Restauration Dinghy Kirie

Discussions sur les bateaux à moteur de tous types

Modérateurs : admin, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Marmotte
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 812
Inscription : 07 oct. 2014 07:08
Loisirs : tous bateaux , lecture marche, photo, le bois
Localisation : Monticello 20220 ILE ROUSSE et Emerainville 77184

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Marmotte »

Non tu as raison j'ai fini par trouver le nom du président un peu comme notre "TO " A NOUS et il m'a répondu que ce site était surtout destiné à des adhérants qui restaurent des bateau anciens , mais que je construisait un bien joli dinghy. de plus il m'a confirmé que son site est inactif mais que si je veux envoyer un article ou un blog de ma construction cela intéresserait peut être les membres. J'ai donc envoyé un lien vers toraka sur notre site et lui ai demandé de me renseigner dans la mesure de ses possibilités sur les sites qui envoient vers des infos sur l' accastillage, moteurs et autre équipement des bateau des années 50 mais sans trop y croire!!!!
Thibv
Mousse
Mousse
Messages : 14
Inscription : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv »

Bonjour et bonne année :)

Le projet avance doucement, mais il n'est pas arrêté. On travaille principalement sur l'extérieur de la coque.
Suite aux conseils de Kerieg et divers lectures, on n'enlève pas le vernis à la ponceuse mais avec décapeur thermique + vieux ciseau à bois. J'ai quand même un peu peur que la chaleur du décapeur abîme le bois, est-ce qu'il y a un risque ?
Le bas de la coque (actuellement à l'endroit) est difficile d'accès. Dans quelle mesure peut-on incliner ou retourner la coque ? Je ne peux pas trop me fixer au plafond, je connais pas sa solidité. J'imaginais un cadre en bois de charpente, sur lequel sont accrochés des sangles/cordes, qui soutiendraient la coque. Est-ce que vous avez des idées ou des pistes pour ce genre de réalisation ? Je suis preneur de toute info pour le bonheur de mon dos :)
Pour les membrures je vais ajouter des photos, ça semble effectivement être des clous cuivre.

J'ai d'autres questions en vrac, qui ne sont pas forcément à l'ordre du jour mais qui me viennent en tête :
- Comment faire les finitions de l'extérieur sans ponceuse (après décapage du vernis) ? Est-ce qu'on peut quand même finir avec un grain très fin ou le risque est trop important pour les têtes de rivets ?
- Comment faire le décapage de l'intérieur de la coque ? Avec la courbure incurvée et toutes les membrures, c'est délicat de passer entre. Et pour les membrures, c'est aussi très délicat. Au départ je pensais utiliser une lime électrique avec un grain fin entre les membrures (pas de risque pour les clous), est-ce que c'est envisageable ?
- En parallèle on décape quelques pièces de l'intérieur (les planchers notamment). Est-ce qu'il faut les protéger directement après décapage ? Avez-vous un produit à conseiller ?

Merci beaucoup de votre aide !
Avatar de l’utilisateur
Kerieg
Corvettard
Corvettard
Messages : 402
Inscription : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : val d'oise et cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Kerieg »

As tu essayé la paille de fer, il en existe de tout les grains, ça s’utilise dans le sens du fil du bois pour ne pas rayer.C’est utilisé par les ébénistes, il faut du temps....
old gaffeur
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 267
Inscription : 18 févr. 2020 12:19

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par old gaffeur »

Bonne année, et bon chantier sur ton beau dinghy!
Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes
(proverbe Shadok - J. Rouxel)
Thibv
Mousse
Mousse
Messages : 14
Inscription : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv »

Merci à vous :)

Je vais aller me procurer de la paille de fer. Je connaissais son usage pour le métal, mais pas pour le bois !
Vous avez une "taille" à recommander ? Je sais pas s'il faut commencer avec de la grosse paille de fer type N°2 ou 3, ou faire directement à la N°0 et inférieures ?
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2816
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par wedell »

Thibv a écrit : 04 janv. 2021 11:54

J'ai quand même un peu peur que la chaleur du décapeur abîme le bois, est-ce qu'il y a un risque ?
Non, il faut juste prendre garde à ne pas le noircir.
Le bas de la coque (actuellement à l'endroit) est difficile d'accès. Dans quelle mesure peut-on incliner ou retourner la coque ? Je ne peux pas trop me fixer au plafond, je connais pas sa solidité. J'imaginais un cadre en bois de charpente, sur lequel sont accrochés des sangles/cordes, qui soutiendraient la coque. Est-ce que vous avez des idées ou des pistes pour ce genre de réalisation ? Je suis preneur de toute info pour le bonheur de mon dos :)
Un simple portique, du genre pour balançoire de jardin te rendrait de nombreux services. D'accord, il faut le faire et ce n'est pas gratuit mais ça en vaut la peine. Si le bateau est saisi au niveau du centre de gravité, un enfant peut le tenir en équilibre.
J'ai d'autres questions en vrac, qui ne sont pas forcément à l'ordre du jour mais qui me viennent en tête :
- Comment faire les finitions de l'extérieur sans ponceuse (après décapage du vernis) ? Est-ce qu'on peut quand même finir avec un grain très fin ou le risque est trop important pour les têtes de rivets ?
Tu peux quand même passer un coup de 180 à la vibrante ou une orbitale en basse vitesse, les têtes de rivets ne sont pas si minces que ça et ça te permettra de rouvrir les pores du bois pour une meilleure accroche du primaire.
- Comment faire le décapage de l'intérieur de la coque ? Avec la courbure incurvée et toutes les membrures, c'est délicat de passer entre. Et pour les membrures, c'est aussi très délicat. Au départ je pensais utiliser une lime électrique avec un grain fin entre les membrures (pas de risque pour les clous), est-ce que c'est envisageable ?
J'ai eu de bons résultats pour ce genre de boulot en combinant décapeur thermique et brosse métallique fine sur une perceuse sans fil. Il faut inverser le sens de rotation assez souvent pour garder du mordant à la brosse.
- En parallèle on décape quelques pièces de l'intérieur (les planchers notamment). Est-ce qu'il faut les protéger directement après décapage ? Avez-vous un produit à conseiller ?
Décaper et mettre de côté, c'est bien sec tout ça, ça ne bougera pas. Et garder le coup de ponceuse pour le jour où on est prêt à peindre.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
Kerieg
Corvettard
Corvettard
Messages : 402
Inscription : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : val d'oise et cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Kerieg »

Pour le décapage, il y a aussi l’aerogomage. C’est un sablage tres fin qui donne des resultats superbes quand c’est fait par des pros.
J’ai un voisin qui l’a fait avec du materiel de location sur un canoë "Chauviere", mais comme il est beaucoup plus habile que moi, je n’ose pas l’imiter.
Thibv
Mousse
Mousse
Messages : 14
Inscription : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv »

Effectivement, j'aurais aussi peur d'y aller trop fort avec l'aérogommage. S'il n'y a pas trop de risque avec la méthode décapeur + vieux ciseau à bois + paille de fer, je vais continuer comme ça !
Un simple portique, du genre pour balançoire de jardin te rendrait de nombreux services. D'accord, il faut le faire et ce n'est pas gratuit mais ça en vaut la peine. Si le bateau est saisi au niveau du centre de gravité, un enfant peut le tenir en équilibre.
C'est bien ce que je me dis : quelques heures investies qui seront bien vite rentabilisées. Je ne sais pas vraiment quoi chercher pour trouver des exemples de réalisation. Je tombe rapidement sur des structures pour des grosses coques. Et dans la mesure du possible, je ne voudrais pas faire des trous/mettre des vis pour le supporter.
Pour l'idée de la balançoire, je verrai bien 3 "triangles" à l'avant, au milieu et à l'arrière de la coque, qui supporteraient un mât. Des lanières passeraient autour du mât et de la coque, ce qui devrait pouvoir me permettre de la tourner comme je le souhaite, à 2 personnes. C'est jouable selon vous ? J'ai peur que la coque se balance ensuite quand je travaille dessus, si elle ne tient qu'avec des lanières.
Avatar de l’utilisateur
Gwengolo
Second
Second
Messages : 1572
Inscription : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Gwengolo »

Thibv a écrit : 04 janv. 2021 11:54Dans quelle mesure peut-on incliner ou retourner la coque ?
Si ça peut aider, voilà ce que proposait un lecteur, dans le "Loisirs Nautiques" n°121 (Novembre 81).
Retournement.jpg
Il s'agissait d'une coque en acier de 11 mètres, mais je suppose que le système peut fonctionner avec une coque plus petite et plus légère
Marin de marée basse.
Avatar de l’utilisateur
Kerieg
Corvettard
Corvettard
Messages : 402
Inscription : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : val d'oise et cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Kerieg »

Pour le retournement du slightner, j’ai utilisé 2 palans de grand voile, c’est le plus souple et rapide à mettre en oeuvre, il faut les espacer un peu plus que le maitre beau et mettre un grand barreau provisoire sur le plat bord pour eviter un ecrasement de la carène .
20160514_115059.jpg
20160612_191049.jpg
20160612_193607.jpg
Avatar de l’utilisateur
Kerieg
Corvettard
Corvettard
Messages : 402
Inscription : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : val d'oise et cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Kerieg »

La photo 1 n’a rien a faire dans le sujet...
Ci joint le croquis d’une potence en bastaings et renforts en planches fixées au niveau du plafond pour éviter un déplacement de la potence.c’est suffisamment costaud pour porter 200kg.
20210105_224714.jpg
Thibv
Mousse
Mousse
Messages : 14
Inscription : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv »

Merci beaucoup pour vos idées :)
La dernière a le mérite d'être assez facile à mettre en oeuvre. J'imaginais un peu le même système, mais plus complexe. Un portique en bois, qui pourrait être sur roulettes, pour être déplacé dans mon petit atelier. Il en faudrait sûrement 2, à la manière de cette image : https://www.usinenouvelle.com/expo/img/ ... t_zoom.jpg

En bois, avec du bois de charpente facilement trouvable en GSB, ça donnerait ceci. Je vais voir si ça vaut le coup ou pas, mais pouvoir déplacer la coque me plaît bien.
Pièces jointes
Portique bateau.jpeg
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2759
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Ton portique en bois ne nécessiterait pas des contrefiches pour consolider les angles ?
Je bois(e) sans soif !
Thibv
Mousse
Mousse
Messages : 14
Inscription : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv »

Les deux angles supérieurs ? Si, tout à fait. Je n'ai pas pris le temps de les dessiner, mais il en faudra, comme celles qui sont présentes en bas.
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2816
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par wedell »

Si tu n'es pas trop juste en largeur disponible, c'est mieux de mettre les contrefiches à l'extérieur (en prolongeant la poutre, bien sûr).
Tu auras plus de place pour positionner tes palans.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Répondre