De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Discussions sur le bois, ses essences, les manières de le travailler..

Modérateurs : admin, Modérateurs

calypso
Mousse
Mousse
Messages : 16
Inscription : 14 mars 2007 14:03
Localisation : Lorient

roto-orbital

Message non lu par calypso »

Bonsoir à tous

Etant nouveau sur ce site permettez tout d'abord de vous saluer et soyez indulgents pour mes maladresses.

Je ne peux m'empecher d'intervenir au sujet des ponçeuses.

J'en ai essayé de toutes sortes sans vraiment en etre trés satisfait alors ayant un travail de vernissage à faire je me suis équipé d'une roto-orbital de chez Festool.

C'est une exentrique qui tourne en m^me temps.Qui va du degrossissage en passant par le ponçage et permettant le polissage .

Aucune trace de patin sur le bois grace à son frein lors du contact .Roulement étanche aux poussieres, garantie 3ans.Plusieurs plateaux plus au moins mous s'adaptant donc à la forme de la coque.Recuperation possible des poussieres par un tuyau reliant un aspirateur.puissance 500W effectif pour un plateau de 125

J'ai donc decapé mon roof en 3h alors qu'il avait 15 couches de vernis et avec un seul abrasif de 50.

vraiment un outil de pro ,mais cher 450€
fred
Aspirant
Aspirant
Messages : 386
Inscription : 03 juil. 2005 11:12
Localisation : Bretagne sud

Message non lu par fred »

Batoalo; Bosch pro,ou haut de gamme, et tu m'en commande une par la même que tu m'ofrira gracieusement pour mon conseil.
Merci d'avance.
MODL
Matelot
Matelot
Messages : 37
Inscription : 04 sept. 2006 20:36
Localisation : Deux-Sèvres

Message non lu par MODL »

Pour l'epoxy, j'ai lu (je ne sais plus où par contre...) que certains saturaient les pores de la peau avec du talc avant de poncer. Ca va pas aider pour la respiration, mais ça peut toujours être une piste
domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Inscription : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont »

Merci de vos réponses.
Pour la ventilation naturelle, ceux qui ont vu les photos qu'Alien a eu la gentillesse de mettre en ligne ont pu remarquer que mon "local" est entièrement ouvert, avec un vent de mer quasi constant, donc ventilation très (trop parfois) efficace.

Je retiens évidemment la proposition aspirateur, je vais m'équiper en conséquence. J'ai toujours cru que cette option était un luxe réservé aux endroits complètement fermés, mais maintenant que vous me le dites...

Reste les problèmes de peaux et de masques...
Je vais essayer la solution talc, ça ne coûte rien de tenter...
calypso
Mousse
Mousse
Messages : 16
Inscription : 14 mars 2007 14:03
Localisation : Lorient

Message non lu par calypso »

Pour ce qui est de l'aspirateur il est possible sur certain modele de brancher la ponceuse dessus .C'est a dire que l'aspirateur est commandé par la ponçeuse.Tu arretes la ponçeuse l'aspirateur s'arrete.

josé
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien »

Faut pas tout mélanger !
La poussière c'est une chose, les allergies c'est autre chose .

Il y a les allergies provoquées par l'epoxy ou plutôt les durcisseurs .
Il n'y a pratiquement rien à faire même en se protégeant .
C'est maintenant reconnu comme une maladie professionnelle .
Il n'y a plus qu'à changer de métier .
Mais tout le monde n'y est pas sensible !

La poussière, c'est pas bon pour la santé . Surtout si elle contient des saloperies :
- certains bois (Iroko par ex.) sont irritants et allergènes .
- fibre de verre, sur la peau ça gratte, dans les poumons ça doit pas être mieux,
- toxiques divers : antifouling, certains pigments, ...

Une aspiration c'est bien, quand c'est nécessaire, efficace et silencieux .
Une bonne c'est cher .
Les tuyaux sont parfois gênants pour travailler . Sans parler des diamètres différents d'une marque à l'autre .

Souvent le système de sac attaché à la machine est suffisant .

Il ne faut pas non plus sombrer dans le ridicule . Il m'arrive parfois de voir sur les chantiers de jeunes ouvriers qui pour couper un tasseau enfilent : casque antibruit, lunettes, masque pour la poussière et le transistor à fond (env. 95dB, à moins on entend pas avec le casque) . L'échafaudage peut s'effondrer, ils ne s'en rendront compte qu'arrivés en bas .

Protégeons nous mais, à bon escient !

:smt031
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2785
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

allergie

Message non lu par wedell »

oui, l'allergie à l'époxy, rien qu'à toucher le balai pour nettoyer l'atelier et ça demarre; Quand ça en est là, il ne faut pas insister.
Pour les masques, ceux en papier, même ceux avec une petite valve, ne valent rien mais les masques à cartouches, surtout ceux qui prennent le visage entier sont adaptés à toutes les morphologies, en principe?
Encore faut-il les mettre. Si il fait trop chaud et que tes gars bossent à poil, je ne vois pas d'autre solution que de clore ton hangar et de mettre une clim pour ramener la temperature à 16°. Je suis sûr qu'ils vont les enfiler les combis et les gants.
Bon, je plaisante mais si ils sont présents tout au long de la construction sans se protèger, ils vont au devant de gros problèmes
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
lala1000

Re: De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Message non lu par lala1000 »

Trouver la bonne ponceuse pour réussir ses travaux de rénovation et de restauration est une affaire qui n’est pas mince du tout. De ce fait, il convient d’accorder un grand intérêt aux caractéristiques techniques. Ainsi, il faudrait vérifier la puissance de la machine, son régime de vitesse, son design et sa conception, Pour plus d'informations je vous invite a lire cette article :
https://123bricolage.fr/avis-sur-la-pon ... -ess200rs/
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Message non lu par alien »

lala1000

une petite présentation serait bienvenue.
A défaut on va te prendre pour un troll à la solde d'Amazon ou de Ryobi ou de ...?

Sur bateaux-bois.com on ne vend et on n'achète que du rêve.
Et cela n'a pas de prix :smt005
des solutions simples pour se compliquer la vie
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2736
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Message non lu par Padélis-Célakélos »

:lol: :lol: Bien vu, Alien :lol: :lol: :lol:
C'est ce qu'on appelle une Pub contre-productive !
Perso, c'est le meilleur moyen pour que je n'achète pas ce produit, malgré peut être ses qualités :smt033
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
jfrancois
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 557
Inscription : 30 juin 2006 10:50
Loisirs : bois dans tous ses états
surtout s'il est rond ou qu'il flotte
Localisation : manosque

Re: De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Message non lu par jfrancois »

la mienne
elle date des années 80 et toujours en bonne santé !
elle à fait 2 bateaux , restauré 2 autres , poncé mes volets de la maison plusieurs fois et tous mes travaux
bois depuis ces années là.
je n'en fais pas une pub juste ce qu'il en est.
ha oui un truc. après chaque utilisation fin de journée je la souffle au compresseur pour enlever la sciure.
c'est important car elle se fourre dans tous les trous malgré l'aspiration.
c'est ce qui abime le plus les charbons et roulements.

Image

j'ai une photo car je range mes outils dans des tiroirs et plutôt que d'écrire leur nom sur chaque tiroir j'ai collé des photos de chacun
d'un sur les tiroirs
je ça trouve plus pratique

JF
quand je réalise une belle manœuvre c'est que j'ai foiré quelque part.

un vieux rocher est toujours plus solide qu'un bateau neuf .
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Message non lu par alien »

J'ai la même un peu moins vieille.
Elle me suit partout ! Elle a poncé des mats, des vergues, des avirons, des coques, ...
Le seul truc qui lui résiste c'est le parquet en bambou :evil:
Avant elle j'en ai exterminé quatre ou cinq.
Les secrets de la longévité :
1) brancher un aspirateur
2) le coup de soufflette épisodique
3) ne jamais poncer de plâtre ou d'enduit à l'eau
4) ne jamais laisser à portée des voleurs.
des solutions simples pour se compliquer la vie
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2736
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Plus que l’excentrique vibrante, j'avoue me servir énormément de ma ponceuse à bande.
Idéale pour dégrossir un travail avec du gros grain, la vibrante n'intervient que pour le ponçage fin 8)
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
manu_c
Mousse
Mousse
Messages : 19
Inscription : 03 déc. 2014 17:10
Localisation : haute garonne

Re: De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Message non lu par manu_c »

bonjour,
mon canoé bois/epoxy ayant dormi longtemps dehors, je le restaure maintenant que je peux le rentrer au sec

ponceuse bosch vert excentrique (PEX 270 A)

ce qui me fait poster ici c'est qu'en tant qu'amateur de menuiserie, j'ai enfin réussi cet été à mettre au point un cyclone, placé au dessus de mon aspi de chantier (donc je peux déplacer le tout facilement)
prise synchro pour démarrer aspi et ponceuse ; pratiquement aucune poussière n'est visible quand je travaille...et elle va dans le bidon du cyclone et pas dans le sac de l'aspi

j'ai connu le medium à la défonceuse sans aspi et ça volait de partout et encrassait le nez ; ca m'a motivé à faire ce cyclone

mon souci à présent c'est plutot la bonne méthode de ponçage pour rendre la coque présentable (sans chercher la super finition) + petite couche d'epoxy anti uv (et plus jamais le stocker dehors) ; la coque n'est pas super lisse; des bosses qd meme due à ma fabrication pas nickel de chez nickel

je tatonne mais j'ai passé au 60 sur plateau dur pour enlever le vert/brun et un coup à la main en enrobant mon papier à poncer dans une mousse assez dense ; ya un fil intéressant à ce sujet pour éviter de polluer ici ?
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3093
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: De l'utilité de la ponceuse vibrante..

Message non lu par to »

Bonjour, tu aurais des petites photos de la bête ? Histoire d'apprécier le travail fait et à faire.

En fouillant les archives, je crois que ton canoë était un peu lourd, avec pas mal de strat extérieur ? Ça laisse de la marge pour poncer "énergiquement" l'extérieur jusqu'à obtenir une belle coque toute lisse, tout en enlevant un peu de poids..
Donc ponçage au grain croissant, 40, 80, 120, 240...

Pour lisser les défauts on peut utiliser une "planche à torture", une planche assez longue à la souplesse adéquate sur laquelle tu colles du papier de verre. La grande longueur permet de gommer les grosses irrégularités. Et si tu te demandes pourquoi ce nom, tu comprendras en quelques heures de ponçage :smt022
https://youtu.be/_Rn0ulISkQw
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
Répondre