un p'tit bateau rikiki

Discussions sur les voiliers habitables transportables

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien »

Somme toute, pour résumer ...
tu es en train de dire :
Est-ce que ce ne serait pas mieux si cela ressemblait à un bateau ?

La question est : to be or not to be un bateau .

La réponse est chez les psychanalistes : il veut un bateau qui ne soit pas un bateau .

Mao a dit : que cent fleurs éclosent (on les coupera pour faire de jolis bouquets) .

Lacan a dit l'esprit dupé erre .

Désolé je m'égare :oops:
des solutions simples pour se compliquer la vie
Avatar de l’utilisateur
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Inscription : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Message non lu par Captainjo »

Ha ha désolé de vous procurez de telle réflexions existentielles, mais la réalité est plus simple, comme dirais Coluche prenez des notes... mon plan est un scow : donc tableau avant ou marotte comme on dit, donc pas d'étrave à couper les fromages en 4, la flottaison s’allonge avec la gite...

Remarquez en son temps la 2cv n'étais pas une voiture... L'anguleux Muscadet ou le plastiqueux Golif aussi n’étaient pas des bateaux !

Captain'Jo
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Oui, mais pourtant le Titanic était réputé "insubmersible"
Comme quoi . . .
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Inscription : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

La longueur à la flottaison

Message non lu par Eau douce »

Salut Captainjo,
la flottaison s’allonge avec la gite...
Sans vouloir en faire un fromage... mais en l'absence de coupes transversales de ton bateau, je peine à imaginer une augmentation plus qu'imperceptible de la longueur à la flottaison à la gîte.

C'est ton plan, je ne cherche pas à te forcer à y caser ma tranche d'emmental.
Mais, je serais content de pouvoir apprendre quelquechose sur l'exemple de ton dessin.
Si quelqu'un d'expérimenté pouvait soit confirmer, soit démolir mon hypothèse d'étrave (pas celle du fromage, mais celle de la vitesse de carène), ça me permetterait d'espérér pouvoir mourrir un peu moins stupide...

Merci pour vos avis éclairés.

Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Il est évident que la guerre opposant la surface mouillée minimale, impliquant des allongements démesurés de la poupe et de la proue, et les étraves et tableaux droits, permettant une longueur de flottaison maximale, est gagnée par cette dernière.
Tout du moins pour une coque à déplacement, ne permettant pas le planning.

Ce qui, du coup, me fait réagir aux propos de l'ami Captain'jo, qui espère une augmentation de la longueur de flottaison grâce à la gîte .
Cette gîte n'est elle pas incompatible avec le programme, c'est à dire
balade pépère avec femme et enfants dans une coque de noix ?

Par contre, moi je la veux bien ta tranche de fromage, pour faire un
"crasch-box" à l'avant de mon yacht :shock:
Mais à une condition, tu me livres de l'Emmental Suisse, à ce qu'il paraît, y a pas de trou-trous. Et sur mon bateau, j'aime pas les trou-trous :)
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Inscription : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Le rouf

Message non lu par Eau douce »

Merci Padélis pour ces éclaircissements.
J'ai gagné en sagesse aujourd'hui.

J'ai une autre question purement théorique sur l'exemple du Captainjo. Encore une fois, je ne cherche pas à modifier son projet, mais seulement à mieux comprendre la théorie.

Captain,
hormis toute considération d'ordre esthétique, n'aurais-tu pas intérêt à prolonger ton rouf vers l'avant, qu'il aille rejoidre la proue en pente douce le long d'une courbure légèrement convexe, et ainsi à limiter la claustrophobie de l'amirauté ?
Intuitivement, je ne pense pas que cela augmenterait le fardage, ou dumoins pas de manière significative.
La surface exposée au vent serait certes augmentée, mais cela pourrait être compensé par une meilleure finesse du rouf, le tout étant à l'avantage du volume intérieur.
Les arêtes et les décrochements vifs sont à mon sens générateurs de turbulences, et les turbulences sont généralement des aérofreins.

Merci pour vos avis

Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !
Lossamouil
Corvettard
Corvettard
Messages : 406
Inscription : 10 août 2010 18:43
Localisation : Hautes Corbières (Aude)
Contact :

Message non lu par Lossamouil »

Les arêtes et les décrochements vifs sont à mon sens générateurs de turbulences, et les turbulences sont généralement des aérofreins.
Parole de pilote et constructeur amateur d'avions : oui !
Maintenant, l'avion le plus rapide, sur lequel j'ai bossé, traçait à 215 kt, les doigts dans le nez... Sur un bateau, évidemment, les aérofreins sont un peu moins flagrants... Néanmoins Pierre Gutelle conseille fortement d'en tenir compte !
Mais à une condition, tu me livres de l'Emmental Suisse, à ce qu'il paraît, y a pas de trou-trous. Et sur mon bateau, j'aime pas les trou-trous
Padélis, gare ! J'espère, pour ta sécurité personnelle qu'aucun suisse susceptible (bon, d'accord, ils le sont quasiment tous...) ne lise tes lignes : un Emmental suisse sans trou-trous, ça s'appelle du Gruyère...
Et, toujours pour ta sécurité, cache à l'amirauté tes sentiments à l'égard des trou-trous...
Voire, mais nous eûmes soif !...
Avatar de l’utilisateur
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Inscription : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: Le rouf

Message non lu par Captainjo »

Bonjour,
Eau douce a écrit : Captain,
hormis toute considération d'ordre esthétique, n'aurais-tu pas intérêt à prolonger ton rouf vers l'avant, qu'il aille rejoidre la proue en pente douce le long d'une courbure légèrement convexe, et ainsi à limiter la claustrophobie de l'amirauté ?
...
Les arêtes et les décrochements vifs sont à mon sens générateurs de turbulences, et les turbulences sont généralement des aérofreins.
:? Bon j'avoue ne pas avoir calculer le Cx ni fait d'essai en soufflerie, mais bon je crois que ça va pas changer grand chose les gars, l'idée c'est de se balader tranquille, pas de battre le records de la traversée de la Sarthe à la voile.
Une autre contrainte à ne pas oublier c'est que le navire doit être construit en plaques de cp avec le moins de chutes et raccords, les formes et dimensions présentées sont optimisées en ce sens.

Construire un bateau sur ses propres plans comprend un risque, risque que j'estime limité dans mon cas ; avec un minimum d'attention lors de la construction il ne va pas chavirer d'un coup ou sombrer tel le petit baigneur quand même, ce n'est qu'une barque améliorée !

Captain'Jo
dahu
Bosco
Bosco
Messages : 68
Inscription : 16 nov. 2009 18:46
Localisation : jura
Contact :

Message non lu par dahu »

Cap'Jo

Tu touches pourtant là un point essentiel qu'est la sécurité.
En effet , et c'est là bien une des caractéristiques de la navigation à la voile qui est d'essayer de prévoir les conditions que l'on sera à même de rencontrer et donc pouvoir affronter y compris avec les personnes que tu embarques.
En effet tu es responsable des individus que tu embarques.
Mais seulement les prévisions restent des prévisions.
Sur un petit bateau et par coup de chien je préfère être seul sur mon 4,83m qu'accompagné de novices qui pour le coup peuvent contribuer à rendre la situation très dangereuse. Gêne pour les manoeuvres d'urgence et le poids de l'équipage qui comme par hasard dans la panique au lieu de devenir utile devient dangereux par son mauvais positionnement.

Tout ça pour dire que même et surtout un petit bateau doit assurer la sécurité de son équipage car il n'y a pas besoin d'être très éloigné de la côte ou d'une rive pour que la situation devienne périlleuse.
Les WC c'est utile , la sécurité c'est incoutournable.
Avatar de l’utilisateur
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Inscription : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

L'emmental et le gruyère

Message non lu par Eau douce »

Salut

L'emmental et le gruyère sont deux fromages très différents, tant sur le plan gustatif, que celui de leur apparence.
L'emmental possède de gros trous, alors que le gruyère n'en a pas.

Parole de suisse non susceptible !

L'emmental:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Emmental

Le gruyère:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gruy%C3%A8re

Le paradoxe du fromage à trous, ou paradoxe du gruyère (sans trous):
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_l%27emmental


Bon appétit !

Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !
Avatar de l’utilisateur
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Inscription : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Message non lu par Captainjo »

Bonsoir,
dahu a écrit :Cap'Jo
Tu touches pourtant là un point essentiel qu'est la sécurité.
Tu prêche un converti l'ami, je ne suis pas du tout un trompe-la-mort, la sécurité est ma préoccupation n°1 pour moi et ma famille.
Je sais parfaitement ce que sont les limites à ne pas dépasser et je sais accepter de reporter ou d'ajourner une sortie qui se présente mal.

Dans une vie antérieure j'ai fait de l'escalade... et bien je ne grimpe plus, je sais que je n'ai plus la condition physique, suite à des petits soucis articulaires, pour parer et amortir les chûtes... l'escalade c'est l’engagement total, et la nécessaire confiance absolue dans ses partenaires.
J'ai connu des gens expérimentés qui ont payé très cher une toute petite erreur, une incompréhension, un geste mal interprété et c'est fini.
Je sais aussi ce que c'est que les prévisions météo et de finir collé sur la parois sous un orage de tout les diables sans pouvoir ni monter ni descendre, à faire le gros dos !

Bon quand j'aurais fini un jour mon navire vous pourrez tous faire un p'tit tour à bord si l'occasion se présente, donc prévoyez obligatoirement par personne une combi néoprène polaire, un trident anti-requin, 12 fusées de détresse, un pâté Henaff, un casque de vélo, un crucifix, un certificat d'assurance-vie à jour et un slip chauffant en peau de yak :smt106

Captain'Jo

ps : par dérogation le gruyère pourra remplacer le pâté Henaff, mais que sur avis médical.
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2634
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Message non lu par Padélis-Célakélos »

D'accord avec Dahu, l'approximatif n'existe pas en mer!
Je crois que cette embarcation devra être testée et retestée sur les lacs et autres eaux protégées, avant de tremper ne serait ce que la dérive dans l'eau de mer .
Et désolé pour Eau Douce, j'ai frôlé la correctionnelle avec mon bout de fromage ?
Mais, bof, nous les Bretons, à part les huîtres et le ti'punch :?
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Inscription : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Message non lu par Captainjo »

Padélis-Célakélos a écrit : Je crois que cette embarcation devra être testée et retestée sur les lacs et autres eaux protégées, avant de tremper ne serait ce que la dérive dans l'eau de mer .
T'as tout compris :D, d'ailleurs c'est la définition de la catégorie "D" non ?
Bon on va pas en faire tout un fromage...

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2677
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Message non lu par wedell »

T'as pas tort captain jo..
Malgré la consternante mochitude de ton projet, il ne s'agit pour l'instant que de traverser la Sarthe. Il faut savoir garder le sens de la mesure.
D'ailleurs, si des trucs aussi vilains que celui-là arrivent à croiser en Alaska:
http://www.duckworksmagazine.com/11/pro ... /index.htm
c'est que le concept du baquet à voiles n'est peut-être pas aussi farfelu qu'il n'y parait.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
Txo
Bosco
Bosco
Messages : 85
Inscription : 30 nov. 2010 22:48
Localisation : Ledeuix 64 -Quissac 30
Contact :

Message non lu par Txo »

Oui vilain, mais belle habitabilité. Et puis j'ai tendance à préférer ces vilains petits canards sortis de l'esprit (tordu ?) de leur concepteur aux produits industrialisés (et en plastique !). À préférer un certaine dose de spontanéité à un horrible calcul économique. Peut-être que mon esprit est aussi tordu.
Répondre