une corvette crie au secours!!!

Discussions sur les voiliers habitables transportables

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar de l’utilisateur
pakitodu49
Messages : 4
Inscription : 17 juin 2009 23:20
Localisation : la chapellle sur erdre

une corvette crie au secours!!!

Message non lu par pakitodu49 »

Nouveau venu sur le (magnifique) forum, je suis a la recherche de toutes les expériences et documents relatifs à la corvette herbulot, 7m habitable transportable de 1965, ainsi que des possibles techniques de "réparation" du cp, les dégats étant plus importants que ceux envisagés et laissant présager des travaux non pas impressionnants, mais onéreux (houps!!)
Sachant que ce bateau m'a été donné, mat, voile et accastillage ok et que mon budget est plus que limité, je posterais des photos ce weekend end pour que vous puissiez visualiser la raison de mes angoisses....
"Celui qui troque sa liberté contre une sécurité illusoire ne mérite ni liberté, ni sécurité!"
Avatar de l’utilisateur
pakitodu49
Messages : 4
Inscription : 17 juin 2009 23:20
Localisation : la chapellle sur erdre

des photos!!!

Message non lu par pakitodu49 »

comment les ajouter? desoler de faire le boulet :oops:
"Celui qui troque sa liberté contre une sécurité illusoire ne mérite ni liberté, ni sécurité!"
Avatar de l’utilisateur
admin
Captain
Captain
Messages : 1489
Inscription : 16 juin 2005 22:38
Contact :

Message non lu par admin »

Avatar de l’utilisateur
pakitodu49
Messages : 4
Inscription : 17 juin 2009 23:20
Localisation : la chapellle sur erdre

Merci pour l'info!

Message non lu par pakitodu49 »

et voici donc les premieres photos:
La bete dans son intégralité, mon fils s'y voit déja:
Image Image
On rigole un peu moins, mon gars jean mi me semble sceptique:
Image Image
et on se rends compte que la route du rhum n'est pas pour demain
Image Image
Image Image
L'accastillege mal monté (vis pourries et mastic poreux ) a permis à l'eau de s'immiscer une peu partout, et donc de pourrir le bateau de l'intérieur!
Les méthodes de scarf pour remplacer les morceaux pourris m'ont l'air sérieuses, mais qu'en est il vraiment?
Du ctbx bien recouvert a l'epoxy peut il rivaliser avec du CP marine, sachant que ce bateau ne serait voué qu'a de la navigation fluviale?
Désolé, ca fait beaucoup de questions, mais il s'agit de ma première expérience en ce domaine ...et il y en aura probablement d'autres
( questions bien sur, pour la rénovation on va y aller doucement).
Actuellement, les travaux se limitent a la mise a nu de la carene, et au vidage de la cabine... j'attends de savoir si ce projet est viable avant de refaire l'intérieur a neuf ( ca m'inquiete moins déja!!!)
D'avance merci pour votre attention
"Celui qui troque sa liberté contre une sécurité illusoire ne mérite ni liberté, ni sécurité!"
Avatar de l’utilisateur
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 3042
Inscription : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord »

tout d'abord, bienvenue parmi les constructeurs-réparateurs et bientôt navigateurs. Belle bète, cette corvette mais il semble qu'il y ait du boulot.

J'espère me tromper sur la lecture de ton post, mais tu envisagerais de faire l'intérieur avant la coque ? Pas bonne idée :(

Vu ce qu'il y a à refaire, tout vider et démonter l'accastillage, OK.

Après, il faut, et c'est ce que tu fais, estimer l'ampleur des dégats. A voir les trous que vous avez faits, ça à l'air assez conséquent. As-tu assez sondé ? Le reste de la coque te parait-elle saine ?

scarff, vous avez dit scarff ?? A priori, c'est pour rabouter 2 panneaux pour en avoir un plus grand. Je ne sais pas si on peut l'appliquer pour remplacer un morceau de bordé. Tu dois avoir des membrures à l'intérieur. Ce que je ferais, c'est découper plus que la partie malade afin de pouvoir atteindre une membrure ou un bouchain et remettre un CP avec epoxy + joint congé puis stratification. Mais si c'est vraiment trop pourri, tu aurais peut-être intéret à changer complètement les bordés. C'est pas sûr qu'en temps cela soit plus long.

État des membrures et des cloisons intérieures ?
État du cockpit ? et le moteur ?

qques tit' photos complémentaires ?

François
c'est en faisant qu'on devient faisou
Avatar de l’utilisateur
sly
Second
Second
Messages : 1778
Inscription : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly »

Pour les "scarfs" de petites pièces, voir :

http://bateauxbois.over-blog.com/1-cate ... 60150.html

descendre jusqu'à la 4ème photo.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...
Avatar de l’utilisateur
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Inscription : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

structure

Message non lu par Luc »

Je n'ai pas d'experience dans la restauration des bateaux même si je m'y suis interessé pour construire le mien. Mais je sais,par profession, en revanche qu'il est est préférable de rectifier une charpente de maison lorsqu'elle est ne porte plus sa couverture et qu'une couverture percée entraine des dégâts dans les pièces passantes voire plus loin. Sans doute pour un bateau convient-il aussi de voir la structure (les couples et le reste) avant de reprendre le bordage.
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir
Avatar de l’utilisateur
pakitodu49
Messages : 4
Inscription : 17 juin 2009 23:20
Localisation : la chapellle sur erdre

C'est aps déséspéré alors...

Message non lu par pakitodu49 »

Merci de vous intéresser a mon cas et celui de ma corvette!:D
Pas eut la possibilité d'y aller ce weekend , mais je m'y recolle le prochain weekend , mettant les bouchées doubles pour cause de congés :smt041 (deux semaines sans décompter les gardes des enfants car ma femme bosse...).
Pour répondre a "pilotedebord", c'est bien de vider le cockpit qu'il est question, et non de commencer par la rénovation de son intérieur, je vous présente " toute mes confuses" si je me suis mal fait comprendre... :oops:
Concernant le sondage, je pense avoir fait le tour, mais je préfère attendre d'avoir mis la coque à nu avant de pouvoir envisager soit le replacement de bordées complets, soit de m'essayer à la technique des scarfs...je vais voir avec pilotedebord (qui me propose gentiment de venir voir la bête :smt101 ) pour lui passer un coup de fil et caler ça pour le weekend (si t'es dispo..).
"Celui qui troque sa liberté contre une sécurité illusoire ne mérite ni liberté, ni sécurité!"
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien »

Le problème avec ces bateaux des 60' c'est que tout est structurel .
En particulier les aménagements intérieurs : cloisons et longerons .

Il y a aussi la quille et ses boulons ainsi que les quelques varangues qui sont censées répartir les efforts via les longerons .

Après, il y a les structures longitudinales : quille, serres de bouchains et serre bauquière .

Ensuite les bordés .

Tout est collé et cloué . Chaque clou peut être une source de pourriture .
Une bonne partie des collages sera sèche mais pas celles qu'on voudra faire sauter .

Puis les superstructures : pontage et roof .

La décrépitude commence par ce qui est le plus exposé : le pont et les superstructure ainsi que la serre bauquière et les zones de bordé environnantes .

Quand il y a eu des entrées d'eau de pluie, elles se sont accumulées sur les serres, en bas des cloisons et longerons, ...

Donc, il faut commencer par faire un inventaire exhaustif des dommages .
Il y a un point à partir duquel la restauration n'est plus envisageable car elle équivaut à reconstruire .

Reconstruire une Corvette ?
- intérêt historique
- challenge personnel
peuvent constituer des motifs légitimes .

En contrepartie, espérer avoir du plaisir à naviguer avec ?
- en tant que voilier, c'est un veau réputé
- l'habitabilité est ridicule comparée à taille égale avec un bateau plus récent
- en fluvial, ce sera une galère fragile et incommode .
- le budget de restauration (temps et fournitures) excédera largement le prix d'un bateau de même taille en état de naviguer .

Je suis navré de me faire l'avocat du diable mais, avant de commencer, il faut bien réfléchir .
des solutions simples pour se compliquer la vie
Avatar de l’utilisateur
sly
Second
Second
Messages : 1778
Inscription : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly »

Vu les dégâts visibles, et en imaginant ceux qui ne le sont pas , je partage les réserves d'Alien concernant une restauration...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...
Tchantchet
Mousse
Mousse
Messages : 12
Inscription : 25 déc. 2010 19:55

Re: une corvette crie au secours!!!

Message non lu par Tchantchet »

Bonjour, je termine la restauration d'une corvette, sans doute moins endomagée que la votre. ou en êtes vous?
Amicalement, Thierry.
Avatar de l’utilisateur
hotelgolf
Matelot
Matelot
Messages : 42
Inscription : 21 mars 2011 00:43
Contact :

Re: une corvette crie au secours!!!

Message non lu par hotelgolf »

regarde là : http://lorenzo.heoblog.com/index.php?ca ... e-miracule

ce que peut etre une restauration profonde d une corvette , celle ci a été restauré par Laurent qui a effectué là un travail fabuleux , bravo l artiste !
Répondre