delphinière.
C'est ça ? j'ai bien compris ?

Une main courante dans le vide et à hauteur de roof, je n'ai encore jamais vu ça... mais cela m'intéresse. :wink:
Bateau laboratoire tu disais ? :)
Marin de marée basse.
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Gwengolo a écrit :Tu décales l'étai qui est actuellement sur l'étrave, pour le fixer au bout de la delphinière.
Tout à fait, c'est pour ça que je voulais faire costaud et pouvoir marcher dessus, on n'est jamais à l'abri d'une intervention sur le point d'amure, et ce n'est jamais par temps de Demoiselle :?
L'étai supplémentaire sur l'étrave ne m'apporte rien à par compliquer le virement de bord, c'est la théorie du système à 2 voiles :D
Gwengolo a écrit :Une main courante dans le vide et à hauteur de roof, je n'ai encore jamais vu ça... mais cela m'intéresse.
Encore une foi je n'invente rien , j'adapte de l'existant.
Perso je n'ai jamais trop cru à la réelle sécurité des balcons avant qui ne sont jamais assez haut, sans compter qu'au moment ou ils te retiennent tu est déjà bien gîté du mauvais côté :?
Ce sont réellement des garde fou.

J'avais observé depuis un bon moment cette particularité de certains canots de servitude de la Royale, des Pilotes de Port et même de certaines vedettes SNSM.
Ces bateaux ont tous des balcons, c'est obligatoire par la législation, mais je me suis apperçu qu'ils se servent plus d'une " main courante " centrale située au centre de la plage avant, qu'ils peuvent enfourcher ou passer un bras au travers dans les situations les plus scabreuses.
Et perso je ressent beaucoup mieux ma stabilité au centre du navire que déjà accroché sur un de ses bords.

Par contre je fais léger, un aviron suffira, c'est un canot qui ne doit pas affronter plus de F7 ou alors je me suis laissé surprendre en revenant de Molène :?
Gwengolo a écrit :Bateau laboratoire tu disais ?
Bah, si mes élucubrations peuvent servir et faire s’apercevoir qu'on peut faire innovant et pas trop laid quand même :tchin:
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1413
Inscription : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Gwengolo »

Padélis-Célakélos a écrit :ils se servent plus d'une " main courante " centrale située au centre de la plage avant
Je vois ce dont tu parles : la "vedette légère" SNSM de mon port de mouillage possède ce genre de rambarde, à l'avant.
Image
On le voit sur la photo, à l'avant.
Marin de marée basse.
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Oui en effet,c'est de ça que je m'inspire, mais en amovible, suffit de positionner mon aviron sur le rond prévu à l'étrave et je coince la pelle dans le taquet de ma drisse de pavillon de courtoisie, normalement ça ne bougera pas :roll:
L'avantage des petits bateaux, c'est que j'installe mon système debout dans le Roof, les pieds sur les 2 couchettes latérales, j'ai le pied de mat à bonne portée :D

D'ailleurs je vais en profiter pour améliorer mon système de ligne de vie en partant de mes constatations, surtout valable pour mes balades en solo.

Sur un bateau de 6 M il est illusoire de croire qu'une ligne de vie sur chaque bord vous maintiendra sur le bateau, le maître bau est trop faible pour vous garder à bord.
Alors , quitte à tomber à l'eau autant le faire intelligemment.
Ma ligne de vie est fixée UNIQUEMENT à l'étrave et à mon baudrier, j'ai ainsi une totale liberté de mouvement de l'étrave à la poupe.
Quand ou Si je tombe à l'eau . . . :?
mon baudrier me maintient, mon gilet se gonfle et comme je suis croché par l'étrave, je compte faire ancre flottante et faire ainsi virer de bord automatiquement à mon bateau pour qu'il se positionne bout au vent.
Car à 5 Nds il est illusoire de croire que l'on remontera tout seul à bord.
par contre bateau arrêté face au vent, la manœuvre est envisageable, du moins je pense . . . . :wink:

Bon, je vais encore faire hurler certains par mes propos et cogitations d'inspecteur Gadget, mais je crois que c'est jouable sur un petit bateau.
Mais évidemment totalement faux sur un plus gros navire ou tu es traîné et noyé assez vite, dans l'impossibilité de remonter à la force des bras tes 5 ou 6 Nds de vitesse.

Juste une précision, cette technique n'engage que moi et je ne recommande à personne de la tester et de recevoir par la suite des courriers de la veuve et des enfants :cry:
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1413
Inscription : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Gwengolo »

Padélis-Célakélos a écrit :Ma ligne de vie est fixée UNIQUEMENT à l'étrave
Je ne comprends pas.
Si tu es amarré à l'avant, quand tu tombes, tu vas moins vite que le bateau, et donc cette "ancre flottante" doit logiquement tirer sur le nez du bateau et le faire pivoter.
Et le bateau te fonce dessus, plein vent arrière (si tu naviguais au près). Non ?

Par contre, si tu naviguais au portant, là le pivotement te mets face au vent...
Marin de marée basse.
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

De toute façon, au près ou vent arrière, le corps fait frein et le bateau se positionnera bout au vent.
S'il revient vers toi ce n'est pas instantané, tu as le temps de réagir
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Voila les séances de vernissage commencent.

Image
Les barres de flèches d'abord que j'ai retaillées et angulées à 22,5° sur l' arrière.
Pour respecter la tradition elles sont peintes en blanc sur le dessus et vernies en dessous.

Image

Pour vernir toutes les faces à chaque foi je suspend mon travail.
Devant l' annexe la delphinière, derrière sur la gauche la bome et en dernier plan le mat.

Image

Pour vernir tout au tour, je suspend les espars sur des coulisseaux, comme ça en les déplaçant de quelques cms entre chaque couche, mon vernis est uniforme
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Gros travail de métallerie/chaudronnerie pour fabriquer ou adapter mon nouvel accastillage.
Pour les soudures on devait disposé d'un poste MIG, mais pas dispo au dernier moment, donc on c'est rabatu sur le vieux poste à arc, 140 A, même pas Inverter, un peu limite pour des pièces jusqu'à 6Mm en inox, Mébon il a fait le travail.

Une petite vue d'ensemble d'une partie de la quincaillerie:

Image

Et ma curieuse nouvelle tête de mat avec son espèce de canne à pèche courbée

Image

A votre avis ça sert à quoi ce bout de ferraille tordu, tout en haut du mat ?
Deux indices:
C'est en respect des traditions
et il y a un petit trou au bout, pour passer une manille et . . .autre chose . . .

Image

Les cadènes d'étai seront fixées sur l’extrémité de la delphinière, donc j'ai fait costaud et encastré dans le bois pour faire plus joli

Image
Dessus

Image
Et dessous, il n'y a pas de raison :D
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Reste le problème de la sous barbe.
je la voulais très costaud, toujours parce qu'elle reprend les efforts de l'étai.
Donc elle sera à poste fixe, pas possibilité de la mollir ou de la remonter.
Le soucis du câble monotoron inox c'est qu'il provoque beaucoup de ragage sur l'aussière, surtout quand les vagues rentrent dans le port.
J'ai donc décidé de faire cette sous barbe en fil d'inox rigide et lisse de 10mm.

Image

Pour qu'elle reste réglable, j'ai dézingué un ridoir, j'ai soudé la vis à une extrémité:
Image

Et la chape à l'autre extrémité, j'ai donc un ridoir d'1M de long !
Image

c'est finalement un peu la technique du " Rod " utilisé pour le gréement dormant des voiliers de régates :D
Je bois(e) sans soif !
Thierry64
Pilotin
Pilotin
Messages : 158
Inscription : 16 mars 2007 07:59
Localisation : 64290 Gan

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Thierry64 »

Bonjour
Je peux jouer ?
" il y a un petit trou au bout, pour passer une manille et . . .autre chose . . . "
la poulie dans laquelle passe la drisse sur laquelle est amarré le bâton sur lequel est gréé le guidon de club
J'ai bon ?

T.
Faire de la sciure et des copeaux, naviguer sur ce qui reste...
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: pied de mat ( passage en gréement houari )

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Gââââgné Thierry :D

Parmi les choses de tradition Maritime tombées en désuétude à cause de nos têtes de mats garnis d'antennes, girouettes, anémos, même plus de place pour un Goéland , il y a le Pavillon de club.
Seul ce pavillon de forme rectangulaire a le droit d'être envoyé plus haut que le pavillon national.
De plus, contrairement à l'ensemble de la pavillonnerie, il peut rester à poste 24/24 que l'on soit présent ou absent , autre unique exception le pavillon Québec évidemment, qui est la demande de clairance.
Un peu de retour à la courtoisie maritime ne fait pas de mal :D

Tu gagnes donc une virée dans les cailloux Bretons, avec ses courants, ses alignements incertains, ses marées qui font que les roches montent et descendent, accompagné du rituel pain/pâté/vin rouge :wink:
Je bois(e) sans soif !
Répondre