L'Inutile et l'Indispensable

Discussions sur la construction de canots et de prames

Modérateurs : admin, Modérateurs

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 04 févr. 2019 09:15

Inutile et indispensable, c'est ce qui caractérise le mieux notre passion pour les petites embarcations en bois, mais ce sont aussi les noms des deux canots qui viennent de s'ajouter à ma flottille.
20190204_084615.jpg
Fabriqués par mr Chardenal, ancien élève de l'école Boulle, ils étaient stockés dans un garage depuis son décès, jusqu'à ce que son fils préfère les donner à quelqu'un qui les fasse naviguer.
20190204_084627.jpg
Je les ai récupérés hier, je vais maintenant aller à la découverte de ces petites merveilles !
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2658
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par pilotedebord » 04 févr. 2019 10:03

👏👏👏👏👏👏👏👏
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2302
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Padélis-Célakélos » 04 févr. 2019 10:44

Joli tout ça :smt007
Maintenant que tu as le statut d'Armateur, tu pourras avoir des tarifs " pro " pour le vernis :mrgreen:
En tout cas de belles trouvailles !
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 952
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Gwengolo » 04 févr. 2019 12:48

Jolis canot !
On voit bien que celui photographié en gros plan, a été fabriqué par un ébéniste : il y a profusion de "petits morceaux de bois vernis..." :wink:
Marin de marée basse.

Avatar du membre
alien
Commandant
Commandant
Messages : 2987
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par alien » 04 févr. 2019 16:19

Gwengolo a écrit :
04 févr. 2019 12:48
Jolis canot !
On voit bien que celui photographié en gros plan, a été fabriqué par un ébéniste : il y a profusion de "petits morceaux de bois vernis..." :wink:
Oui cela fait une très jolie patinoire :D

Les deux sur la même remorque !
Est ce la remorque qui est très grande ou les bateaux qui sont petits ?

Il va falloir envisager un hangar surtout si on ajoute une jonque à la collection !
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 04 févr. 2019 18:02

La remorque est "expandable" 8)

Le petit fait 2.50m, avec une voile au tiers. Ce sera le bateau d'apprentissage pour Emma (ma fille, pas mon bateau)
Le grand fait 3m, il porte un foc sur bout-dehors et une GV bermudienne.
20190204_162509.jpg
Ah oui, petit détail, le gros ne flotte pas, il y aurait quelques fuites :smt005 Du coup ça fait plaisir d'avoir de nouveau un bateau à l'atelier.
Le mat est creux avec drisse à l'intérieur :shock:
20190204_093230.jpg
Je n'ai aucune d'idée des plans de ces bateaux, si vous avez une piste :smt017 Les deux sont à dérive sabre, attention aux arrivées sur plage !

J'ai abandonné l'idée d'acheter la grosse jonque, beaucoup trop de travail dessus pour moi. Du coup je continue à dessiner mon propre plan de jonque à ma sauce !
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 952
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Gwengolo » 04 févr. 2019 18:12

Quand tu auras le temps, j'aimerais voir l'intérieur du petit de 2,50 m, en photo.

Le petit est pour Emma... mais elle semble préférer le grand ! :wink:
Marin de marée basse.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2302
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Padélis-Célakélos » 05 févr. 2019 11:09

Tu dis que le grand ne fait que 3M ?
Il fait bien plus imposant !
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 315
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par marlin » 05 févr. 2019 15:10

Alors tu abandonnes ton premier enfant, source de tant de joie, pour adopter ces 2 pauvres orphelins.... :smt102
Je parie que tu ne trouveras pas de complice sur BB. :D

Riva-B
Mousse
Mousse
Messages : 12
Enregistré le : 22 janv. 2019 14:52
Localisation : Blois et Ouistreham

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Riva-B » 07 févr. 2019 12:01

Quel est l'Inutile ? Celui qui ne flotte pas ?
Quel est l'indispensable ? Celui dont on ne peut pas se passer ?
J'hésite

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 10 févr. 2019 12:52

Le constructeur n'a pas eu le temps de construire le troisième opus du triptyque , "le superflu" !

Pour Gwengolo, j'ai affronté la tempête pour de nouvelles photos de l'Inutile. J'ai pris deux ris dans la voile, car même dans le jardin ça souffle fort :smt033

Le capitaine prend possession de son navire
20190210_120008.jpg
Le coffre à trésor et à goûter est à sa place
20190210_120245(1).jpg
Non, ce n'est pas comme ça qu'on borde une écoute :smt018
20190210_114355.jpg
Voile au tiers sans bôme, deux ris, neuve :smt004
20190210_114909(2).jpg
Je suppose qu'il faut un système comme ça pour l'écoute ?
20190210_120236(2).jpg
Fichiers joints
20190210_120236(1).jpg
20190210_114909(1).jpg
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 10 févr. 2019 13:03

J'aime la finition :smt004
20190210_125607.jpg
Pour l'amure, je suppose que le deuxième taquet suffit, pas besoin d'un palan 4 brins pour étarquer. Mais à quoi sert "l'avaloir" à tribord ? Dessous c'est juste un petit coffre.
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 952
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Gwengolo » 10 févr. 2019 14:17

Merci pour les photos. La capitaine n'est pas peu fière... :wink:

L'avaloir tribord, je dirais que c'est pour le bout du mouillage. On voit que le constructeur a pris grand soin de son grappin et lui a fait un emplacement dédié.

Ce canot me fait penser à un "chef d'oeuvre" de "Compagnon du Tour de France".
Cette forme d'apprentissage est basée sur le passage du jeune stagiaire chez plusieurs artisans, à travers la France, qui lui apprennent le métier par la pratique.
A l'issue de son année d'apprentissage, il doit réaliser un "chef d'oeuvre" (au sens premier du terme, chef ayant le sens de "bout", "fin"). Chef d'oeuvre qui concrétisera son entrée dans la vie active autonome.

Souvent il s'agit de grandes maquettes, avec force détails et difficultés.
Un peu comme ce canot qui multiplie les "morceaux de bois vernis" (déjà dit).

Certains de ces "chef d’œuvres" étaient exposé au siège de l'institution, en région parisienne' quand je l'ai visité il y a... longtemps...
Marin de marée basse.

Avatar du membre
lucas55
Aspirant
Aspirant
Messages : 320
Enregistré le : 17 janv. 2017 21:42
Localisation : Bar le duc 55 Meuse

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par lucas55 » 10 févr. 2019 18:27

Gwengolo a écrit :
10 févr. 2019 14:17

Ce canot me fait penser à un "chef d'oeuvre" de "Compagnon du Tour de France".
Cette forme d'apprentissage est basée sur le passage du jeune stagiaire chez plusieurs artisans, à travers la France, qui lui apprennent le métier par la pratique.
A l'issue de son année d'apprentissage, il doit réaliser un "chef d'oeuvre" (au sens premier du terme, chef ayant le sens de "bout", "fin"). Chef d'oeuvre qui concrétisera son entrée dans la vie active autonome.

Souvent il s'agit de grandes maquettes, avec force détails et difficultés.
Un peu comme ce canot qui multiplie les "morceaux de bois vernis" (déjà dit).

Certains de ces "chef d’œuvres" étaient exposé au siège de l'institution, en région parisienne' quand je l'ai visité il y a... longtemps...
Je me doit de te corriger sur un point mais qui n'est pas un détail :D, en effet il ne s’agit pas d'une année d'apprentissage

le jeune entre chez les compagnons en tant que stagiaire pour une courte periode (entre 6mois et 1ans) a l'issus de quoi il doit réaliser son premier projet que l'on nomme "le travail d'adoption" il ne nécessite pas de très grande connaissance mais mais une bonne volonté car en effet ce travail fait en général 100h de travail est doit être réaliser en moyenne en 1 mois en dehors des heure de travail... Une fois la pièces réaliser le candidat est "adopter par l'ensemble de la communauté tout métier confondu et il devient aspirant compagnons et reçois son nom d'aspirant.
Une fois aspirant le candidat attaque son tour de France a raison de 2 villes par an il devras apprendre a maitriser son métier a la perfection ce qui prend du temps et en général au bout de 4 a 6 ans de tour de France quant le candidat se sent près et que les anciens de sa corporation le sente aussi il peu réaliser son "travail de réception" ou "chef d’œuvre". Une œuvre extrêmement complexe qui peut facilement dépasser les 500h de travail. Ici la perfection est de rigueur car nous somme reçu par les anciens de notre corporation de métier et donc des spécialistes a l’œil affuter. l’aspirant deviens compagnons et reçois son nom de compagnons ainsi que d'autre symbole de sont parcours accomplis.

:tchin:

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 952
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Gwengolo » 10 févr. 2019 18:45

lucas55 a écrit :
10 févr. 2019 18:27
un point mais qui n'est pas un détail
Ok. Mon détail manquait de détails... :)

En fait, je voulais dire que ce petit canot ressemblait aux chef-d'oeuvres des Compagnons, qui accumulent les difficultés pour montrer tout leur art.
Difficultés techniques qui donnent des éléments pas forcément indispensables sur une si petite embarcation.

Mais qui font que l'on s'extasie (avec raison) sur la beauté de l'objet.
Marin de marée basse.

Avatar du membre
bastiKnot
Matelot
Matelot
Messages : 35
Enregistré le : 18 nov. 2018 18:34

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par bastiKnot » 11 févr. 2019 15:52

[/quote]

Je me doit de te corriger sur un point mais qui n'est pas un détail :D, en effet il ne s’agit pas d'une année d'apprentissage

le jeune entre chez les compagnons en tant que stagiaire pour une courte periode (entre 6mois et 1ans) a l'issus de quoi il doit réaliser son premier projet que l'on nomme "le travail d'adoption" il ne nécessite pas de très grande connaissance mais mais une bonne volonté car en effet ce travail fait en général 100h de travail est doit être réaliser en moyenne en 1 mois en dehors des heure de travail... Une fois la pièces réaliser le candidat est "adopter par l'ensemble de la communauté tout métier confondu et il devient aspirant compagnons et reçois son nom d'aspirant.
Une fois aspirant le candidat attaque son tour de France a raison de 2 villes par an il devras apprendre a maitriser son métier a la perfection ce qui prend du temps et en général au bout de 4 a 6 ans de tour de France quant le candidat se sent près et que les anciens de sa corporation le sente aussi il peu réaliser son "travail de réception" ou "chef d’œuvre". Une œuvre extrêmement complexe qui peut facilement dépasser les 500h de travail. Ici la perfection est de rigueur car nous somme reçu par les anciens de notre corporation de métier et donc des spécialistes a l’œil affuter. l’aspirant deviens compagnons et reçois son nom de compagnons ainsi que d'autre symbole de sont parcours accomplis.

:tchin:
[/quote]


Quelles précisions !
Très beau bateau je trouve !

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2279
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par wedell » 11 févr. 2019 17:59

Très fignolé.
Pour l'écoute ,tu peux également penser au système classique comme utilisé par Roger Barnes par exemple.
Je suis curieux de voir le comportement au près avec un puits de dérive aussi reculé.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 952
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Gwengolo » 11 févr. 2019 18:24

to a écrit :
10 févr. 2019 12:52
Je suppose qu'il faut un système comme ça pour l'écoute ?
L'avantage de ce système, c'est qu'il n'y a pas à s'occuper de l'écoute, lors du virement de bords : elle passe toute seule de l'autre côté.
L'inconvénient avec une voile non bômée, c'est que ce système a tendance à "refermer le sac" lorsque l'on borde au près (la poulie revient au milieu).

Moi j'avais rajouté une gueule de raie (de chaque côté), à l'intérieur du plat-bord et plus vers le milieu du bateau.
Quand je virais de bord, l'écoute passait toute seule.
Quand le virement était fini et que tout était clair, je m'occupais un peu mieux de l'écoute et la passais dans la gueule de raie.
Ainsi la poulie était maintenue sur le bord de la coque et (en plus) cela faisait un petit frottement, qui diminuait un peu l'effort à fournir pour conserver le réglage.
En cas de survente, l'écoute filait sans problème.

Avantage de ce système : il pouvait être utilisé par moi (avec le circuit supplémentaire) ou par mes filles (petites à l'époque) qui ne se souciaient pas de ces morceaux de bois supplémentaires...
Marin de marée basse.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 11 févr. 2019 20:56

wedell a écrit :
11 févr. 2019 17:59
Je suis curieux de voir le comportement au près avec un puits de dérive aussi reculé.
C'est la grande question, autant le constructeur était doué dans la construction soignée, autant j'ignore toujours s'il a utilisé un plan connu ou si c'est son interprétation de comment devrait être un voilier :?: Je sais qu'il n'a pas ou peu navigué...
Pour le petit, il me faut juste bricoler une mise à l'eau, et dès que je peux je teste dans la rade.


Gwengolo, ta méthode me paraît bien correspondre à ce que je veux :smt023
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 952
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Gwengolo » 12 févr. 2019 11:53

to a écrit :
11 févr. 2019 20:56
ta méthode me paraît bien correspondre
J'ai oublié de préciser, que lorsque l'on fixe ces gueules de raies, on pense au fait qu'il y aura un dos adossé au bordé au vent.
Donc, on ne les fixe pas n'importe où... :wink:
Marin de marée basse.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 03 mars 2019 18:36

Je me suis penché sur l'Indispensable, et pour voir s'il prenait vraiment l'eau j'ai arrosé de quelques litres l'intérieur. Résultat, on ne m'a pas menti, ça perle rapidement sous la coque.
J'ai donc retourné la coque, et voilà le résultat :
20190303_154844.jpg
Certaines lattes ne sont pas bien collées :
20190303_154811.jpg
Le constructeur a utilisé de la colle qui mousse, (de la PU ou de la PPU ?) et sur les premières lattes qu'il a posées l'ajustage n'était pas parfait. La coque n'a pas été stratifié ni intérieur ni extérieur.
Mon idée est de reponcer les œuvres vives puis de passer une couche d'époxy pour étanchéifier. Mais la colle PU ou PPU est elle étanche en soi ou faut-il toujours stratifier ce genre de construction ?
Fichiers joints
20190303_160019.jpg
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Kerieg
Pilotin
Pilotin
Messages : 198
Enregistré le : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : val d'oise et cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Kerieg » 03 mars 2019 20:30

Tu parle de stratifier cette coque....
Pour moi la stratification d’un bois est une méthode irreversible et structurale, avec tissus de verre sur les 2 faces. On obtien un composite avec d’excellentes résistances, mais ....
si la charpente interieure est déjà présente, la stratification sera mal faite d'où mauvaise résistance et hausse du poids.
La stratification enferme le bois dans une gaine étanche, si on enferme l'humidité, les champignons vont continuer a travailler !
Si la stratification est ouverte aux assemblages existants, il y aura penetration d'humidité.
Sur un canoë des années 50 j’avais le même soucis, il falait le faire gonfler 2 jours pour qu’il se resserre, j’ai trouvé un sika,injecté entre les lattes de bouchain, ce calfatage a stoppé l'entrée d’eau.

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2658
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par pilotedebord » 03 mars 2019 20:41

Peut-être simplement re-calfeutrer......je veux dire re-calfater :smt086
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 03 mars 2019 21:18

J'espère surtout ne pas avoir besoin de stratifier....
Je vais donc considérer qu'il suffit de boucher les petits trous avec la colle de mon choix :smt012
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2279
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par wedell » 03 mars 2019 21:34

Pas de calfatage sur des petites lattes, c'est la catastrophe à coup sûr. Un ratissage avec un époxybeurk assez liquide, suivi d'un ponçage pour rouvrir les pores du bois et enfin un coup de vernis (ou de peinture. D'ailleurs une jolie flottaison bien traçée et une peinture claire ne pourrait que l'embellir, ce canot')
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 03 mars 2019 22:24

Ça ressemble à ce que j'envisageais :smt023
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
lucas55
Aspirant
Aspirant
Messages : 320
Enregistré le : 17 janv. 2017 21:42
Localisation : Bar le duc 55 Meuse

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par lucas55 » 06 mars 2019 19:18

la stratification n'est pas forcement nécessaire comme le dit Wedell je pense qu'un bon ponçage et une imprégnation (époxy plus diluant) en au moins 3 couche devrais suffire a près la finition c'est au choix vernie ou peint

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2414
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par to » 15 mars 2019 11:31

Voilà, une première couche d'epoxy dilué, suivi d'une deuxième là ou il restait un peu à combler, encore du ponçage et ça donne une coque qui devrait flotter (j'appliquerai le même traitement à l'intérieur après retournement).
20190315_092750.jpg
Le constructeur avait matérialisé par quelques petits trous la ligne de flottaison, et je vais peindre en blanc sous la ligne de flottaison. Mais j'ai toujours eu du mal à obtenir une belle séparation entre le vernis et la peinture, avec à chaque fois la peinture qui coule sous le scotch de masquage. J'ai acheté du bon 3M bleu à la place de l'adhesif premier prix utilisé d'habitude, mais j'ai toujours un doute.

J'avais vu une technique pour éviter les coulures sous le scotch : après la pose de l'adhésif, une petite couche de vernis sur la jonction scotch-partie à peindre, puis la peinture elle-même. Quelqu'un a-t-il déjà utilisé cette technique ? Est-ce que ça vaut la peine ?
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 952
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Gwengolo » 15 mars 2019 12:17

to a écrit :
15 mars 2019 11:31
je vais peindre en blanc sous la ligne de flottaison.
Tu penses que la peinture va quand même REMONTER sous le scotch ?

Ah non, j'ai compris : tu vas peindre coque retournée... :wink:
Marin de marée basse.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2302
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: L'Inutile et l'Indispensable

Message non lu par Padélis-Célakélos » 15 mars 2019 17:36

Et pourquoi ne pas peindre au moins la ligne de flottaison à l'endroit et le retourner seulement après :idea:
Je bois(e) sans soif !

Répondre