reproduire un bordé sur une coque à bouchain

Discussions sur la construction de bateaux à rames.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
kamm digamm
Messages : 3
Enregistré le : 16 janv. 2007 22:42
Localisation : Bretagne nord

reproduire un bordé sur une coque à bouchain

Message non lu par kamm digamm » 16 janv. 2007 23:13

Bonjour,
Je souhaite reproduire un kayak à bouchains d'une longueur de 5,45m dont l'original est en fibre de verre pour en faire une version en cp/epoxy.
Je m'interroge sur le meilleur moyen de "recopier" les bordés:

Vaut-il mieux:

- dérouler un rouleau de tapisserie et y tracer au crayon les lignes de bouchains puis reporter les points sur la feuile de cp. ( pas évident lorsque les deux bordés se rejoignent à plat vers les étraves)

ou

- appliquer directement la feuille de cp sur le bordé et y tracer les lignes de bouchains. ( même inconvénient que la première méthode)

ou

- envelopper la coque, en évitant les plis au maximum, avec une feuille de plastique transparent et décalquer les lignes de bouchain ( c'est ce que j'avais commencé à faire avant de me rendre compte que le dessin du bordé de côté n'est pas du tout conforme à la simulation sur hull designer).

Cette première expérience me fait penser que pour décalquer les lignes d'une coque à bouchains, il est préférable d'utiliser un matériau suffisamment rigide (mais malheureusement non transparent) pour se rapprocher du matériau final ( contre plaqué) et qu'il faut travailler bouchain par bouchain plutôt que d'envelopper l'ensemble de la coque pour la recopier.

Merci de me dire si je suis sur la bonne voie ou s'il existe une méthode éprouvée pour reproduire les lignes d'une coque à bouchains avec précision.

Avatar du membre
butch
Matelot
Matelot
Messages : 22
Enregistré le : 01 janv. 2007 22:34

Message non lu par butch » 17 janv. 2007 13:20

Je travaille avec le logiciel rhino (disponible en version d'essai sur le site)
Il faudrait pour bien que tu arrives a dessiner ton kayak sur rhino (ou hull je ne connais pas).

Il est assez difficile de te conseiller car je ne vois pas l'embarquation. Mais bon... :lol:

Ensuite une fois que tu as ta structure, tu viens faire un lof et tu auras ainsi des surfaces représentant tes bordés.

Finalement tu prends ta surface et tu la déroules, tu l'imprime avec une feuille de papier millimétrée et tu traces un axe (x,y) à la main et tu n'as plus qu'a te choisir une échelle et voilà.

J'ai procédé comme ceci pour faire mon roof, car j'avais le bateau, j'avais le dessin mais pas moyen de savoir comment le tracer sur mon CP pour qu'une fois découpé ils s'assemblent bien. Rhino et une nuit blanche m'ont aidé à trouver ce principe.

Il ne regarde que moi, je pense qu'il y a d'autres moyens mais celui ci est assez précis. Voilà

JFD
Pilotin
Pilotin
Messages : 107
Enregistré le : 29 nov. 2006 14:40
Localisation : Rhône Alpes / Loire

Message non lu par JFD » 18 janv. 2007 11:46

Bonjour,
La meilleure méthode pour recopier un bordé sur une coque à bouchain existante ou dont il manque les tracés en vraie grandeur est celle que j'ai déjà expliquée sur un autre fil : à savoir :
1/ Utiliser une latte de cp de 5 à 10 cm de large tracée tous les 15 à 20 cm
2/ fixer la latte sur le bordé à relever (bien à plat en suivant le bordé)
3/ mesurer de part et d'autre (valeur positives et négatives) utiliser une équerre
4/ poser la latte sur la plaque de cp et reporter les cotes relevées
5/ tracer avec une latte souple en reliant les points obtenus
6/ découper8)
7/ coller
8/ enduire poncer:twisted:
9/ enduire poncer :twisted: :evil:
10/ peindre :lol:
11/ contempler :D :D :D

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 18 janv. 2007 17:58

On peut pas découper sur le modèle existant les parties qui nous intéressent? A la scie sauteuse, bien soigneusement?
Après y plus qu'à poser sur le CP et dessiner...
:lol: :lol: :lol:

Bon d'accord, je me tais. :cry: :cry:

kamm digamm
Messages : 3
Enregistré le : 16 janv. 2007 22:42
Localisation : Bretagne nord

Message non lu par kamm digamm » 24 janv. 2007 22:00

Finalement voici comment je compte procéder:

1) relevé des coordonnées ( x,y,z) des étraves et de 3 cloisons sur le modèle original
2) modélisation sur hull designer
3) dans le module nesting/save de hull designer on obtient les coordonnées (x,y) des points de construction des bordés sur une feuille dont on aura fixé les dimensions ( en pouces ) au préalable.

NB:Le logiciel effectue un échantillonnage en 12 parties sur une longueur de 5,45m. Cela devrait suffire pour tracer les lignes à l'aide d'une baguette souple.

Avatar du membre
admin
Captain
Captain
Messages : 1489
Enregistré le : 16 juin 2005 22:38
Contact :

Message non lu par admin » 25 janv. 2007 00:27

Pourquoi en pouces ?

HULLS n'utilise pas d'échelle particulière.. Si bien que tu peux coter ton dessin en CM et tu obtiendras un nesting en CM..

SI la plupart des projets dans HULLS sont en pouces, c'est que c'est des Anglo-saxons qui les ont créés, mais tu peux aussi bien coter en CM..

JFD
Pilotin
Pilotin
Messages : 107
Enregistré le : 29 nov. 2006 14:40
Localisation : Rhône Alpes / Loire

Message non lu par JFD » 25 janv. 2007 22:56

Bien compliqué pour une opération très simple sur un bordé existant :?:

kamm digamm
Messages : 3
Enregistré le : 16 janv. 2007 22:42
Localisation : Bretagne nord

Message non lu par kamm digamm » 26 janv. 2007 22:14

Non JFD, ce n'est pas compliqué du tout.
Il suffit d'être précis dans le relevé des cotes ( 3 points par couple, 3 points pour l'étrave, 3 points pour la poupe) dans le cas d'une coque à 2 bouchains.

Après vérification, je maintiens que dans le module nesting/save qui permet d'obtenir les coordonnées des points de construction des bordés, il faut indiquer les dimensions de la feuille de cp en pouces. En effet, Hull designer, considère par défaut que les dimensions de la feuille de cp sont en pouces (c'est son unité graphique).

Par contre, on peut tout à fait entrer les coordonnées des points dans l'unité que l'on souhaite, ainsi que la longueur du bateau et la position des couples. Le passage de la longueur totale en pouces n'est indispensable que si on souhaite récupérer les coordonées réelles des points de construction des bordés sur une feuille de dimension choisie.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2400
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Ma methode

Message non lu par wedell » 29 janv. 2007 13:45

1) Refendre le kayak dans le sens de la longueur avec un bon couteau à fileter.
2) Poser les morceaux bien à plat sur les feuilles de CP.
3) Applatir au rouleau compresseur ou avec une grosse bagnole, ça peut faire l'affaire.
4)Tracer les contours et découper en tenant compte de l'allongement.
5)coller, poncer,se faire suer.
6) Couler.
Autre possibilité: Tracer une ligne droite commode au milieu approximatif de chaque bouchain.(au crayon), à l'aide d'une latte bien droite et rigide comme celle dont parle JFD, prendre les cotes de chaque côté aux endroits necessaires, reporter sur le CP et découper. Le petit avantage par rapport à la methode de JFD, c'est juste qu'il n'y a pas besoin de faire tenir la latte en place pendant la prise de cotes, on a juste besoin de la main d'un copain pour la tenir le temps de tracer.
Mais de toute façon, on sent bien en lisant les contributions dans ce sujet et dans d'autres qu'il y a deux écoles: Les partisans des methodes faisant appel à des techniques rudimentaires, voire empiriques, mais s'appuyant sur un savoir ancestral et ceux qui accordent une totale confiance, et ils ont souvent raison, aux formules de calcul et à la puissance de leurs ordinateurs.

pifou_le_fou
Mousse
Mousse
Messages : 14
Enregistré le : 06 févr. 2008 00:49
Localisation : toulon/la garde

Message non lu par pifou_le_fou » 30 avr. 2008 15:36

Y a pas besoin de mesurer avec une latte un peu large posée(scotch orange ou double face) sur le bordé.
Après on utilise ce que je crois qu on appelle " trait de jupiter". on trace la découpe de l'outil sur la latte pour chaque point relevé.
Pour tracer sur le CP, on pose la latte, on pose l'outil, on a le point
C est immédiat.
J'ai déjà procéder de la sorte pour faire de relevés intérieurs. ce qui marche dedans doit aussi le faire à l'extérieur

Avatar du membre
phvaud
Corvettard
Corvettard
Messages : 439
Enregistré le : 25 mars 2007 12:19
Localisation : centre

Message non lu par phvaud » 30 avr. 2008 19:30

C'est marrant ça, je savais pas que Wedell, en plus des bonnes colles modernes( et couteuses), il refusait les calculs précis de nos calculateurs.
:lol: :lol:
Ceci dit, là il a raison. Pour ce qui est des techniques rudimentaires(amateurs)voire empiriques (nos logiciels rudimentaires ne travaillent qu'en statique) et c'est là que le savoir ancestral ainsi que l'expérience personnelle quelqu'elle soit entre dans le jeu.

pour ce qui est de la copie de bouchains j'en suis resté à la bonne vieille echelle. je m'explique :une grande latte (6m pour cette fois)fine 20mm,souple(sapin) assez large pour y fixer solidement des barreaux d'échelle(j'imagine 1m repour cette fois le plus léger possible, la largueur importe peu).Là plus de souci de traçage il suffit de caler correctement l'echelle sur le bouchain et de tracer le contour sur chaque latte et de le reproduire sur la feuille scarfé de contreplaqué.

oui une latte fine et souple pour relier les points est encore necessaire, oui tout seul ce n'est pas trés facile de manoeuvrer tout ça, mais une fois bien caler et cette echelle sert pour tout les bouchains du bateau et même pour les prochains.
vive le vent, le grand vent....

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3041
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 30 avr. 2008 20:19

Dans mon honnête opinion

Toutes les formes à bouchain ne sont pas développables .
Le contreplaqué admet dans une certaine mesure qu'on le torture .

Donc la première chose à faire est de vérifier que les surfaces sont développables .

C'est facile à faire en essayant de plaquer dessus un matériau pas cher genre isorel ou carton épais .
NB : l'isorel s'appelle aussi mdf chez certains fabricants .
On en trouve dans les poubelles de supermarchés, ça sert à empiler les bouteilles d'eau sur les palettes . Faudra juste rabouter .

Si ça plaque pas trop mal yapluka le maintenir en place avec des sangles par exemple et prendre un crayon pour reporter le pourtour dessus .

Ca prendra moins de temps que de chercher un logiciel, apprendre à s'en servir, relever les cotes, etc ... sans être sur du résultat .

Après, si c'est bon, contreplaqué, scie sauteuse, colliers ou fil de cuivre, je stitche et je glue .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 03 mai 2008 13:21

(pour Dom)

Oui, en fait il suffit de brocheter chaque bordé...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 03 mai 2008 13:26

Chic! Encore un joli mot! Brocheter... j'aime bien!
Décidément, va falloir que je m'offre un nouveau dico pour arriver à vous suivre!
Attends, Sion! Allah marche!

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 04 mai 2008 14:32

Oui, il s'agit de relever le bordé avec des carrelets, les broches, posés à intervalle régulier, tous les 50 cm pour un bateau de 5 m, perpendiculairement à l'axe longitudinal. Puis on les relie par des lattes de 2 mètres, visser les unes aux autres, bout à bout : C'est la latte à brocheter. Ensuite on pose l'ensemble sur la contreplaqué et on trace à la latte souple.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 04 mai 2008 19:19

Pierre Gutelle. "Construire son bateau" Editions du compas 1972.

Image

Cordialement.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 04 mai 2008 20:58

Voilà un équipe qui gagne !
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
Papymoujo
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 16 juil. 2008 14:17
Localisation : Liège en Belgique

Message non lu par Papymoujo » 27 juil. 2008 00:57

Bonjour
Que veux tu dire par,

Ensuite une fois que tu as ta structure, tu viens faire un lof et tu auras ainsi des surfaces représentant tes bordés.
Merci

Répondre