bois massif

Au comptoir on discute de tout et de rien.. du temps, de l'humeur du capitaine..

Modérateurs : admin, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Inscription : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

bois massif

Message non lu par Luc »

:tchin: :tchin:
Bon, c'est le troquet, je paye un coup à tout le monde (semaine hasardeuse, un peu de blues, chèque en bois pour un chantier conséquent) et je pose une question à l'aimable assemblée :
pourquoi le bois massif fait-il peur ?
ou plus exactement, pourquoi beaucoup pense d'abord CP avant de penser bois tout court ?
Non, je ne sors pas. Et je vous paye encore un coup :tchin: :tchin:
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir
Avatar de l’utilisateur
athanase
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 596
Inscription : 23 oct. 2009 21:12
Localisation : Tarn
Contact :

Re: bois massif

Message non lu par athanase »

hello,

Amha la construction classique bois massif demande des ajustages avec une certaine précision. L'epoxy permet de largement se tromper et de ne pas jeter la pièce "durement découpée".

C'est un avis de quelqu'un qui n'a jamais osé franchir le pas...

Faudrait peut-être un stage chez un des membres du forum aguerri à cette technique?? :mrgreen:

Allez je paye la mienne
:tchin: :tchin:
Gréement de jonque pour le Tanto n°2 ( Construction du mat), Etude d'un transportable de 7m
Avatar de l’utilisateur
GreG
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 203
Inscription : 10 mai 2011 21:52
Localisation : Suisse (GE)

Re: bois massif

Message non lu par GreG »

Salut Luc,
jamais rigolo les histoires de chèques en bois... :(
J'ai récemment eu droit à un client qui, après livraison, n'a plus donné signe de vie pour le paiement. Il a fallu attendre 4 mois et moultes recommandés pour qu'il daigne me solder la facture. Au delà de l'aspect financier, ce genre d'histoire donne beaucoup, mais alors beaucoup, de soucis (surtout quand les sommes en questions deviennent importantes) J'espère sincèrement que ça s'arrangera pour toi. :tchin:

Je rejoins l'avis d'athanase sur ta question. L'epoxy pardonne beaucoup d'erreur. Je pense qu'il y a aussi l'aspect pratique qui rentre en compte : les canots en techniques modernes sont légers et facilement transportables sur remorque. Il n'y a pas de pb d'étanchéité. L'entretien est à la portée de tous... Un bon bricoleur peu construire un bateau en technique moderne. En massif, c'est moins sûr
Que d'eau, que d'eau!
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2816
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: bois massif

Message non lu par wedell »

C'est presque un troll ton sujet!
Moins que la difficulté, c'est le fait d'avoir un peu d'eau dans les fonds qui fait peur.
Regarde les maisons d'aujourd'hui: Tellement hermétiques qu'il faut mettre une aération forcée, ce qui est une aberration. L'homme d'aujourd'hui a perdu l'aptitude à vivre en extérieur, il ne sort pas quand il pleut, craint le soleil et le froid alors que jamais il n'a eu de protections aussi éfficaces qu'aujourd'hui.
Un bateau en bois c'est comme piqueniquer dans l'herbe, grimper dans un arbre, dormir à la belle étoile. L'aventure.
Et l'homme, à part quelques uns ne veut pas de l'aventure, il veut la sécurité.
Après, il y a tout un conditionnement qui associe la sécurité à la propreté, voire l'immaculé, la technologie, l'étanchéité, les performances, l'entretien inexistant, la légèreté et que sais-je encore.
Et tout ça se cristalise sur un truc rédhibitoire: Yadlodanléfonds! :smt087
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3129
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: bois massif

Message non lu par to »

Pour naviguer sur un bateau en bois massif, il faut soit en acheter un d'occas, soit le construire soi-même.

Un voilier d'occas aura au moins 30 à 40 ans, aura certainement des menus (ou gros) travaux d'entretien, et tu n'es jamais à l'abri de mauvaises surprises. Le chassiron de mon copain est toujours à sec du côté de Paimpol à cause de boulons de quille à changer, facture présentée : 5000€... Quant à avoir de l'eau dans les fonds, ça me va, sauf si je dois me réveiller toutes les 2 heures pour pomper... Mais quand tout fonctionne bien, y'a pas plus beau qu'un voilier traditionnel :smt007

Le construire soi-même est possible, à condition de disposer de beaucoup de place pour le stockage, pour les machines à bois (minimum une dégau rabot), un accès au réseau triphasé pour une meilleure puissance... Pour un débutant, beaucoup d'incertitude, l'achat du bois est compliqué quand il faut choisir ses planches. Et le bateau ne va-t-il pas couler à la misalo à cause d'ajustage imparfaits ?

A l'inverse, l'achat de contreplaqué est plus facile, même si les mêmes questions reviennent toujours (CTBX ou marine ?), au final l'amateur débutant est quasi sûr d'aller jusqu'au bout, c'est à dire un bateau qui flotte à la mise à l'eau. Ce sera moins beau (et encore, on peut tricher pour faire comme si c'était un "vrai bateau bois"), et on a l'énorme satisfaction d'avoir fait quelque chose de ses mains.

Le meilleur des deux ? Une construction traditionnelle mais avec double bordé collé. L'aspect d'un voilier traditionnel sans les inquiétudes de l'homme moderne pour l'odanléfon :oops:
http://www.gartsideboats.com/storage/su ... 9810958034
Je cours jouer au loto et je passe commande !
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
Avatar de l’utilisateur
Achimogata
Pilotin
Pilotin
Messages : 117
Inscription : 31 mai 2008 21:57
Localisation : Beauvoir de Marc

Re: bois massif

Message non lu par Achimogata »

Salut,

Hormis le fait que le bois massif demande quelques compétences (connaissance du bois, maîtrise de certaines techniques, etc.), je pense que le problème principal qui se pose est que beaucoup doivent stocker le bateau hors de l'eau. Dans ce cas, un bateau en bois massif n'est pas l'idéal.

Il reste le bois massif de plus faible section + colle + encapsulation époxy, mais je pense que tu ne voulais pas parler de ce bois là !
:tchin:
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2759
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: bois massif

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Un Breizh Atao ne pouvait pas décliner la proposition de boire un coup, surtout en si bonne compagnie :tchin:
Pour ton choix CP/massif, moi je parlerai plutôt des difficultés d'approvisionnement.
Un CP se trouve chez Bricotruc sans trop de difficultés, et parfois même en qualité assez raisonnable, du moins pour du CTBX.
Par contre, en massif, on trouve du bois à cagettes bien calibré, mouluré, poncé, voir pré-vernis, mais c'est à peu près tout, hélas.
Le massif demande une démarche supplémentaire d'aller voir un grossiste ou une scierie, de faire son choix et de payer souvent une facture assez conséquente parce que le vendeur a senti venir le bidochon.
En parlant de ça, justement, le manque de connaissances dans le massif fait craindre le mauvais choix, ou les mauvais conseils.
Quand au bois en lui même, il se fend, se tord, se craquelle, contient des poches de résines, nécessite un outillage déjà assez conséquent.
Je ne prêche pas pour ma paroisse, je n'en n'est pas !
Je travaille aussi bien le massif que le CP, tout dépend de ce que je veux réaliser, mais j'avoue que mes réalisations sont de taille modeste, ça, ce n'est pas un scoop pour vous.
Allez, tournée générale :tchin:
Et haro sur les mauvais payeurs :smt021
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3129
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: bois massif

Message non lu par to »

Pour l'acquisition des connaissances, il existe encore des écoles de charpentier naval, comme skolarmorou encore http://www.boatbuildingacademy.com pour les anglophones . Je ne connais pas la qualité de cette école, mais celui qui dispose du temps nécessaire à une petite formation doit pouvoir apprendre beaucoup de choses !
Je ne désespère pas qu'un jour je me lance dans la construction d'un petit canot traditionnel (tiempo+espacio+dinero), mais en attendant, je contreplaque, et je suis heureux :smt045

:tchin:
Dernière modification par to le 09 nov. 2013 12:30, modifié 2 fois.
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
Avatar de l’utilisateur
Captainjo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1047
Inscription : 24 nov. 2009 16:25
Localisation : Sarthe, Alpes Mancelles
Contact :

Re: bois massif

Message non lu par Captainjo »

Bonjour,

Oups les impayés on connait aussi... c'est la joie du travail indépendant :smt086

Le bois massif ne me fait pas peur, ma maison en contient quelques tonnes...mais justement pour ma caisse flottante, c'était une question de programme et de poids, quoique en peuplier c'était peut être faisable :mrgreen:

La scierie du coin ne propose que chêne champêtre et sapin/pin avec des noeuds, c'est bon pour des solives et chevrons, mais pas pour faire des bordés ou des lattes, sans compter que c'est brute de sciage, après il faut une rabo/dégau.

Captain'Jo
On a appris les théorèmes en ramant sur des trirèmes
Mais La boite de Pandore c'est ouverte à bord...
JIBI
Second
Second
Messages : 1869
Inscription : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

Re: bois massif

Message non lu par JIBI »

Bonjour
... Un bon bricoleur peu construire un bateau en technique moderne. En massif, c'est moins sûr
C'est exactement mon cas (en plus je suis pressé)... :twisted: :roll: .. et je choisis a dessein un plan simple et facile a construire... C'est pas une excuse... juste un peu de réalisme.
J'ai travaillé x années dans le monde du bois (-- négoce de bois tropicaux- et -agencement trés haut de gamme-)... comme le metier de charpentier de marine.. c'est un vrai metier = réservé aux professionnels ... combien de panneaux a petits/grands cadres/parquets Versailles etc.... j'ai vu revenir a l'atelier ( 400 km aller + autant au retour) ... pour des "surprises" d'hygrometrie aprés transport chez le client....
Sans compter les cheques "en bois".... :smt086 :smt086 :smt086 ....(AMHA = direct en prison)
Je ne désespère pas qu'un jour je me lance dans la construction d'un petit canot traditionnel (tiempo+espacio+dinero),
+1
:smt006 :smt006 :smt006
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: bois massif

Message non lu par alien »

Le bois massif c'est beau, c'est bien et c'est compliqué.
Ces derniers temps je descendais tous les jours pour vérifier le niveau de l'eau à l'intérieur de mon canot bordé à franc bord.

Entre la pluie qui tombe du ciel et l'eau qui rentre un peu partout, il faut compter entre 20 et 100 litres par jours .

Qu'il coule ne serait pas grave si il n'y avait dessus un moteur et quelques accesoires susceptibles de partir à la dérive.

Hier, on l'a mis au sec.

Je dors mieux mais ... au printemps il va falloir reprendre le calfatage, essayer de resserer les vis des bordés qui tendent à se barrer et rafraichir la peinture. Comme tous les ans.
Sans compter la lutte contre la pourriture du pontage et les parties en contreplaqué qui sont en fin de vie (30ans).

Sur un bateau "assez grand", on peut installer une pompe de cale électrique avec un contact à flotteur et s'en aller en espérant que tout va fonctionner.

Cela ne dispensera pas des travaux d'entretien annuels indispensables.

Dans mes jeunes années, j'ai vécu la mort d'un petit chantier traditionnel qui n'a pas su passer le cap. Au lieu de vendre des cuvettes en plastique, le patron essayait de convaincre les clients que se bateaux en chêne massif étaient mieux et pas plus chers.

Le bois massif est réservé à une clientèle d'initiés.
Pour un amateur, construire en bois massif est quasi impossible.
Il faut maitriser les approvisionnements (achats en scierie).
Disposer d'un minimum de machines : rabo-dégau, scie à ruban et toupie.
Acquérir un savoir faire qui ne s'apprend que sur le tas.

En contrepartie, les méthodes de construction modernes à base de contreplaqué résines et tissus sont à la portée de de tout bricoleur inspiré.
Il suffit de quelques machines portatives.
Les assemblages peuvent être approximatifs.
Une fois imprégné et peint, le CTP est indestructible.
des solutions simples pour se compliquer la vie
Avatar de l’utilisateur
phvaud
Corvettard
Corvettard
Messages : 439
Inscription : 25 mars 2007 12:19
Localisation : centre

Re: bois massif

Message non lu par phvaud »

Heu.....trop tard.mais........tout a fait thierry.
vive le vent, le grand vent....
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3129
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: bois massif

Message non lu par to »

Luc, tu vois que tu as encore du boulot si tu veux nous convaincre de construire en massif !
Mais ne désespère pas, quand il fait froid et humide, voilà comment on fabrique un voilier en ctp/epoxy :
http://youtu.be/m7FrF5Thc3Y
D'ailleurs, j'y retourne, elle ne va pas se terminer toute seule cette bôme.
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2816
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: bois massif

Message non lu par wedell »

Si je peux me permettre, to. Il faut mettre ta main gauche en avant du fer, le pouce vers l'extérieur; Tu auras un bien meilleur guidage.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3129
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: bois massif

Message non lu par to »

Merci du conseil :wink:
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
Répondre